[News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 11146
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par Isabelle » 30/04/2015 - 12:00:40



«Quand c'est trop beau pour être vrai, c'est parce que ce ne l'est pas.» ? Catherine Gendron-Saulnier
En novembre dernier, la pétrolière TransCanada a été plongée dans l'embarras quand des documents ont révélé qu'elle voulait recruter 35 000 «personnes influentes» pour faire circuler son projet de pipeline sur les blogues et les réseaux sociaux. Dénoncée de toutes parts, cette stratégie remet en question la validité des opinions émises sur le Web.

«Difficile de distinguer le vrai du faux sur Internet», affirme Catherine Gendron-Saulnier, étudiante au doctorat à l'Université de Montréal, qui rappelle que 15 % des avis en ligne seraient peu crédibles, selon la littérature scientifique sur le sujet. D'autres recherches évaluent au tiers le nombre des commentaires manipulés.

Sa thèse en sciences économiques porte sur l'acquisition de l'information et son utilisation à des fins stratégiques. Les avis liés au commerce en ligne sont l'un des aspects qu'elle a explorés. «Cet hôtel est parfait pour les familles avec de jeunes enfants.» «J'ai adoré ce livre! Je le recommande vivement.» «Ce restaurant est accueillant et les plats sont très savoureux. Bon rapport qualité-prix.»

On trouve des milliers de commentaires semblables sur les plateformes de sites marchands comme TripAdvisor, Amazon et Yelp. Laissés par des consommateurs, ils visent à nous aider dans le choix de nos achats en nous donnant une idée de la qualité des produits. Sont-ils réellement dignes de confiance? Comment savoir s'ils n'ont pas été falsifiés ou écrits par des gens payés pour livrer de faux témoignages? «Certains sites vérifient que les avis sont bel et bien associés à un achat. Mais la fiabilité n'en est pas pour autant assurée à cent pour cent. J'ai voulu déterminer si la façon dont la plateforme présente les avis pouvait avoir un effet sur leur manipulation.»

La réponse est oui. En utilisant, par exemple, un signal binaire comme le thumbs up (pouce levé) lorsque plus de 50 % des clients disent aimer le produit au lieu du pourcentage exact de clients satisfaits, les vendeurs seraient moins portés à manipuler l'information. «Lorsque la plateforme révèle que 78 % des acheteurs aiment un produit, on se doute bien que les entreprises vont essayer d'accroître ce pourcentage, explique la chercheuse. Mais, une fois qu'on a mis un thumbs up, il n'y a plus rien à faire. On diminue donc les incitations à avoir recours aux faux avis.»

Tolérance quant à la manipulation

Dans une deuxième phase de sa recherche, Catherine Gendron-Saulnier s'est demandé si le modèle d'entreprise des sites marchands influençait la qualité de l'information. Elle a comparé leurs plateformes Web selon qu'ils prenaient des commissions sur les ventes, touchaient des revenus de la publicité ou encore facturaient des frais d'abonnement. À noter qu'Amazon, Expedia, l'App Store d'iTunes, OpenTable et Etsy sont dans la première catégorie alors que TripAdvisor, Google et Yelp figurent dans la seconde.

Sa recherche révèle que la plateforme utilisée va parfois à l'encontre d'une information exacte. C'est le cas des sites qui ont recours à des commissions. «Une plateforme qui gagne de l'argent en vendant de la publicité tire ses revenus de son achalandage et de sa réputation. L'entreprise a intérêt à offrir une excellente information sinon les acheteurs vont se méfier. Sur ces plateformes, on lit donc de bons et de mauvais avis, signale Catherine Gendron-Saulnier. En revanche, lorsque l'argent vient des produits vendus, l'objectif premier est de faire le plus de ventes possible. Or, si l'entreprise affiche les commentaires qui ne sont pas en faveur du produit, elle ne va pas en vendre beaucoup. Avec ce type de plateforme, on n'a donc pas intérêt à donner autant d'information.»

La chercheuse ne dit pas que c'est ce que font tous les cybermarchands dont les ventes rapportent des commissions. Le modèle théorique qu'elle a élaboré montre toutefois «qu'avec ce type de plateforme les sites marchands peuvent être plus tolérants quant à la manipulation de l'information.»

Grande consommatrice de commerces en ligne («Je fais même mon épicerie sur Internet!»), Catherine Gendron-Saulnier a eu l'idée de son objet de recherche après qu'un vendeur de bijoux lui eut proposé de modifier son avis en échange d'une réduction de 30 % sur son prochain achat. «C'est à ce moment-là que j'ai réalisé l'ampleur du problème», raconte celle dont la thèse sera déposée le 30 avril. «En même temps que ma déclaration d'impôts», précise en riant l'économiste de 29 ans.

Source: Dominique Nancy - Université de Montréal

alessandro pendesini
Messages : 438
Inscription : 12/12/2010 - 11:50:39
Activité : Retraité

Re: [News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par alessandro pendesini » 30/04/2015 - 16:20:17

Bonjour

Catherine a bien utilisé son cerveau dans l’analyse de son article, et certainement pas les méninges comme certains ont l’habitude de faire…. :bisou:
Son message est clair : la prudence -mai aussi la méfiance- est plus que nécessaire pour éviter des surprises très désagréables pour certains consommateurs quelque peu naïfs et de bonne foi. Mais aussi pour tous ceux et celles qui se croient invulnérables ! J’en ai fait les frais personnellement à plusieurs reprises sur des sites qui vendent de montres anciennes et pas seulement ! A noter que, très souvent, tous les avantages sont pour le vendeur et tous les risques du côté des clients-pigeons…..
Sur la tombe de Spinoza est écrit « caute »…D’où….. :pet:

Victor
Messages : 16925
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par Victor » 30/04/2015 - 16:34:37

Que dire aussi sur Google dont les algorithmes de recherches sont liés à des services marchands... Si vous ne plaisez pas à Google ou si Google veut favoriser un autre service que le votre, votre service se retrouve 5ième pages, Je sais aussi que Google me référence très mal et je vois plein de choses totalement obsolètes, qui se retrouvent dans les premières pages des choses référentes de mon site de Blog... Google possède ses têtes de turcs et j'en suis... Le site de recherche alternatif français Qwant, Lui, il ne référence que les vedettes du moment ou les buzzes de l'actu... c'est parfois chiant
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

Avatar de l’utilisateur
keyplus
Messages : 251
Inscription : 30/04/2008 - 15:20:49

Re: [News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par keyplus » 30/04/2015 - 21:46:59

un exemple tout bete
change.org on peut voter en faveur d'une petition mais jamais contre
idem facebook juste le j aime pas le j aime pas
soit l univers est d'une complexité infinie et le chercheur sera Sisyphe poussant inlassablement son rocher
soit l univers se résume à une suite de zéro et de 1 et on en revient a la poule et l'œuf

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9873
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par cisou9 » 01/05/2015 - 10:35:58

keyplus a écrit :un exemple tout bete
change.org on peut voter en faveur d'une petition mais jamais contre
idem facebook juste le j aime pas le j aime pas
Pour fesse bouc, il y a un petit logiciel qui rajoute l'option je n'aime pas, mais seul ceux qui l'ont peuvent le lire.
Je n'ai plus l'URL mais il est sur 01net télécharger. :jap:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Victor
Messages : 16925
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par Victor » 08/05/2015 - 18:13:07

Victor a écrit :Que dire aussi sur Google dont les algorithmes de recherches sont liés à des services marchands... Si vous ne plaisez pas à Google ou si Google veut favoriser un autre service que le votre, votre service se retrouve 5ième pages, Je sais aussi que Google me référence très mal et je vois plein de choses totalement obsolètes, qui se retrouvent dans les premières pages des choses référentes de mon site de Blog... Google possède ses têtes de turcs et j'en suis... Le site de recherche alternatif français Qwant, Lui, il ne référence que les vedettes du moment ou les buzzes de l'actu... c'est parfois chiant
Curieusement j'ai reçu un message de Google pour me dire qu'il est possible d''être en première page des références Google, mais comme je n'ai rien vendre je m'en fous totalement, comme quoi nous somme lus et annoté, ils sont obligés d'en tenir compte, par contre pour les fichiers obsolètes rien ne change
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais : Cherche encore !

Isabelle
Messages : 11146
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

Re: [News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par Isabelle » 11/05/2015 - 23:33:33

Vu que le dit rapport n'a pas de référence citée, pour ne pas contribuer à propager des informations non vérifiées et pouvant porter à polémique, ces infos sont retirées...

Pour distinguer le vrai du faux sur Internet, mais aussi dans la vie hors internet une seule solution, vérifier l'information, voir les sources, les vérifier encore...

Et vérifier ne veut pas dire aller de site en site lire la même chose et se dire puisque c'est dit dans plusieurs sites donc c'est vrai.
Ce n'est pas parce qu'une "contre vérité" est dite plusieurs fois que cela devient une vérité ;)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9873
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Discerner le vrai du faux sur Internet

Message par cisou9 » 12/05/2015 - 17:27:58

_____ :_salut:
Exact !!! _____ :jap:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre