Des particules plus rapides que la lumière ? Premier test réussi pour les tachyons

Publié par Adrien le 24/04/2024 à 08:00
Source: arXiv
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Le concept de particules voyageant plus vite que la lumière, nommées tachyons, bien que largement théorique et non observé, trouve une place intrigante dans les modèles cosmologiques récents.

Selon une étude non encore évaluée par les pairs, notre Univers pourrait être dominé par ces tachyons. Ces particules hypothétiques remettent en question des notions fondamentales comme la causalité, où le temps s'écoule du passé vers le futur.


Dans cette nouvelle proposition, les tachyons seraient la véritable nature de la matière noire, cette composante mystérieuse qui constitue la majorité de la masse de presque toutes les galaxies de l'Univers, surpassant la matière normale dans un rapport de 5 à 1. La matière noire, toujours non identifiée, stimule l'imagination des chercheurs pour concevoir diverses hypothèses.

Le modèle tachyonique suggère qu'un Univers en expansion rempli de tachyons pourrait initialement ralentir son expansion avant de réaccélérer. Actuellement, notre Univers est en phase d'accélération, un phénomène attribué à l'énergie noire. Ainsi, ce modèle pourrait potentiellement expliquer à la fois la matière noire et l'énergie noire.

Pour étayer leur idée, les physiciens ont appliqué leur modèle aux observations des supernovae de Type Ia. Ces explosions stellaires fournissent aux cosmologistes des données précieuses pour établir une relation entre la distance et le taux d'expansion de l'Univers. Le fait que le modèle tachyonique corresponde aussi précisément aux données des supernovae que le modèle cosmologique standard est une surprise.


Une supernova de Type Ia observée dans la galaxie M82 par le télescope spatial Hubble. Ces explosions permettent aux astronomes d'estimer le taux d'expansion de l'Univers.
Crédit: NASA Goddard

Les prochaines étapes incluent le test de ce modèle avec d'autres données cosmiques comme le fond diffus cosmologique et la distribution des galaxies à grande échelle.
Page générée en 0.224 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise