[News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 805
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par Redbran » 16/02/2018 - 12:00:17


Image
© Projet VALCRI
En matière de criminalité, les avantages de la visualisation des données pour la prévention, les interventions et l'élucidation sont bien documentés. Au terme de quatre années de recherches intensives, le projet VALCRI va faire de cette technique un outil indispensable.

Le big data se caractérise par d'énormes volumes d'informations provenant de multiples sources sur lesquelles on manque de perspective. Dans les situations d'urgence, il est donc très difficile d'interpréter ces informations. Comme l'a une fois expliqué Andrew Parker, directeur du MI5, «nous ne disposons que d'informations fragmentaires et nous devons, à partir de ces fragments, tenter de brosser un tableau de ce qui a pu se passer.» Ce problème a commencé à apparaître à l'occasion des attaques terroristes du 11 septembre. Depuis, il a gêné la conduite des enquêtes, et ce jusqu'aux attaques les plus récentes.

Mais aujourd'hui, une solution se présente. Le consortium du projet VALCRI (Visual Analytics for Sense-making in CRiminal Intelligence analysis) est dans la phase finale du développement d'un système d'analyse des renseignements criminels, basé sur l'analytique visuelle et l'ingénierie cognitive.

«L'approche par ingénierie cognitive ne se limite pas à nous donner des informations sur ce que font les analystes, elle éclaire également la façon dont ils pensent,» explique le Pr William Wong, coordinateur de VALCRI. «L'idée est de tirer parti des ressources appropriées à chaque tâche: les humains pour leur faculté de raisonnement et leur capacité de trouver un sens dans un contexte ambigu, et les machines pour effectuer les tâches ingrates, faire des recherches dans des millions d'enregistrements répartis dans de nombreuses bases de données et présenter dans un même champ de vision des informations similaires sur le plan sémantique.

Concrètement, l'ingénierie cognitive met en œuvre un espace de travail divisé en trois parties: l'espace de données, qui permet à l'analyste de visualiser les données dont il dispose et la façon dont elles sont liées; l'espace d'analyse, pour réaliser divers calculs afin de comprendre les tendances, schémas, relations et d'autres comportements importants; et l'espace des hypothèses, dans lequel l'analyste compile et assemble les données, et formule des hypothèses et arguments pouvant être testés de façon scientifique.

Ce dernier processus, appelé narration, est particulièrement important. Le Pr Wong le compare à l'archéologie: «En se basant sur des fragments de poteries brisées et sur d'autres artefacts, puis en utilisant leurs connaissances sur la période étudiée, les archéologues construisent des narrations décrivant à quoi pouvait ressembler la société à cette époque,» explique-t-il.

Soulager les analystes

Pour aider les analystes, l'équipe de VALCEI a étudié la façon dont ils pensent et travaillent, et a rapidement déterminé qu'un problème majeur réside dans la recherche et l'assemblage d'informations pertinentes ou liées. «Dans le cas d'un simple crime, on estime que la recherche manuelle de ces informations dans différentes bases de données nécessite 73 requêtes SQL différentes. Ce travail peut prendre entre trois et cinq jours,» déclare le Pr Wong.

Avec VALCRI, ce processus pourra être réalisé avec un simple clic. Le système utilise des moteurs dédiés pour identifier les similarités, réaliser des recherches associatives et produire des rapports relatifs à la même zone et la même période, mais pas nécessairement pour le même type de crime. VALCRI recherche même de possibles associations entre des données non connectées, afin de comparer des crimes résolus et non résolus, une fonction qui peut s'avérer très pratique pour produire rapidement une liste de suspects potentiels.

Chaque aspect de VALCRI a été conçu en privilégiant la facilité d'utilisation et l'efficacité. La conception de l'interaction, par exemple, est basée sur un raisonnement tactile, à savoir la manipulation directe d'objets d'informations dans l'interface utilisateur. Comme le fait remarquer le professeur Wong: «Nous pensons que lorsqu'on présente à l'utilisateur un ensemble d'informations qu'il peut librement déplacer, manipuler, regrouper et réarranger de façon visuo-spatiale, cela l'aide à découvrir des significations ou des relations.»

Les analystes de la police qui ont testé VALCRI ont été impressionnés par cet aspect, déclarant qu'il les a aidés à développer et conserver une vue d'ensemble de leur processus d'analyse tout pouvant suivre le statut des informations, identifier les lacunes et les tâches restantes.

VALCRI met également l'accent sur la protection de la vie privée. Le logiciel de sécurité contrôle l'accès aux données en spécifiant les visages qu'un utilisateur peut ou ne peut pas voir, alors que l'anonymisation de la vidéo assure le brouillage du visage d'individus déterminés. Le consortium a résolu un problème fréquent dans les projets relatifs à la sécurité: le manque de données réalistes. «Nous avons développé des données anonymisées basées sur plus de 1,5 million de dossiers réels que nous transmis l'un de nos partenaires des forces de l'ordre,» déclare le Pr Wong. Cet ensemble de données est en cours de validation et, si l'on parvient à prouver qu'il est impossible de le dé-anonymiser, il sera mis à la disposition de la communauté scientifique et des chercheurs.

D'ici la fin du mois de juin, le Pr Wong et son équipe ont l'intention de livrer un système intégré multifonctionnel ayant atteint le niveau 5 de maturité technologique. Le prototype de VALCRI est actuellement déployé dans les locaux des forces de l'ordre partenaires du projet. «Les efforts actuels sont destinés à garantir l'exactitude de l'intégration des données et, si le temps et les ressources nous le permettent, nous espérons pouvoir démontrer la capacité de VALCRI à résoudre des affaires criminelles réelles,» conclut le Pr Wong.

Pour plus d'information voir:
- projet VALCRI

Source: © Union européenne, [2018] / CORDIS

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9195
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par cisou9 » 16/02/2018 - 18:27:23

______________ :_salut:
Intéressant, mais ne pas oublier que ce logiciel vient en complément de l'intelligence des enquêteurs. :jap: ____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Pendesinialessandro
Messages : 174
Inscription : 04/08/2015 - 11:34:31
Activité : Enseignant ou Chercheur

Re: [News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par Pendesinialessandro » 17/02/2018 - 9:29:51

Bonjour
Si l’on considère qu’un cerveau humain compte 86 milliards de neurones, le nombre de points de circulation unidirectionnels de cette information nerveuse avoisine les 1011x104 divisé par 2, soit 5.000 billiards de synapses, la comparaison citée dans l’article reconstituer le mode vie des autochtones avec des fragments archéologiques…. «En se basant sur des fragments de poteries brisées et sur d'autres artefacts, puis en utilisant leurs connaissances sur la période étudiée, les archéologues construisent des narrations décrivant à quoi pouvait ressembler la société à cette époque », comme signalé dans l’article, me semble plus que simpliste, voire douteux ! :non:
Ce système d’analyse peut (ou pourrait) donner des résultats pertinents uniquement si les données (informations et éléments) introduites sont justes ou relativement précises afin de garantir l'exactitude de l'intégration des données. Si, dans les multiples composantes il en existe des fausses, ou imprécises, la résultante peut être toute autre que réaliste, voire carrément contraire à la réalité de ce qui s’est réellement passé ! :rD

Plus on est intelligent, même avec l’aide des machines performantes, et plus on risque de se tromper intelligemment….. ;)

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9195
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par cisou9 » 17/02/2018 - 11:24:45

______________ :_salut:
Le coté intéressant, c'est le tri; mais ça nous savons le faire depuis longtemps.
L'autre c'est le recoupement d'informations similaires à l'échelon national et international. ___ :jap: ____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Victor
Messages : 16351
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par Victor » 17/02/2018 - 13:43:29

Le tri certes ! mais ce n'est pas si évident,
j'essaye de trouver un logiciel de reconnaissance des visages
qui existe sur MAC mais pas sur PC
comme quoi trier ce n'est pas toujours facile
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9195
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par cisou9 » 18/02/2018 - 10:07:10

_______________ :_salut:
Victor a écrit :
17/02/2018 - 13:43:29
j'essaye de trouver un logiciel de reconnaissance des visages
La reconnaissance d'un visage est différent d'un tri classique_!
Je parlais d'un tri classique c'est un problème qui m'a été posé au CNAM quand j'ai passé l'examen d'informatique appliqué au calcul scientifique. J'ai réussi les doigt dans le nez ! (Hou !! Les doigts dans le nez; ça ne se fait pas.) :lol: ____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Victor
Messages : 16351
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par Victor » 18/02/2018 - 11:24:25

je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu dis, alors donne des explications
le tri de quoi ? Si c'est des signes alphanumériques c'est assez facile,
si c'est des formes c'est beaucoup plus difficile
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9195
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] De meilleurs renseignements en matière criminelle grâce à l'analyse visuelle

Message par cisou9 » 18/02/2018 - 17:17:48

______________ :_salut:
Le tri dans le genre de ceux que l'on utilise dans Excel ou Word.
Tri sur des groupes de lettres ou des valeur numériques etc. _____ ;) _________
Le tri sur des formes auraient fait un programme très complexes et long qui n'étaient pas réalisable sur 2 ou 3 heures d'examen.
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre