L'UFC-Que Choisir contre Facebook, Twitter et Google+
Publié par Publication le 28/03/2014 à 17:19
Le 25 mars dernier, l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir vient de dénoncer en justice Facebook, Twitter et Google+. Elle accuse les trois géants du net actuels d'avoir maintenu des clauses abusives et illicites. D'après les dernières informations, aucun d'eux n'aurait réagi face à cette accusation.

En juin dernier, l'UFC-Que Choisir avait déjà fait une sommation à Facebook (Facebook est un réseau social créé par Mark Zuckerberg et destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues. Depuis décembre 2009, il rassemblerait, selon la firme, plus de 500 millions de membres...), Twitter (Twitter est un outil de réseau social et de microblogage qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages brefs, appelés tweets (« gazouillis »), par Internet, par messagerie...) et Google+. Elle leur avait donné un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) de 21 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons...) pour changer leurs clauses. D'après l'association, Facebook, Twitter et Google+ favorisaient une exploitation et une utilisation sans limites des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) confidentielles de leurs abonnés. UFC-Que Choisir avait également précisé que les conditions contractuelles de ces réseaux sociaux ne donnaient aucune information concernant les services qu'ils fournissent.

Suite à cet évènement, l'association a décidé d'engager l'affaire devant le tribunal (Le tribunal ou juridiction (de jus dicere : littéralement, « dire le droit ») est un lieu où est rendue la justice....) de grande instance de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine,...) le 25 mars. Neuf mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) sont passés et les trois géants n'ont toujours pas supprimé ou du moins modifié les clauses litigieuses imposées par ces sociétés. Malgré les nombreux avertissements, les trois groupes américains ont choisi de ne rien changer sur lesdites clauses. Leurs conditions générales d'utilisation sont toujours aussi inaccessibles et illisibles. Rappelons que près de 90% des internautes utilisent au moins un réseau social (Un réseau social est un ensemble d'entités sociales tel que des individus ou des organisations sociales reliés entre eux par des liens créés lors des...).
Page générée en 0.505 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique