Cette enzyme pourrait être la clé contre la progression de Parkinson

Publié par Cédric le 24/11/2023 à 06:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: Nature Communications
1
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Des scientifiques du Beth Israel Deaconess Medical Center ont annoncé une forte avancée dans la lutte contre la maladie de Parkinson. En inhibant une enzyme spécifique appelée USP30, des neurones producteurs de dopamine habituellement perdus lors de la progression de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...), ont été protégés dans un modèle murin.


Image d'illustration Pixabay

Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives thérapeutiques pour ralentir voire prévenir la progression de Parkinson. Les résultats de cette étude, publiée dans Nature Communications, révèlent l'espoir de développer des traitements novateurs pour les 10 millions de personnes dans le monde touchées par cette maladie neurodégénérative.

Le professeur David K. Simon, directeur du Centre de la maladie de Parkinson et des troubles du mouvement au BIDMC, a dirigé ces recherches. Selon lui, ces résultats significatifs suggèrent que réduire l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de l'enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant...) USP30 pourrait avoir des effets bénéfiques pour ralentir la progression de Parkinson.

En effet, l'étude démontre que l'enzyme USP30 joue un rôle crucial dans la dégénérescence des cellules productrices de dopamine (La dopamine est un neurotransmetteur appartenant aux catécholamines et donc issue de l'acide...). Et en bloquant cette enzyme, les chercheurs ont observé une augmentation de l'élimination des mitochondries endommagées, éléments essentiels à la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) des cellules. Ils aspirent désormais à comprendre les origines de la maladie de Parkinson, avec pour objectif de pouvoir, un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), freiner voire prévenir sa progression chez les patients.

Ces résultats encourageants ouvrent la voie à de nouveaux essais pour évaluer le potentiel de cette approche thérapeutique prometteuse. La réduction de l'enzyme USP30 pourrait bien être la clé pour transformer le paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un...) des traitements contre Parkinson.
Page générée en 0.270 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique