[News] Remplacer les performances olfactives des chiens par des biocapteurs

Les autres sciences et techniques...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 1153
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Remplacer les performances olfactives des chiens par des biocapteurs

Message par Redbran » 02/01/2016 - 0:00:20


Image
Une technique innovante de détection des odeurs pour sécuriser les frontières

Les performances olfactives des chiens sont inestimables pour les services douaniers. Une initiative de l'UE conçoit une technique de renifleur artificiel pour compléter l'utilisation des chiens spécialisés pour mieux renforcer le travail effectué par les chiens.

Les chiens de détection sont difficiles à remplacer, et ne peuvent pas travailler en permanence. En outre, ils sont entraînés à reconnaître seulement certaines odeurs. Des progrès techniques ont été appliqués précédemment, pour remplacer les chiens et couvrir davantage de besoins en sécurité, mais avec un succès modeste.

Dans ce contexte, le projet SNIFFER (A bio-mimicry enabled artificial sniffer), financé par l'UE, travaille à des solutions souples, économiques et portables, basées sur des biocapteurs perfectionnés et destinées à la sécurité aux frontières, ce qui permettra ainsi de consacrer les chiens à des tâches de sécurité où ils peuvent être plus efficaces.

Durant la première période de référence du projet, les partenaires ont identifié et validé six cas d'usage, représentant divers problèmes et besoins en termes de sécurité. Ils ont fourni les définitions, les besoins des utilisateurs et les spécifications des renifleurs artificiels. Ils ont aussi tenu compte des aspects éthiques et sociaux de l'usage de ces détecteurs d'odeurs, et rédigé des recommandations en vue de respecter les normes éthiques et les droits de l'homme.

Les chercheurs ont mieux défini les fonctionnalités et l'architecture du système, conduisant à revoir la liste des dispositifs à développer. Ils ont construit, intégré et testé tous les systèmes mécaniques et électroniques associés.

Les chercheurs ont conçu et amélioré un système de prélèvement de particules, fonctionnant grâce à un filtre. Ils l'ont testé avec des particules de drogues et de substituts d'explosifs. Ils ont produit une première version du système de capteur ainsi qu'un réseau de huit capteurs, et mis au point une technique de capteur en diamant très sensible.

Actuellement, ils travaillent sur un ensemble de techniques de biocapteurs et d'équipements de détection sophistiqués.

L'équipe de SNIFFER cherche à combiner des molécules, employant des méthodes d'ingénierie pour personnaliser des protéines, ce qui permettrait de détecter plusieurs types d'odeurs. En outre, elle procède à l'amélioration de biocapteurs avec des fonctions d'auto-diagnostic perfectionnées.

SNIFFER continue de s'intéresser aux problèmes de sécurité des frontières qui découlent principalement des limites des chiens. Le domaine de la sécurité bénéficierait grandement d'un système capable de détecter des odeurs humaines, d'explosifs et de substances illicites.

Pour plus d'information voir: projet SNIFFER

Source et illustration: CORDIS/SNIFFER

Répondre