Un rythme biologique d'une durée de quatre heures !

Publié par Adrien le 22/01/2021 à 09:00
Source: CEA

(c)SrdjanPav
Des chercheurs du CEA-Irig, en collaboration avec le CEA-Leti, ont mis en évidence l'existence d'un rythme biologique d'une durée de quatre heures qui se manifeste entre deux divisions cellulaires.

La synthèse des protéines (La synthèse des protéines est l'acte par lequel une cellule assemble une chaîne...) et leur dégradation jouent un rôle majeur dans le fonctionnement de nos cellules. Elles maintiennent l'abondance des protéines au sein des cellules en permettant le recyclage (Le recyclage est un procédé de traitement des déchets industriels et des déchets ménagers qui...) des briques élémentaires (acides aminés), ce qui permet d'assurer des fonctions biologiques normales. L'une des voies de régulations dominantes de la dégradation des protéines intervient via le système Ubiquitine-Protéasome dont la dérégulation peut conduire à des pathologies aussi diverses que des cancers, des désordres neuronaux... Cependant, la façon dont l'ubiquitination des protéines et leur cinétique (Le mot cinétique fait référence à la vitesse.) de dégradation affectent la dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il...) du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) de protéines et le maintien de leur équilibre n'est toujours pas bien comprise.

En réalisant, par imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui...) sans lentille, des mesures de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) sèche (représentée principalement par les protéines) sur différents types de cellules humaines, des chercheurs de l'Irig ont révélé l'existence d'un nouveau rythme biologique. Ce rythme de nature ultradienne (inférieur à 24 heures) se manifeste entre deux divisions cellulaires successives. Indépendant du rythme circadien, il possède une périodicité de quatre heures (L'heure est une unité de mesure  :) et est insensible à la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...), ce qui est une caractéristique des horloges biologiques.

Les scientifiques émettent plusieurs hypothèses, notamment que le recyclage massif (Le mot massif peut être employé comme :) toutes les quatre heures des acides aminés permettrait l'adaptation de la cellule à des périodes de carence nutritionnelle ou à des changements micro environnementaux aigus, et ceci à faible coût énergétique. En outre, cette horloge pourrait faire partie d'un système de défense contre les agents pathogènes faisant intervenir leur dégradation massive (Le mot massif peut être employé comme :) et la génération d'antigènes de façon périodique, toutes les quatre heures.


Références:
A new ultradian rhythm in mammalian cell dry mass observed by holography |Scientific reports
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.396 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique