[News] L'ascenseur spatial toujours d'actualité

Conquête spatiale et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23567
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

[News] L'ascenseur spatial toujours d'actualité

Message par Adrien » 19/11/2008 - 0:19:51

La NASA et la JAXA travaillent, chacune de leur côté, sur un concept d'ascenseur spatial nécessitant l'utilisation d'un câble extrêmement solide le long duquel monteront les charges utiles jusqu'à l'orbite visée. L'idée d'un ascenseur spatial a été popularisée par des auteurs de science-fiction, qui envisageaient l'utilisation d'un câble s'étirant depuis la surface de la Terre et fixé sur une orbite plus ou moins haute. Les charges utiles glisseraient alors simplement le long du câble vers une orbite, sans qu'un lanceur ne soit nécessaire. L'idée est d'autant plus intéressante que des études ont montré la faisabilité et la viabilité économique d'un service d...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Xzander
Messages : 181
Inscription : 17/06/2005 - 18:53:53
Activité : Autre

Message par Xzander » 19/11/2008 - 5:10:07

Je croyais avoir lu dans un article précédent que même des nanotubes sans défauts dans les "fibres" ne suffisaient pas?

Avatar de l’utilisateur
Maulus
Messages : 4582
Inscription : 13/02/2007 - 12:07:12
Localisation : Epinal

Message par Maulus » 19/11/2008 - 11:11:36

Sa semble dangereux de faire un cable plat et très fin vis à vis des débris qui pourrait frapper le cable latéralement et faire un gros trou.
Ce n'est pas le moindre charme d'une théorie que d'être réfutable, F. Nietzsche.

http://www.cieletespaceradio.fr

Avatar de l’utilisateur
Space
Messages : 523
Inscription : 15/10/2004 - 19:56:34

Message par Space » 19/11/2008 - 11:53:38

Comment il tient ? la gravité suffirait ? Comment le maintenir en orbite géo synchrone ? Au sol, il le fixe comment ? Il ne le fixe pas ?

Avatar de l’utilisateur
Aldebaran
Messages : 1807
Inscription : 15/06/2007 - 10:13:11

Message par Aldebaran » 19/11/2008 - 12:16:04

Oui la gravité suffit, il faut que le cable soit suffisamment long (plus de 35000 km me semble-t-il). Je pense qu'il sera fixé au sol mais à l'autre bout de la "corde" y aurait-il besoin d'un contre-poids ?
«S'il n'y avait pas la Science, combien d'entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ?» P. Desproges

Victor
Messages : 17606
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 19/11/2008 - 12:35:15

Je souris yaka et ifo réunis... Bof il y aura toujours des rêveurs pour l'ascenseur spatial mais techniquement il y a encore de sacrés problèmes comme la fiabilité du câble

meddok
Messages : 31
Inscription : 22/05/2008 - 10:41:00

Message par meddok » 19/11/2008 - 13:47:45

quid de l'ascenseur social? ;)

peut être plus simple à mettre en oeuvre?! (pas si sûr...)

Avatar de l’utilisateur
StarDreamer
Messages : 1165
Inscription : 07/03/2006 - 15:55:14

Message par StarDreamer » 19/11/2008 - 14:03:18

Cet ascenseur spatial fait tellement rêver que je suis certain qu'il sera réalisé un jour (à moins que la technologie de propulsion évolue grandement).

Par contre, techniquement, cela reste très chaud et nécessitera une maîtrise des matériaux et des processus industriels telle que nous n'en voyons encore pas le bout.
AMHA, on risque de devoir passer ce siècle pour que cet ascenseur se réalise.

Toutefois, combien de grands ouvrages ont montré que l'impossible pouvait être surmonté avec l'arrivée de nouvelles technologies ?
Bref, pour une futur éloigné de plusieurs décennies, impossible de faire des plans sur la comète.

Un beau rêve, toutefois.
Je croise les doigts.

griffaurel
Messages : 132
Inscription : 02/04/2007 - 12:16:11
Activité : Ingénieur
Localisation : Nice

Message par griffaurel » 19/11/2008 - 16:18:13

The Fountains of Paradise d'Arthur C Clarke, 1978
(Les Fontaines du Paradis, J’ai lu N°1304, 1982 : Prix Hugo et Prix Nebula du meilleur roman en 1980)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_C._Clarke
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Fontaines_du_Paradis

Je conseille vivement la lecture de ce livre !

Dans ce roman, déjà, il est question de 4 bandes de carbones pour guider la descente du câble porteur fabriqué à partir d'un astéroïde en orbite géostationnaire.

Et il y est question d'étapes intermédiaires. Comme par exemple un ascenseur spatiale sur Mars. Moins long, moins lourd etc.
Sur la lune se serait pratique, mais la rotation est beaucoup trop lente évidemment.
"Réfléchir à ce qu'on dit et dire ce que l'on pense n'a jamais empêché qui que ce soit de dire une connerie."

Victor
Messages : 17606
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 19/11/2008 - 16:24:28

Pour le matériaux Carbone Clarke utilise les diamants de Lucifer Jupiter implosé dans 2010, puis la technologie des nano matériaux est loin de celle de ces romans

griffaurel
Messages : 132
Inscription : 02/04/2007 - 12:16:11
Activité : Ingénieur
Localisation : Nice

Message par griffaurel » 19/11/2008 - 16:39:00

En même temps, les fullerenes ( C60 ) n'ont été découverts qu'en 1985 :)

Et les nanotubes de carbone étaient cantonnés aux labos de recherche (ou inexistants) pendant la rédaction de ce livre.
C'est à ça qu'on reconnait les visionnaires :)

On parle souvent de nanotubes de carbone tressés pour le cable. Mais cela pourrait être des feuilles de graphène superposées et concentriques. Donc d'un ordre de grandeur plus grand que le classique nanotube.
"Réfléchir à ce qu'on dit et dire ce que l'on pense n'a jamais empêché qui que ce soit de dire une connerie."

Avatar de l’utilisateur
Snark
Messages : 104
Inscription : 02/05/2006 - 0:58:55
Activité : Salarié
Localisation : Entre 2 baraques à frites

Message par Snark » 19/11/2008 - 17:33:46

Pourquoi ne faire qu'un seul cable ??? L'utilisation de plusieurs "mini cable" de 1km ne serait pas plus faisable (avec un système de relais d'un cable à l'autre) ?... :bon:

Mais bon, ça m'étonnerai que je sois le seul a avoir eu l'idée.
Poum poum poum...

Avatar de l’utilisateur
klinfran
Messages : 1113
Inscription : 17/12/2006 - 12:12:57

Message par klinfran » 19/11/2008 - 19:13:22

Je suppose que c'est parce que la tension se répartit uniformément tout le long du cable, donc si tu mets plusieurs cables, ça risque de lacher aux noeuds, car le matériau sera moins résistant, on ne stoppe pas la tension en coupant le cable. Et puis si on arrive à en faire de 1 km, ça devrait être faisable d'en faire un de 200 km.

Il me semble qu'il faut que le centre de gravité du cable soit en orbite géosynchrone, et qu'il faut une masse qui soit sur une "orbite d'éjection", (ça doit pas exister) bref pour tendre le cable on fait tourner un satellite plus vite qu'il ne devrait sur une orbite donnée, c'est un effet de marée.

Mais tout compte fait ton idée n'est pas bête du tout, avec des petits cables on pourrait mettre des paliers, plats par exemple, d'une plus grande section que le cable lui même, les forces seraient réparties sur une plus grande surface, la tension diminuerait localement. On pourrait aussi imaginer un gros laser qui créé une grosse densité d'énergie, entre la terre et le satellite, on s'appuirait "sur" le laser, je ne parle pas de pression de radiation, du moins pas directement, mais d'utiliser la densité pour grimper dessus, je m'étais dit qu'on pouvait peut être faire comme ça une sorte de turboréacteur avec la lumière solaire. Je m'explique, certes la lumière n'a pas de masse inerte, mais les phénomènes d'aberration et de décalage doppler font tout comme si elle en avait une, du moins quand elle est absorbée, là bien sur il faudrait faire aller des matériaux très très vite mais bon, on est dans le délire, alors allons y.

Victor
Messages : 17606
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 19/11/2008 - 19:17:24

Klinfran tu me fais sourire encore plus fantastique ton appui laser

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 10119
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Message par cisou9 » 19/11/2008 - 19:33:30

Il faut un contrepoids au delà de l'orbite géostationnaire (36 000Km) sinon il retombe; sans doute le double et une masse importante à l'extrémité soit environ 70000Km ou plus.
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

tokamac
Messages : 48
Inscription : 24/04/2006 - 12:28:29

Message par tokamac » 19/11/2008 - 21:11:12

Dans le roman Mars la Rouge de K.S. Robinson, l'ascenseur spatial est connecté non physiquement au sol de la planète, mais électromagnétiquement à quelque distance, à l'aide de gigantesques bobines supraconductrices. A l'autre bout du câble, un astéroïde a été dérouté et le câble y est arrimé dessus.

Mais dans le roman un accident survient, qui crée une énorme catastrophe en faisant retomber le câble de fullerène comme un gigantesque fouet planétaire, lacérant toute la surface équatoriale à vitesse hypersonique.

Ce projet est sans doute réalisable avec une technologie suffisamment avancée ; cependant il est vraisemblable qu'une telle technologique implique que cet ascenseur spatial serait à ce moment moins économique et plus compliqué à réaliser que ce que permettrait l'état de l'art en matière de propulsion d'aéronefs.

Avatar de l’utilisateur
klinfran
Messages : 1113
Inscription : 17/12/2006 - 12:12:57

Message par klinfran » 20/11/2008 - 10:25:58

peut-être à fabriquer oui, mais en matière de lancement on ne peut pas faire plus économique, il faut rappeler que si on arrive au bout du cable et qu'on le lache, on s'éloigne de la terre quand même, ça fait des bonnes économies d'énergie, et puis si le cable est fin, et qu'il brule facilement, une bonne partie du cable ne retombera pas sur la terre en cas d'accident mais brulera dans l'atmosphère.

victor: héhé :D

Avatar de l’utilisateur
Maulus
Messages : 4582
Inscription : 13/02/2007 - 12:07:12
Localisation : Epinal

Message par Maulus » 20/11/2008 - 10:47:34

je pense qu'un cable d'une telle longueur ne peux pas être fin...
100 000 km, c'est une paille quand même...

pour moi sa doit être fabriqué comme une tour... avec des paliers, plusieurs ascenseurs, des millions de brins de carbone, des fusées à air pour l'équilibre, etc etc

sa doit être une énorme usine à gaz, et le plus dangereux sera de construire les premiers kilomètres...
mais en reproduisant ce que fait la nature en matière d'autocontruction progressive, on devrait reussir !
Ce n'est pas le moindre charme d'une théorie que d'être réfutable, F. Nietzsche.

http://www.cieletespaceradio.fr

Avatar de l’utilisateur
Troll
Messages : 770
Inscription : 21/05/2008 - 10:08:18
Activité : Autre

Message par Troll » 20/11/2008 - 10:53:20

Maulus a écrit :mais en reproduisant ce que fait la nature en matière d'autocontruction progressive, on devrait reussir !


Qui a-t-il dans la nature de comparable à ce genre de construction et que l'on pourrait copier ? :houla:
"Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, alors s'inquiéter ne sert à rien" Proverbe tibétain

Avatar de l’utilisateur
kaliscot
Messages : 227
Inscription : 23/05/2008 - 13:20:45

Message par kaliscot » 20/11/2008 - 10:58:14

L'ascenseur spatial est une merveilleuse idée.
Nous avons fait du mythe de la tour de Babel une réalité avec internet et sa base de connaissance potentiellement infini. Nous pourrions bien faire de même avec le mythe de Jack et le haricot géant !!

Cependant les politiques n'y croient pas parce qu'ils manquent d'imagination.
Il ne peuvent imaginer un "ruban" montant de la terre jusqu'au ciel car ca heurte leur sens commun.
Pourtant qu'est-ce qui est le plus inimaginable, si on y réfléchi ?
Un ruban avec un ascenseur montant jusqu'au ciel ou bien une machine humaine montant jusqu'au ciel SANS ruban et avec rien qui le tient ?

C'est une excellente nouvelle de voir que les différentes organisations de recherche internationale se sont, d'une certaine manière, partagées les taches préliminaire d'investigation sur ce sujet complexe mais passionnant et porteur d'un bel avenir.

Le ruban serra certainement au point d'ici quelque année, par sa solidité et par sa longueur. Lorsque l'on voit la longueur que peut atteindre une simple fibre optique placé dans l'ocean de nos jour, je ne me fait aucun soucis quant à ce problème.

Une idée en vrac : L' ISS pourrait servir à ce projet en "intégrant" l'ascenseur...(comme elle pourrait servir à beaucoup d'autre, comme aller sur Mars par exemple...). C'est vrai....on pourrai faire de ce gouffre financier quelque chose de vraiment utile finalement...attention, je ne dis absolument pas qu'elle serra l'un des contre-poids de l'ascenseur, mais peut-être un "étage" moyennant quelques modules adéquats supplémentaires...

Avatar de l’utilisateur
Maulus
Messages : 4582
Inscription : 13/02/2007 - 12:07:12
Localisation : Epinal

Message par Maulus » 20/11/2008 - 11:03:05

Troll a écrit :
Maulus a écrit :mais en reproduisant ce que fait la nature en matière d'autocontruction progressive, on devrait reussir !


Qui a-t-il dans la nature de comparable à ce genre de construction et que l'on pourrait copier ? :houla:

sans réfléchir, par exemple, les fumeur noir du fond des océans.
tu apporte du matériaux avec un liquide qui se dépose au fur et a mesure.
Ce n'est pas le moindre charme d'une théorie que d'être réfutable, F. Nietzsche.

http://www.cieletespaceradio.fr

Avatar de l’utilisateur
Pollux
Messages : 481
Inscription : 06/09/2008 - 14:30:46

Message par Pollux » 20/11/2008 - 11:07:20

Troll a écrit :Qui a-t-il dans la nature de comparable à ce genre de construction et que l'on pourrait copier ? :houla:

L’homme construisit la tour de Babel,
Mis son pied triomphant dans les cieux,
Et le dernier jour, créa dieu à son image.

meddok a écrit : quid de l'ascenseur social?

Il marche déjà très bien. Pour descendre uniquement… Tu t’arrêtes à quel étage ?

;)
"Ce qui compte ne peut pas toujours être compté, et ce qui peut être compté ne compte pas forcément" Albert Einstein

Avatar de l’utilisateur
Troll
Messages : 770
Inscription : 21/05/2008 - 10:08:18
Activité : Autre

Message par Troll » 20/11/2008 - 11:13:16

Maulus a écrit :sans réfléchir, par exemple, les fumeur noir du fond des océans.
tu apporte du matériaux avec un liquide qui se dépose au fur et a mesure.

Ou comme la théorie de la construction de certains temples égyptien où, pour monter des pierres très lourdes en hauteur, les égyptiens auraient remplis de sables au fur et à mesure de la construction. Une fois fini, ils ont enlevé le sable.
Je vois l'idée pour monter de plus en plus haut...mais quelle structure adopter pour que le tout tienne en place. Faudrait-il penser plutôt une structure plus "élastique" que rigide, dans le sens "fil d'araignée" ?
"Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, alors s'inquiéter ne sert à rien" Proverbe tibétain

Victor
Messages : 17606
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité

Message par Victor » 20/11/2008 - 11:16:54

C'est au pied de l'ascenseur qu'on voit les rêveurs et les réalistes

Avatar de l’utilisateur
Troll
Messages : 770
Inscription : 21/05/2008 - 10:08:18
Activité : Autre

Message par Troll » 20/11/2008 - 11:26:46

D'ailleurs, pourquoi partir du bas ?
Pourquoi pas partir du haut, dérouler les câbles ou rubans depuis l'orbite ?
"Quand un problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter.
Quand un problème n'a pas de solution, alors s'inquiéter ne sert à rien" Proverbe tibétain

Répondre