Le plateau océanique des Kerguelen éclaire la formation des continents

Publié par Adrien le 21/06/2020 à 09:00
Source: CNRS
Comment se sont formés les continents ? Cette question reste en partie ouverte, mais le plateau océanique des Kerguelen pourrait bien fournir une partie de la réponse, d'après une équipe franco-australienne menée par le laboratoire Géosciences environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) Toulouse (CNRS/Université Toulouse III-Paul Sabatier/IRD/Cnes).


Vue de la péninsule Rallier du Baty au niveau du mont du Commandant, îles Kerguelen. Une roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition du sous-sol est formé par un...) claire, la syénite, s'est injectée dans les basaltes (plus foncés) en les soulevant. Les manchots royaux donnent l'échelle. © Michel de Saint Blanquat

Du point (Graphie) de vue géologique, c'est l'enveloppe la plus superficielle de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) qui distingue les continents des océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a...): la croûte océanique, assez fine, est composée surtout de basaltes, issus de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour...) du manteau terrestre sous-jacent, alors que la croûte continentale, plus épaisse et de composition granitique, est issue de magmas ayant évolué en profondeur avant de se solidifier. De tels magmas se forment notamment au niveau des zones de subduction (La subduction est le processus d'enfoncement d'une plaque tectonique sous une autre plaque de densité plus faible, en général une plaque océanique sous une plaque continentale ou sous une plaque...), lorsqu'une plaque plonge sous une autre. Mais une étude publiée le 16 juin 2020 dans la revue Terra Nova (En astronomie, une nova est une étoile qui devient très brutalement extrêmement brillante, avec une grande augmentation de son éclat, qui peut être de...) apporte des arguments en faveur d'un deuxième modèle: la formation d'embryons de continents au niveau de plateaux océaniques, comme celui des Kerguelen. Formée par d'importants épanchements de basaltes, la croûte de ces plateaux est anormalement épaisse par rapport à une croûte océanique standard. Les chercheurs et chercheuse se sont intéressés à une roche de la famille du granite (syénite) incluse dans les laves du plateau.

En étudiant la géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace de dimension 3 (géométrie euclidienne) et, depuis le...) et la structure interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en...) du massif (Le mot massif peut être employé comme :) de syénite et en procédant à de nombreuses datations des roches, ils ont pu reconstituer son histoire et montrer qu'elle présente de fortes similitudes avec celles de nombreuses intrusions situées dans la croûte continentale. Ce sont par exemple l'injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) discontinue dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de multiples lentilles de magmas - qui ont soulevé peu à peu les roches environnantes -, la durée de la construction (3,7 millions d'années environ), ou encore les flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus...) de magma injectés. Ce massif de syénite serait-il un "embryon (Un embryon (du grec ancien ἔμϐρυον / émbruon) est un organisme en développement depuis la première division de l’œuf ou zygote jusqu’au...) de continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens...)" ? Pour préciser cette hypothèse, la même équipe étudie actuellement la composition chimique des syénites pour comprendre l'origine et l'évolution des magmas.

Bibliographie:
Plutonic processes in transitional oceanic plateau crust: structure, age and emplacement of the South Rallier du Baty laccolith, Kerguelen Islands,
Léandre Ponthus, Michel de Saint Blanquat, Damien Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.), Marc Le Romancer, Norman Pearson, Suzanne O'Reilly, Michel Grégoire.
Terra Nova, 16 juin 2020. DOI: 10.1111/ter.12471
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.674 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique