Le système de navigation Galileo compte désormais dix satellites en orbite
Publié par Adrien le 14/09/2015 à 00:00
Source: ESA

Décollage de Soyouz
La mise en place du système européen de navigation Galileo a franchi une étape de plus, puisque deux nouveaux satellites (9 et 10) ont été placés en orbite par un lanceur Soyouz qui a décollé du Port spatial de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...) à Kourou (Guyane française) le 10 septembre à 23h08 heure (L'heure est une unité de mesure  :) locale (11 septembre, 2h08 TU/4h08 heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il...) de Paris).

Tous les étages du Soyouz (Soyouz (du russe Союз, Union) désigne une famille de vaisseaux spatiaux habités soviétiques , puis russes après l'éclatement de l'URSS,...) ont fonctionné nominalement et l'étage supérieur Frégate a largué les satellites sur leur orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) cible, à une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique...) proche de 23 500 km, 3 heures et 48 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de...) après la mise à feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) du lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ).

"Le rythme de déploiement de la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes...) Galileo (Galileo est le nom du futur système de positionnement par satellites européen, en test depuis 2004, qui commencera à être utilisable en 2010 et le sera pleinement en 2012.) s'accélère", s'est félicité Jan Woerner, Directeur général de l'ESA. "Avec l'augmentation constante du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de satellites en orbite et l'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) de nouvelles stations sol dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier, Galileo aura bientôt une couverture mondiale. Le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...) où Galileo atteindra sa capacité opérationnelle complète approche, et ce sera un grand jour pour l'Europe".

Deux autres satellites sont prêts à être lancés d'ici la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Ils ont préalablement subi une batterie de tests au Centre européen de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) et de technologies spatiales (ESTEC) de l'ESA à Noordwijk (Pays-Bas), où les deux exemplaires suivants ont déjà entamé leur propre campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain....) d'essais.

La production bat son plein chez OHB, entreprise brêmoise qui fabrique la plateforme des satellites et y intègre les charges utiles de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) produites au Royaume-Uni par Surrey Satellite (Satellite peut faire référence à :) Technology Ltd. De nombreux autres fournisseurs à travers l'Europe participent également au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...).

"Nous avons atteint une cadence de production régulière", explique Didier Faivre, Directeur du Programme Galileo et des Activités de navigation à l'ESA. "En outre, tous les essais réalisés jusqu'à présent, que ce soit sur les satellites ou sur le segment sol, donnent d'excellents résultats. La poursuite du déploiement de Galileo et de l'exploitation du système complémentaire européen de navigation Egnos reste notre priorité, ce qui ne nous empêche pas de préparer l'avenir. En effet, avec la Commission européenne, nous avons engagé les activités techniques nécessaires pour pérenniser le système Galileo et assurer la continuité (En mathématiques, la continuité est une propriété topologique d'une fonction. En première approche, une fonction est continue si, à des variations infinitésimales de la variable x,...) à long terme des services de navigation européens, dont les performances doivent égaler celles des autres systèmes mondiaux de navigation par satellite (Satellite peut faire référence à :)."

À partir de l'année prochaine, le déploiement de la constellation sera accéléré par l'entrée en service d'une version du lanceur Ariane 5 (Ariane 5 est un lanceur de l'Agence spatiale européenne (ESA), développé pour placer des satellites sur orbite géostationnaire et des charges lourdes en orbite...) spécialement conçue pour Galileo et qui pourra placer simultanément en orbite quatre satellites au lieu de deux.

À propos de Galileo

Galileo est le système de navigation par satellite à couverture mondiale de l'Union européenne. Il se composera à terme de 30 satellites et de l'infrastructure au sol associée.

La phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.), de développement et de validation en orbite a été conduite par l'ESA et financée conjointement par l'ESA et la Commission européenne ; elle a débouché sur la mise en place d'une mini-constellation de quatre satellites et d'un segment sol limité axé sur la validation du concept d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme l'énonçait...) de Galileo.

La phase de capacité opérationnelle complète est intégralement financée par la Commission européenne. La Commission et l'ESA ont signé une Convention de délégation en vertu de laquelle l'ESA oeuvre en tant qu'agent de conception et d'approvisionnement pour le compte de la Commission.

Pour plus d'informations sur Galileo: http://www.esa.int/Our_Activities/Navigation
Page générée en 0.443 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique