Remplacer les performances olfactives des chiens par des biocapteurs
Publié par Redbran le 02/01/2016 à 00:00
Source et illustration: CORDIS/SNIFFER
Une technique innovante de détection des odeurs pour sécuriser les frontières

Les performances olfactives des chiens sont inestimables pour les services douaniers. Une initiative de l'UE conçoit une technique de renifleur artificiel pour compléter l'utilisation des chiens spécialisés pour mieux renforcer le travail effectué par les chiens.

Les chiens de détection sont difficiles à remplacer, et ne peuvent pas travailler en permanence. En outre, ils sont entraînés à reconnaître seulement certaines odeurs. Des progrès techniques ont été appliqués précédemment, pour remplacer les chiens et couvrir davantage de besoins en sécurité, mais avec un succès modeste.

Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...), le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) SNIFFER (A bio-mimicry enabled artificial sniffer), financé par l'UE, travaille à des solutions souples, économiques et portables, basées sur des biocapteurs perfectionnés et destinées à la sécurité aux frontières, ce qui permettra ainsi de consacrer les chiens à des tâches de sécurité où ils peuvent être plus efficaces.

Durant la première période de référence du projet, les partenaires ont identifié et validé six cas d'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.), représentant divers problèmes et besoins en termes de sécurité. Ils ont fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus...) les définitions, les besoins des utilisateurs et les spécifications des renifleurs artificiels. Ils ont aussi tenu compte des aspects éthiques et sociaux de l'usage de ces détecteurs d'odeurs, et rédigé des recommandations en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de respecter les normes éthiques et les droits de l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...).

Les chercheurs ont mieux défini les fonctionnalités et l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) du système, conduisant à revoir la liste des dispositifs à développer. Ils ont construit, intégré et testé tous les systèmes mécaniques et électroniques associés.

Les chercheurs ont conçu et amélioré un système de prélèvement de particules, fonctionnant grâce à un filtre (Un filtre est un système servant à séparer des éléments dans un flux.). Ils l'ont testé avec des particules de drogues et de substituts d'explosifs. Ils ont produit une première version du système de capteur (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la...) ainsi qu'un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) de huit capteurs, et mis au point (Graphie) une technique de capteur (Un capteur est un dispositif transformant l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la déviation d'une...) en diamant (Le diamant est un minéral composé de carbone (tout comme le graphite et la lonsdaléite), dont il représente l'allotrope de haute...) très sensible.

Actuellement, ils travaillent sur un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de techniques de biocapteurs et d'équipements de détection sophistiqués.

L'équipe de SNIFFER cherche à combiner des molécules, employant des méthodes d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique...) pour personnaliser des protéines, ce qui permettrait de détecter plusieurs types d'odeurs. En outre, elle procède à l'amélioration de biocapteurs avec des fonctions d'auto-diagnostic perfectionnées.

SNIFFER continue de s'intéresser aux problèmes de sécurité des frontières qui découlent principalement des limites des chiens. Le domaine de la sécurité bénéficierait grandement d'un système capable de détecter des odeurs humaines, d'explosifs et de substances illicites.

Pour plus d'information voir: projet SNIFFER
Page générée en 0.197 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique