Conversion du CO2: du nouveau !
CO2  CO  CDOH 
Publié par Isabelle le 26/01/2019 à 14:00
Source: CEA

©Techno-Science.net
Les chercheurs de BIG ont découvert le rôle d'une protéine, CooT, impliquée dans la biosynthèse d'une enzyme capable de convertir le CO en CO2 et inversement.

Le site actif du monoxyde de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) déshydrogénase (CODH) est unique en biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles...) et sa biosynthèse intrigue à la fois les chimistes et les biologistes. Les travaux des chercheurs de BIG ont permis de déchiffrer la biosynthèse de la CODH afin de comprendre comment l'enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et...) est maturée et son site actif formé.

La structure cristallographique a révélé que ce site actif était constitué de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau...), de soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de numéro atomique 16.) et de nickel (Le nickel est un élément chimique, de symbole Ni et de numéro atomique 28.). L'étape clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible permettant d'actionner un mécanisme.) de l'activation (Activation peut faire référence à :) de l'enzyme correspond à l'insertion du nickel au sein de l'enzyme. Plusieurs protéines de captation du nickel doivent alors intervenir: CooC, CooJ et CooT. Par analyse phylogénétique, l'équipe a établi une "signature" structurale unanimement retrouvée chez CooT, et un autre trait régulièrement observé concernant une histidine. L'équipe a ensuite reconstitué le motif de coordination du métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des métaux alcalins. Les métaux sont un des...) de cette famille de protéines et les deux caractéristiques structurales, pour deux modes de captation du nickel distincts.

CDOH fait partie de ces nouvelles pistes cataboliques intéressant la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques....) de nouvelles énergies et le développement de nouvelles méthodes de séquestration du CO2.

Références

Biophysical and structural characterization of the putative nickel chaperone CooT from Carboxydothermus hydrogenoformans | Journal of biological inorganic chemistry

The biologically mediated water-gas shift reaction: Structure, function and biosynthesis of monofunctional [NiFe]-carbon monoxide dehydrogenases | Sustainable Energy & Fuels
Page générée en 0.863 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique