Usage récréatif de cocaïne: la dépendance pourrait survenir plus tôt qu'on ne le pensait
Publié par Adrien le 29/05/2017 à 00:00
Source: Université McGill
Selon des chercheurs de l'Université McGill, les stimulus associés à la consommation de cocaïne, comme voir quelqu'un consommer cette drogue, provoquent la libération de dopamine dans une région du cerveau qui favoriserait l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) compulsif, et ce, même chez les usagers récréatifs.

Publiés dans Scientific Reports, les résultats de cette étude donnent à penser que les personnes estimant faire un usage récréatif de la cocaïne (La cocaïne est un alcaloïde extrait de la coca. Puissant stimulant du système nerveux central, elle est aussi un vasoconstricteur périphérique. En Occident, elle...) pourraient, de fait, être plus près de la dépendance qu'elles le croient.

"?Certains signaux cérébraux typiques de la dépendance sont présents beaucoup plus tôt que la plupart d'entre nous auraient pu l'imaginer?", explique Marco Leyton, spécialiste en neurobiologie de la consommation de drogues et de la dépendance, et professeur au Département de psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales. L'étymologie du mot psychiatrie provient du grec psyche (ψυχὴ), qui...) de l'Université McGill.

Les chercheurs savent depuis des années que la consommation de cocaïne libère de la dopamine, un neurotransmetteur (Les neurotransmetteurs, ou neuromédiateurs, sont des composés chimiques libérées par les neurones (et parfois par les cellules gliales) agissant sur d'autres...) présent dans le circuit de la récompense du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses...). Chez les personnes avec un problème de consommation, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) stimulus associé à la prise de cocaïne exerce le même effet. Ainsi, un simple stimulus visuel - par exemple, la vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d'une personne consommant cette drogue (Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La consommation de drogues par...) - suffit pour déclencher la production de dopamine et l'état de manque.

Les scientifiques croient depuis longtemps qu'au fil de la progression de la dépendance, la libération de dopamine provoquée par un stimulus passe sous la coupe de la partie dorsale du striatum, structure enfouie dans les profondeurs du cerveau et dont on a largement étudié le rôle dans le circuit de la récompense.

"?Cette zone du cerveau joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et à...) un rôle important dans la perte de la maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans plusieurs...) de soi, ce moment où l'usager, cherchant la sensation de récompense, n'est plus maître de ses comportements, explique.?Le striatum dorsal est le siège des habitudes - la différence, par exemple, entre manger de la crème glacée parce que c'est bon, ou le faire par automatisme ( Techniquement, un automatisme est un sous-ensemble ou un organe de machine(s) destiné à remplacer de façon automatisée une action ou décision...), sans que ce soit un plaisir ou malgré les conséquences néfastes de ce geste, telles que la prise de poids (La prise de poids est une modification de la masse corporelle, qui se traduit par une augmentation de l'Indice de masse corporelle.) ou les problèmes de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.).?"

"?Le passage d'un comportement volontaire à un comportement automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements théoriques les...) compte pour beaucoup dans l'installation d'un usage impérieux et compulsif, puis d'une dépendance?", ajoute Sylvia Cox, chercheuse postdoctorale au Centre d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par...) cérébrale McConnell et auteure principale de l'article.   

En faisant appel à la tomographie par émission de positons (TEP), l'équipe du professeur Leyton a toutefois démontré que de la dopamine est aussi sécrétée dans le striatum dorsal des consommateurs récréatifs de cocaïne.

Pour ce faire, ils ont créé des stimulus parfaitement adaptés aux sujets en les filmant dans leur laboratoire pendant qu'ils ingéraient de la cocaïne en compagnie d'un ami avec qui ils avaient déjà utilisé cette substance. Lors d'une séance ultérieure, les sujets ont été soumis à une TEP (La tonne d'équivalent pétrole (symbole tep) est une unité d'énergie d'un point de vue économique et industriel.) alors qu'ils regardaient la vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou...) de leur ami consommer de la cocaïne. Ce stimulus visuel a été suffisant pour augmenter l'état de manque et la sécrétion de dopamine dans le striatum dorsal des sujets.

Les résultats font ressortir l'importance d'une aide précoce pour prévenir les graves conséquences de la dépendance, ajoute le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de...).

Cette étude a été financée par les Instituts de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) en santé du Canada. L'article "?Cocaine Cue-Induced Dopamine Release in Recreational Cocaine Users?", par S. M. L. Cox et coll., a été publié dans Scientific Reports.
Page générée en 0.821 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique