[News] Espace: 26 satellites Galileo désormais en orbite pour améliorer le signal de navigation satellitaire de l'UE

Conquête spatiale et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 865
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Espace: 26 satellites Galileo désormais en orbite pour améliorer le signal de navigation satellitaire de l'UE

Message par Redbran » 27/07/2018 - 12:00:17

Le 25juillet quatre satellites Galileo supplémentaires ont été mis en orbite depuis le port de lancement européen en Guyane française sur le lanceur européen Ariane-5. Avec une constellation de désormais 26 satellites, le système de navigation satellitaire mondial de l'UE fournira un signal plus précis pour toute une série de services très utiles.

Image
Décollage de Galileo
Galileo fournit des services de positionnement et de mesure du temps à environ 400 millions d'utilisateurs depuis décembre 2016. Le lancement d'aujourd'hui rapproche la constellation de sa finalisation, en 2020, année où Galileo atteindra sa pleine capacité opérationnelle. Avec une précision record de 20 cm, à terme, Galileo sera le système de navigation satellitaire le plus précis au monde.

L'espace peut être lointain, mais sa technologie, ses données et ses services sont devenus indispensables dans nos vies quotidiennes, que ce soit pour les opérations de secours, les voitures connectées, les montres intelligentes, l'agriculture ou la navigation aérienne. L'industrie spatiale européenne est forte et compétitive, et créée des emplois et des opportunités commerciales pour les entrepreneurs. Pour le prochain budget à long terme de l'UE couvrant la période 2021-2017, la Commission vient de proposer de rassembler toutes les activités spatiales existantes et nouvelles sous un seul programme spatial de l'UE doté d'un budget de 16 milliards d'euros.

Le vice-président de la Commission Maroš Šefčovič a déclaré: «C'est une nouvelle étape sur la voie de la pleine capacité opérationnelle de Galileo en 2020! L'espace est en train de devenir une nouvelle frontière économique car il est lié de façon vitale à un nombre croissant de secteurs et entraîne leur modernisation profonde. En fait, 10 % du PIB de l'UE dépend de services en rapport avec l'espace. Nous devons donc faire en sorte que l'Europe parvienne au leadership mondial et à l'autonomie stratégique.»

Elżbieta Bieńkowska, la commissaire pour le marché intérieur, l'industrie, l'entrepreneuriat et les PME, qui conduisait la délégation de la Commission européenne à Kourou (Guyane française), a déclaré: «Nous pouvons être très fiers du succès de nos activités spatiales. L'Europe est devenue une véritable puissance spatiale. Depuis le début du mandat, j'ai eu des objectifs clairs: développer l'infrastructure en temps voulu et dans les limites du budget, livrer les premiers services et assurer un essor rapide. Aujourd'hui, nous pouvons le dire – nous l'avons fait. Mais les efforts et l'investissement devront se poursuivre dans le cadre du nouveau programme spatial de l'UE.»

Galileo fournit actuellement trois types de services de navigation satellitaire:

Le service ouvert Galileo: un service gratuit pour la géolocalisation, la navigation et la mesure du temps. Le service de mesure du temps est de plus en plus robuste, précis et rapide (de l'ordre de quelques nanosecondes) comparé aux autres systèmes de géolocalisation. Il permet au système eCall, qui est obligatoire dans toutes les nouvelles voitures dans l'UE depuis le 31 mars 2018, de communiquer la position du véhicule aux services d'urgence.

Le service de recherche et de sauvetage de Galileo (SAR): la localisation des signaux de détresse d'une balise activée. Avec le démarrage des services initiaux de Galileo en décembre 2016, le temps nécessaire pour repérer une personne perdue en mer ou en montagne a été réduit de jusqu'à 4 heures à environ 10 minutes après qu'une balise de détresse a été activée. La précision de la localisation s'est améliorée, pour passer de 10 km sans Galileo à moins de 2 km avec Galileo. De plus, à partir de l'année prochaine, le service renverra un signal informant la personne en danger que son signal de détresse a été capté et localisé;

Le service public réglementé de Galileo (PRS): un service crypté réservé aux pouvoirs publics pour des informations sensibles sur le plan de la sécurité, notamment dans le cadre d'opérations militaires. Il vise à assurer la continuité du service, même dans l'environnement le plus défavorable. Il offre un service particulièrement robuste et entièrement crypté destiné aux autorités pour la gestion d'urgences nationales ou de situations de crises, telles que des attaques terroristes.

Toute personne ayant un dispositif capable d'exploiter Galileo est en mesure d'utiliser ses signaux pour la géolocalisation, la navigation et la mesure du temps. Les services de Galileo sont basés sur des signaux très précis, mais au cours de la phase initiale actuelle, ceux-ci ne sont pas disponibles en permanence et sont utilisés en combinaison avec ceux d'autres systèmes de navigation satellitaire tels que le GPS. Chaque ajout à la constellation améliore progressivement la disponibilité et les performances de Galileo à travers le monde. Une fois que la constellation aura atteint 30 satellites, en 2020, Galileo sera pleinement opérationnel et indépendant, et ainsi une position pourrait être établie de façon autonome partout et à tout moment en utilisant uniquement les satellites de Galileo.

Contexte

Tous les satellites de Galileo sont baptisés du nom des enfants dont les dessins ont été primés dans le cadre du concours de dessins Galileo en 2011. Les quatre satellites lancés le 25 juillet portent les noms de Tara, de Slovénie, de Samuel, de Slovaquie, d'Anna, de Finlande et d'Ellen, de Suède.

Galileo est un système civil sous contrôle civil qui fournit des informations précises de géolocalisation et de mesure du temps. Galileo vise à assurer l'indépendance de l'Europe par rapport à d'autres systèmes de navigation satellitaire ainsi que son autonomie stratégique en matière de navigation satellitaire. L'autonomie de l'Europe dans ce secteur donnera une impulsion au marché de l'emploi européen, aidera l'UE à renforcer son rôle en tant que garante de la sécurité et de la défense de ses citoyens et soutiendra des technologies émergentes telles que l'intelligence artificielle, les drones, la mobilité automatisée et l'internet des objets.

Les activités spatiales de l'UE comprennent également Copernicus (accès libre et ouvert à des données issues de l'observation de la Terre concernant les terres, l'atmosphère, la mer, le changement climatique, la gestion des urgences et la sécurité), EGNOS (système régional de navigation satellitaire), ainsi que la surveillance de l'espace et des objets en orbite (SST).

Pour le prochain budget à long terme de l'UE couvrant la période 2021-2017, la Commission a proposé un programme spatial de l'UE doté d'un budget de 16 milliards d'euros couvrant toutes les activités spatiales existantes et nouvelles, notamment le maintien de l'accès autonome de l'UE à l'espace, le soutien apporté aux startups du domaine spatial et le développement de nouvelles composantes en matière de sécurité telles que les programmes «Space and Situational Awareness» (SSA) et «Governmental Satellite Communication» (GOVSATCOM).

Voir également: https://www.techno-science.net/?onglet=news&news=17571

Source: Commission Européenne

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9351
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Espace: 26 satellites Galileo désormais en orbite pour améliorer le signal de navigation satellitaire de l'UE

Message par cisou9 » 27/07/2018 - 18:34:23

____________ :_salut:
Avec une précision record de 20 cm, à terme, Galileo sera le système de navigation satellitaire le plus précis au monde.
La précision de la localisation s'est améliorée, pour passer de 10 km sans Galileo à moins de 2 km avec Galileo.
J'aimerais une explication de ce grand écart ? ______ :_grat2: _________
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Répondre