Maîtriser la dose reçue par les patients en cardiologie interventionnelle
Publié par Adrien le 27/09/2019 à 08:00
Source: CEA

©Adobe Stock - Sudok1
Le Laboratoire National Henri Becquerel (LNHB) a mis au point des faisceaux de référence dédiés à la caractérisation dosimétrique des appareils d'imagerie X utilisés en clinique pour la cardiologie interventionnelle.

En cardiologie (La cardiologie est la spécialité médicale qui étudie le cœur et ses maladies. Le médecin qui s’en occupe...) interventionnelle, laquelle regroupe l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) des actes médicaux de cardiologie pratiqués par voie endovasculaire, le médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et...) contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) son geste en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel via les images obtenues par rayons X. Si cette technique tend à se développer depuis quelques années, aucun système permettant de mesurer précisément la dose délivrée au patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) n'était jusqu'à présent disponible. Cette lacune a été comblée par le Laboratoire national Henri Becquerel (Antoine Henri Becquerel est un physicien français né le 15 décembre 1852 à Paris et décédé le 25 août 1908 au Croisic.) (LNHB), laboratoire du List, institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de CEA Tech, dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) européen VERIDIC.

Les chercheurs ont mis au point (Graphie) quatre nouveaux faisceaux de référence couvrant les gammes d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) utilisées pour ces applications. Mettant à profit leurs compétences en caractérisation des spectres, ils ont produit, grâce à des générateurs de rayons X, des faisceaux comparables à ceux générés par les appareils utilisés dans les hôpitaux. Ceux-ci ont ensuite été caractérisés en terme de grandeur dosimétrique (kerma dans l'air) avec les instruments primaires développés par le LNHB.

Ces nouveaux faisceaux seront utilisés pour étalonner les instruments de mesure des centres de soins, et permettront d'évaluer avec précision la dose de rayons délivrée aux patients lors des interventions.
Page générée en 0.272 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique