Poulets en plein air: dis-moi comment tu raisonnes, je saurai comment tu explores

Publié par Isabelle le 24/01/2020 à 14:00
Source: INRAE
Au sein d'un élevage en plein air de poulets de chair, certains animaux explorent beaucoup le parcours extérieur alors que d'autres l'explorent très peu. Des chercheurs d'INRAE et de ISA Lille - Yncréa Hauts-de-France révèlent que cette différence de comportement est associée à des capacités cognitives distinctes. Pour la première fois, ils montrent que - de manière contre-intuitive - les poulets qui explorent le moins le parcours traitent les informations de leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) avec plus d'attention, ce qui se traduit par une plus forte inhibition comportementale. Publiés dans Biology Letters le 22 janvier 2020, ces résultats mettent en évidence l'importance d'étudier les capacités cognitives des animaux d'élevage pour mieux comprendre leur comportement dans différentes situations et à terme concevoir des élevages encore plus adaptés et ainsi, plus respectueux du bien-être (Le bien-être ou bienêtre est un état qui touche à la santé, au plaisir, à la réalisation de soi, à l'harmonie avec soi et les autres. René Dubos...) animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se...).


Plusieurs études ont montré que les modalités d'utilisation du parcours extérieur par les poulets de chair élevés en plein-air peuvent dépendre d'un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de facteurs comme la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau...), le moment de la journée, la présence d'un couvert végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal ([veʒetal]/[veʒeto]) plusieurs lignées d'organismes vivants qui, selon l'origine étymologique...) ou encore l'origine génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) des poulets. Toutefois, ces facteurs n'expliquent pas la raison pour laquelle au sein d'un même élevage, il demeure toujours une variabilité importante entre les individus dans l'utilisation du parcours extérieur. En effet, certains poulets vont explorer très souvent les zones les plus éloignées du parcours alors que d'autres les exploreront très peu et resteront à proximité de leur bâtiment d'élevage. Cette différence de comportement suggère que l'utilisation du parcours dépend de l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) lui-même, de la façon dont il perçoit, traite et mémorise les informations de son environnement.

Les scientifiques ont cherché à savoir si l'utilisation différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à l'aide de la trace,...) du parcours selon les individus pouvaient dépendre de leurs capacités cognitives (c'est-à-dire les capacités du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et...) qui permettent aux individus de communiquer, de percevoir, comprendre leur environnement). Ils ont ainsi soumis les poulets à un test habituellement utilisé chez d'autres animaux pour évaluer leur flexibilité comportementale ou cognitive. Ce test consiste à placer une récompense alimentaire à l'intérieur d'un tube cylindrique transparent. Pour récupérer la récompense, les animaux doivent comprendre qu'ils ne peuvent pas avoir accès directement à la nourriture en picorant la paroi du tube. Ils en déduisent la nécessité de contourner le tube et se diriger à l'une de ses extrémités. Ce test implique que l'animal traite les informations issues d'une situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le...) donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un...) (la nourriture n'est pas accessible), afin d'élaborer une réponse adaptée (contourner le tube). Les résultats montrent que les poulets sont capables de résoudre cette tâche et font preuve de flexibilité cognitive.

A l'issue de l'étude, il apparaît que les individus les moins explorateurs de leur parcours sont ceux qui, au cours du test, comprennent plus rapidement qu'il ne sert à rien de picorer la paroi du cylindre (Un cylindre est une surface dans l'espace définie par une droite (d), appelée génératrice, passant par un point variable décrivant...) et qui s'adaptent davantage en contournant plus souvent le tube pour récupérer la récompense. Ce résultat est plutôt contre-intuitif, dans la mesure où les poulets les moins explorateurs sont ceux qui font preuve d'une plus grande flexibilité cognitive que ceux qui explorent beaucoup le parcours.

Cette étude vient conforter d'autres résultats obtenus récemment par le même groupe de scientifiques d'INRAE et de ISA Lille - Yncréa Hauts-de-France (Ferreira et al., 2019). Ils avaient révélé que les poulets les moins explorateurs se distinguaient aussi des plus explorateurs dans leur aptitude à traiter plus finement les informations de leur environnement et à mieux les mémoriser. Cette aptitude pourrait guider leur décision et inhiber leur motivation (La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement dans une action ou expérience. Elle en détermine le...) à explorer un parcours extérieur (une hypothèse serait qu'ils se rendent davantage compte des risques encourus dans un milieu ouvert). Ces études [1] mettent donc en évidence l'existence d'un gradient de profils cognitifs entre les individus d'un même groupe de poulets.

Des études complémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre et interpréter ces différences de capacités cognitives et pour découvrir par quels mécanismes elles influencent le comportement explorateur des animaux. En tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cas, l'investigation des capacités cognitives des animaux d'élevage fait progresser nos connaissances sur leur biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des...). Dans le cas de l'élevage de poulets en plein-air, ces connaissances sont essentielles pour concevoir des élevages mieux adaptés à l'expression des comportements des animaux et ainsi plus respectueux de leur bien-être.

Voir vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type photochimique. Le mot...): https://www.inrae.fr/sites/default/files/mp4/Vid%C3%A9o%20test%20d%26%23039%3Binhibition%20comportementale%20poulets.mp4

Note:
[1] Ces études se déroulent dans des dispositifs d'élevage uniques, équipés de parcours au sein de l'unité expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan culturel et politique. En science,...) INRAE Elevage alternatif et santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) des monogastriques (INRAE Magneraud).


Références:
Uninhibited chickens: ranging behaviour impacts motor self-regulation in free-range broiler chickens (Gallus gallus domesticus). Vitor Hugo Bessa Ferreira, Lorène Reiter, Karine Germain, Ludovic Calandreau et Vanessa (Le genre Vanessa regroupe des papillons de la famille des Nymphalidae. Cette espèce possède de magnifiques yeux bleus avec un touche de gris et migre en été en France pour une période de trois mois qui se finit...) Guesdon. 22 janvier 2020. Biology Letters. https://doi.org/10.1098/rsbl.2019.0721

Relationship between ranging behavior and spatial memory of free-range chickens. Ferreira VHB, Peuteman B, Lormant F, Valenchon M, Germain K, Brachet M, Leterrier C, Lansade L, Calandreau L*, Guesdon V*. Behav Processes. 2019 Sep;166:103888. doi: 10.1016/j.beproc.2019.103888. *Co-last authorship

Contacts:
- Ludovic Calendreau - ludovic.calandreau at inrae.fr
- Centre Val de Loire
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 1.141 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique