[News] Recul du marché de la Vidéo malgré le Blu-ray et la VOD

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Publication
Messages : 2253
Inscription : 30/07/2004 - 18:18:42

[News] Recul du marché de la Vidéo malgré le Blu-ray et la VOD

Message par Publication » 23/01/2013 - 0:00:56

Si l’on devait faire le bilan, le marché de la vidéo s’est affiché à hauteur de 1,3 milliard d’euros en France, en termes de chiffre d’affaires pour 2012. Il a connu une régression d’environ 5% par rapport au CA de l’année 2011. Le piratage est pointé du doigt par la présidente du Syndicat de l’Edition Vidéo Numérique ou SEVN, Pauline Grimaldi d’Esdra, lors de la présentation des statistiques financières auprès de l’institut GFK, mercredi dernier.

D’une manière générale, les français préfèrent encore le DVD aux autres supports physiques, comme la VOD ou le Blu-ray. Toutefois, ces derniers ne cessent de connaître une forte progression. En effet, on dénombre un total de 10 millions d’unités pour le Blu-ray, tandis que la VOD fait état de 60 millions d’actes payants.

En parallèle avec la croissance d’utilisation de ces deux supports, les professionnels commencent aujourd’hui à se pencher sur la technologie qu’on appelle Ultraviolet. Déjà en vogue depuis l’année dernière au Royaume-Uni et aux États-Unis, ce système innovant permet, entre autres, de visionner via un seul compte un même contenu. Ce visionnage est en outre possible à partir de plusieurs supports dématérialisés ou physiques.

Concept anti-piratage oblige, les éditeurs demandent à ce que le délai de production des DVD, Blu-ray, VOD propre à chaque sortie de film ne soit pas trop long. Le SEVN demande également le blocage des accès vers les sites de téléchargement illégaux.

Avatar de l’utilisateur
QJ
Messages : 647
Inscription : 18/04/2007 - 9:47:23
Activité : Autre
Localisation : Belgique

Re: [News] Recul du marché de la Vidéo malgré le Blu-ray et la VOD

Message par QJ » 23/01/2013 - 22:06:37

Bien sur... -5 % du CA en 2012 par rapport à 2011...

La crise n'a RIEN a voir avec cela. Mais rien du tout hein !

Les gens ont difficile à joindre les deux bouts à la fin du mois, mais il devraient continuer à s'acheter des beaux films, bien produits, avec des scénars d'enfer. Bref du film de haute qualité quoi !

Mais non, non, les gens, ils ont pas de problèmes pour s'acheter des films c'est sur.
Mais au lieu de cela, les gens qu'est-ce qu'ils font ?! Ils piratent ! Pas bien d'oter le caviar de la bouche des producteurs ! Pas bien !

Allez zou un lien de mon ami ploum:
http://ploum.net/post/je-suis-un-pirate
L'esprit c'est comme un parachute: s'il reste fermé, on s'écrase. -Franck Vincent Zappa-

Noxx
Messages : 112
Inscription : 20/08/2008 - 9:16:02

Re: [News] Recul du marché de la Vidéo malgré le Blu-ray et la VOD

Message par Noxx » 24/01/2013 - 9:39:18

C'est vrai que le piratage existe. Mais l'augmentation du chômage doit jouer encore davantage dans cette baisse et sans doute inciter des personnes à apprendre à utiliser les techniques pour avoir des films sans payer : il sera très difficile après de leur demander 25€ pour un Blu-ray. Et l'industrie du film à l'air aussi bornée que celle de la musique : elle reste sur ses bases verrouillées et onéreuses. Par exemple j'accepterai d'acheter quelques classiques en blu-ray, mais sur Mac impossible de les voir à cause de DRM très contraignant sur le matériel. On ne voit la plupart des films qu'une fois et tout n'est pas à louer en VOD : on pourrait imaginer une location avec option d'achat par exemple, présentement il faut choisir d'avance.
Mais il faut surtout revoir les prix... Il y aura toujours une consommation de film, à eux de se débrouiller pour avoir quelque chose en retour, même modeste c'est mieux que rien. À eux de rendre la VOD plus attrayante que le piratage (et à mon avis c'est possible, car le piratage a des côtés pénibles) et d'ouvrir les vannes sur le Blu-ray.
Le prochain codec H.265 rendra possible de la HD 1080 de très bonne qualité sur un simple DVD. Ils peuvent s'inquiéter ou proposer quelque chose de nouveau.

Répondre