[News] Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 17178
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78
Contact :

[News] Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait

Message par Adrien » 29/05/2017 - 0:00:02


Selon des chercheurs de l'Université McGill, les stimulus associés à la consommation de cocaïne, comme voir quelqu'un consommer cette drogue, provoquent la libération de dopamine dans une région du cerveau qui favoriserait l'usage compulsif, et ce, même chez les usagers récréatifs.

Publiés dans Scientific Reports, les résultats de cette étude donnent à penser que les personnes estimant faire un usage récréatif de la cocaïne pourraient, de fait, être plus près de la dépendance qu'elles le croient.

«?Certains signaux cérébraux typiques de la dépendance sont présents beaucoup plus tôt que la plupart d'entre nous auraient pu l'imaginer?», explique Marco Leyton, spécialiste en neurobiologie de la consommation de drogues et de la dépendance, et professeur au Département de psychiatrie de l'Université McGill.

Les chercheurs savent depuis des années que la consommation de cocaïne libère de la dopamine, un neurotransmetteur présent dans le circuit de la récompense du cerveau. Chez les personnes avec un problème de consommation, tout stimulus associé à la prise de cocaïne exerce le même effet. Ainsi, un simple stimulus visuel - par exemple, la vue d'une personne consommant cette drogue - suffit pour déclencher la production de dopamine et l'état de manque.

Les scientifiques croient depuis longtemps qu'au fil de la progression de la dépendance, la libération de dopamine provoquée par un stimulus passe sous la coupe de la partie dorsale du striatum, structure enfouie dans les profondeurs du cerveau et dont on a largement étudié le rôle dans le circuit de la récompense.

«?Cette zone du cerveau joue un rôle important dans la perte de la maîtrise de soi, ce moment où l'usager, cherchant la sensation de récompense, n'est plus maître de ses comportements, explique.?Le striatum dorsal est le siège des habitudes - la différence, par exemple, entre manger de la crème glacée parce que c'est bon, ou le faire par automatisme, sans que ce soit un plaisir ou malgré les conséquences néfastes de ce geste, telles que la prise de poids ou les problèmes de santé.?»

«?Le passage d'un comportement volontaire à un comportement automatique compte pour beaucoup dans l'installation d'un usage impérieux et compulsif, puis d'une dépendance?», ajoute Sylvia Cox, chercheuse postdoctorale au Centre d'imagerie cérébrale McConnell et auteure principale de l'article.   

En faisant appel à la tomographie par émission de positons (TEP), l'équipe du professeur Leyton a toutefois démontré que de la dopamine est aussi sécrétée dans le striatum dorsal des consommateurs récréatifs de cocaïne.

Pour ce faire, ils ont créé des stimulus parfaitement adaptés aux sujets en les filmant dans leur laboratoire pendant qu'ils ingéraient de la cocaïne en compagnie d'un ami avec qui ils avaient déjà utilisé cette substance. Lors d'une séance ultérieure, les sujets ont été soumis à une TEP alors qu'ils regardaient la vidéo de leur ami consommer de la cocaïne. Ce stimulus visuel a été suffisant pour augmenter l'état de manque et la sécrétion de dopamine dans le striatum dorsal des sujets.

Les résultats font ressortir l'importance d'une aide précoce pour prévenir les graves conséquences de la dépendance, ajoute le chercheur.

Cette étude a été financée par les Instituts de recherche en santé du Canada. L'article «?Cocaine Cue-Induced Dopamine Release in Recreational Cocaine Users?», par S. M. L. Cox et coll., a été publié dans Scientific Reports.

Source: Université McGill

Pendesinialessandro
Messages : 208
Inscription : 04/08/2015 - 11:34:31
Activité : Enseignant ou Chercheur

Re: [News] Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait

Message par Pendesinialessandro » 29/05/2017 - 9:45:32

Bonjour
Oserais-je rappeler que l’alcool et le tabac–en vente libre- drogues licites donc…causent bien plus de morts que toutes les drogues illicites réunies ? :grrr:

Avatar de l’utilisateur
keyplus
Messages : 251
Inscription : 30/04/2008 - 15:20:49

Re: [News] Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait

Message par keyplus » 29/05/2017 - 10:21:19

faut rétablir la peine de mort pour les trafiquants de drogues
soit l univers est d'une complexité infinie et le chercheur sera Sisyphe poussant inlassablement son rocher
soit l univers se résume à une suite de zéro et de 1 et on en revient a la poule et l'œuf

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9879
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait

Message par cisou9 » 29/05/2017 - 11:12:58

________________ :_salut:
Pendesinialessandro a écrit :Oserais-je rappeler que l’alcool et le tabac–en vente libre- drogues licites donc…causent bien plus de morts que toutes les drogues illicites réunies ? :grrr:
_ Effectivement, mais ce n'est pas pour cela qu'il faut légaliser le cannabis de plus consommer de l'alcool modérément est modérément dangereux; peut-être même parfois bénéfique_!!
_ Pour le tabac, perso j'ai diminué ma dose progressivement il y a très longtemps et je ne fume plus; par contre si pour un réveillon je fume un cigarillo ou plus, ça s'arrête le lendemain sans problème. ;)
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9879
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait

Message par cisou9 » 29/05/2017 - 11:27:51

keyplus a écrit :faut rétablir la peine de mort pour les trafiquants de drogues
Et faire comme aux USA ou les procureurs assassinent légalement des innocents (de préférence noir) pour se faire réélire_!!
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Pendesinialessandro
Messages : 208
Inscription : 04/08/2015 - 11:34:31
Activité : Enseignant ou Chercheur

Re: [News] Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait

Message par Pendesinialessandro » 29/05/2017 - 15:10:37

Cisou :
-Il faut savoir qu’actuellement un consommateur de drogue ne sait jamais véritablement ce qu’il consomme, ignore ce qu’il absorbe réellement, ne se doute pas forcément des effets qu’il va ressentir, et n’a presque toujours aucune idée des risques qu’il prend pour sa santé. Les analyses des produits circulant dans la rue mettent en évidence par exemple des comprimés d’ecstasy qui ne comportent pas un seul atome de MDMA (qui est pourtant le principe actif), mais un mélange hétéroclite d’amphétamines, de benzodiazépines (anxiolytiques) et d’autres produits de coupe. Le consommateur actuel est dans la même situation de quelqu’un, les yeux bandés, devrait prendre, au hasard, un verre sur une table et le boir « cul sec » sans même savoir s’il s’agit de bière, grénadine, cognac, vin ou pourquoi pas d’antigel ou d’eau de Javel. L’information sur le dosage est essentielle pour tous les produits car les effets ne sont pas les mêmes selon que le produit sont peu ou fortement dosés. Le cas le plus exemplaire est celui du cannabis. A faible taux en THC (principe actif du cannabis), son effet sera plutôt relaxant et euphorisant, mais à fort dosage en THC, le même produit pourra être hallucinogène, ce qui ne correspond pas au même vécu ni à la même demande ou attente du consommateur.
Question : A qui profite réellement l'argent récolté de la drogue ?

Répondre