[News] Une seconde Lune (temporaire) pour la Terre

Observation du ciel et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Une seconde Lune (temporaire) pour la Terre

Message par Michel » 19/06/2007 - 0:00:25

L'objet répertorié sous le nom de 6R10DB9, découvert le 14 Juin 2006 par le Catalina Sky Survey à une distance de 2,2 fois la distance Terre-Lune (2,2 LD), est un petit astéroïde d'un diamètre estimé à quatre mètres, satellisant temporairement la Terre, avec une période actuelle d'environ trois mois.

Les calculs orbitaux préliminaires ont montré que l'objet a été capturé par l'attraction gravitationnelle de la Terre depuis une orbite solaire d'environ 11 mois, comme l'ont été de nombreux restes de lanceurs datant du programme Apollo des années 1960-1970. Cependant, l'analyse postérieure montre que le corps n'est pas affecté par la pression du rayonnement solaire et par conséquent doit être un corps rocheux dense ou du moins régulièrement formé.


Image
Vue depuis la direction de la constellation du Bélier, la trajectoire de l’astéroïde
6R10DB9 s’enroule trois fois autour de la Terre, puis s’en éloigne.
Les dates indiquées sont celles des périgées successives


Bien que son origine soit inconnue, une explication plausible est qu'il pourrait s'agir de matière éjectée par la Lune à la suite d'un impact. 6R10DB9 effectue son quatrième et dernier passage au périgée le 14 juin 2007, à une distance de 277 000 kilomètres soit environ 0,7 fois la distance moyenne Terre-Lune, avec une magnitude apparente de 18,5-19,0. Le petit astéroïde sera ensuite expulsé sur une orbite solaire dès l'automne prochain.

Les astronomes comptent sur l'astrométrie radar pour obtenir des mesures précises. L'antenne du JPL de Goldstone en Californie a été programmée pour faire des observations les 12, 14 et 17 Juin 2007 pour une évaluation finale de l'objet. Le premier passage au périgée s'était produit quelques jours avant la découverte, à une distance de 2,18 LD, et le suivant avait lieu le 4 janvier 2007 à seulement 1,4 LD, avec une période favorable mi-décembre 2006 pour redécouvrir l'objet.

Les télescopes Spacewatch II de 1,8 m et du Mt Lemmon de 1,5 m en Arizona l'ont observé au cours de la période du 11 au 17 décembre 2006 quand l'objet était entre 2 et 3 LD et à des magnitudes comprises entre 19 et 20. Ces observations ont permis d'améliorer suffisamment l'orbite pour être raisonnablement sûr qu'il y a eu des approches au plus près de la Terre dès Octobre 1958. Pour le passage au périgée de janvier 2007, en s'approchant d'une conjonction avec le Soleil, l'objet a disparu rapidement et n'a pas été observé.

Pour le troisième passage au périgée, le 25 mars 2007, l'orbite de 6R10DB9 avait évolué de sorte qu'il s'approcha plus près de la Terre que lors de sa découverte et frôla notre planète en passant à l'intérieur de l'orbite lunaire à 0,91 LD de la Terre.

Les approches précédentes en 1958, 1969, 1979 et 1992 semblent toutes avoir été défavorables aux observations avec des passages de l'objet entre le Soleil et la Terre, et par conséquent, à de petites élongations solaires, grands angles de phase et ce pour un objet extrêmement faible. Un prochain passage incertain auprès de la Terre aura lieu vers 2028.

Source: Gilbert Javaux - PGJ Astronomie
Illustration: Sky & Telescope: Gregg Dinderman

Avatar de l’utilisateur
poppy
Messages : 1037
Inscription : 01/04/2007 - 21:36:15
Localisation : Antarès

Message par poppy » 19/06/2007 - 9:11:05

un diamètre de quatre mètres, ça fait une toute pitite lune...

ça pourrait avoir un rapport avec le cratère laissé sur la surface de la lune après un impact de météorite observé récemment ?

comme le requin-marteau, la lune a fait un bébé toute seule :D
puppet master a piraté mon ghost

Avatar de l’utilisateur
gux
Messages : 30
Inscription : 07/06/2007 - 19:59:21
Localisation : Orbite de Clarke

Message par gux » 19/06/2007 - 10:00:40

La petite compagne danseuse de la Terre! Heureusement c'est juste 4 mètres, car sinon il aurait fallu dessiner des petits missiles nucléaires dans l'eschéma. Je me demands combien plus massif, dans une trajectoire pareille, pour que la Terre l'attire fatalement vers nous. :houla:
Et la bête se fera légion. Elle se reproduira par milliers de mille. Le vacarme de millions de claviers tel un déluge couvrira la terre, et les disciples de Mammon trembleront.

Avatar de l’utilisateur
Maulus
Messages : 4582
Inscription : 13/02/2007 - 12:07:12
Localisation : Epinal

Message par Maulus » 19/06/2007 - 11:45:19

en tout cas, il a une trajectoire marrante :D
hop il fait 3 tours et il repart pour 20 ans :D
Ce n'est pas le moindre charme d'une théorie que d'être réfutable, F. Nietzsche.

http://www.cieletespaceradio.fr

Avatar de l’utilisateur
xeter
Messages : 206
Inscription : 10/02/2005 - 11:10:22
Localisation : Dunkerque
Contact :

Message par xeter » 19/06/2007 - 15:49:45

3 tours et puis s'en va

comme les marionnettes ^^
errare humanum est, no ordinatum

Le mini Web Log à xeter => http://www.aidenet.info

Avatar de l’utilisateur
PourNotreMonde
Messages : 331
Inscription : 25/04/2007 - 20:40:16
Localisation : Quelque pars dans l'Univers...

Message par PourNotreMonde » 19/06/2007 - 15:55:11

oue, reste à savoir si y en a d'autres comme ça, encore plus petites qui sait...
On ne choisit pas de naître, on ne choisit qu'une autre manière d'affronter la fin...

Répondre