Les variations des ARN messagers dépendent de la méthylation de l'ADN

Publié par Isabelle le 26/06/2021 à 13:00
Source: CNRS INSB
Dans cette étude publiée dans la revue Nucleic Acid Research, les scientifiques montrent qu'il existe une relation causale entre la méthylation de l'ADN et la composition en exons des ARN messagers du gène CD44. La corrélation entre ces deux processus n'a été observée que pour quelques gènes, dont des régulateurs de l'épissage des ARN qui pourraient jouer un rôle de "senseur" traduisant les variations de méthylation de l'ADN en variants d'ARNm pendant le développement de cancers.


1- La méthylation de l'ADN à l'intérieur du gène CD44 favorise l'inclusion des exons variants dans les ARNm.
2- Lorsque la méthylation de l'ADN est perdue, il y a une diminution de la présence sur la chromatine de la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs...) MBD1 qui reconnait les Cytosines méthylés (C rouge) et les ARN polymérase (Les polymérases (nom tiré de polymère) (EC 2.7.7.6/7/19/48/49) sont des enzymes qui...) II (Pol2) subissent des modifications post-traductionnelles et transcriraient plus rapidement le gène. La machinerie d'épissage (spliceosome) couplée à la transcription reconnaîtrait moins facilement les exons alternatifs.
3- Il est possible d'augmenter localement le niveau de C méthylés en traitant les cellules avec une protéine chimérique portant un domaine catalytique de méthylation de l'ADN fusionné à la protéine CRISPR/Cas9 ciblant les exons variants grâce à des ARN guides complémentaires. Ceci a pour effet de favoriser l'inclusion des exons variants dans les ARNm.
© Eric Batsché

La méthylation de l'ADN sur certaines zones régulatrices est une marque épigénétique très largement étudiée dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...) du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement...) à cause de son rôle sur l'expression des gènes. Mais cette méthylation est aussi présente en dehors de ces éléments et depuis quelques années, plusieurs observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) suggèrent un impact au travers d'un autre mécanisme: l'épissage alternatif des ARN. En effet, la plupart des gènes humains sont morcelés en séquences codantes (exons) ou non (introns). Leur expression dépend de la façon dont certains exons sont inclus ou non dans l'ARN messager final (ARNm). On parle alors d'"épissage alternatif" dont les perturbations peuvent contribuer aussi au développement des cancers. Cette étude apporte de nouveaux arguments en faveur d'un impact de la méthylation de l'ADN sur l'épissage alternatif des ARN et surtout montre que sa perturbation dans certains cancers affecte l'homéostasie cellulaire.

Des études précédentes ont décrit des mécanismes par lesquels la méthylation de l'ADN peut influencer l'épissage des ARN. Cependant, la question des poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) respectifs des effets directs et indirects de la méthylation de l'ADN n'avait pas encore été clairement abordée. En effet, cette étude montre que l'altération de l'expression des enzymes qui méthylent l'ADN (DNMT) a des effets sur le phénotype épithélial des cellules et, par conséquent, a de multiples effets indirects sur la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se...) de l'épissage alternatif.

Les chercheurs ont étudié la relation directeentre la méthylation de l'ADN et la régulation de l'épissage alternatif par le ciblage spécifique à un locus donné, du domaine catalytique DNMT fusionné à la protéine CRISPR/Cas9 inactivée pour la coupure de l'ADN. Comme on peut le voir dans la figure, la méthylation de l'ADN localisée sur des exons variants permet de promouvoir leur inclusion dans les transcrits CD44.

En examinant quatre contextes cellulaires différents, dont un modèle de progression tumorale du cancer du sein et des patients atteints de leucémie aiguë (La leucémie aiguë est un stade de la maladie de la Leucémie.) des lymphocytes B, les scientifiques montrent qu'on peut prédire le résultat de l'épissage des transcrits CD44 sur la base de son profil de méthylation de l'ADN. La comparaison des transcriptomes et des méthylomes de cellules d'origines différentes (carcinome du colon et leucémies) a permis d'identifier une petite liste de gènes comme CD44, pour lesquels la régulation de l'épissage alternatif est corrèlée avec des changements de méthylation de l'ADN. Cette liste de gènes contient aussi des facteurs d'épissage dont TRA2B qui est connu pour réguler l'épissage alternatif de CD44. Ces résultats amènent à proposer qu'un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) limité de gènes puisse être considéré comme des gènes "senseurs" permettant de traduire les niveaux globaux de méthylation de l'ADN en variation d'épissage et en variation d'interactions cellulaires, notamment dans le contexte de la progression tumorale.

Pour en savoir plus:
CD44 alternative splicing senses intragenic DNA methylation in tumors via direct and indirect mechanisms.
Batsché E, Yi J, Mauger O, Kornobis E, Hopkins B, Hanmer-Lloyd C, Muchardt C.
Nucleic Acids Research. 2021 Jun 4. https://doi.org/10.1093/nar/gkab437

laboratoire:
Adaptation biologique et vieillissement/Institut biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....) Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...) Seine -IBPS (CNRS/Sorbonne Université) - 7 quai St Bernard. - 75252 Paris cedex 05, France.

Contact:
Eric Batsché - Chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) biologie Paris Seine (CNRS/Sorbonne Université) - eric.batsche at sorbonne-universite.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.180 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique