[News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Ferroviaire, naval, routier, etc...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Redbran
Messages : 941
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par Redbran » 18/09/2018 - 12:00:37


Image
© HyFIVE
Un projet de l’UE a montré que les véhicules fonctionnant à l’hydrogène suscitent un profond engouement et que la commercialisation des stations de ravitaillement en hydrogène et des véhicules à hydrogène est de plus en plus du domaine du possible.

Les véhicules fonctionnant à l’hydrogène sont une solution potentielle à une pollution croissante qui, notamment en milieu urbain, présente un risque réel pour la santé. Il ressort des derniers chiffres que plus de 80 % des habitants des zones urbaines où la pollution atmosphérique est surveillée sont exposés à des niveaux de pollution de l’air qui dépassent les limites fixées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Si toutes les régions du monde sont concernées par ce phénomène, ce sont les populations des villes à faible revenu qui sont les plus touchées. À mesure que la qualité de l’air urbain diminue, le risque d’accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque, de cancer du poumon et de maladies respiratoires chroniques et aiguës, dont l’asthme, augmente pour les citadins.

La poursuite de la commercialisation et du déploiement des véhicules électriques à pile à combustible (FCEV) dépend de la mise en service de stations de ravitaillement en hydrogène (HRS). L’adoption plus généralisée des FCEV repose sur le développement du réseau HRS. «Mais, pour garantir la viabilité financière des stations d’hydrogène (et dans une certaine mesure, leur capacité à améliorer les performances), il faudra atteindre un certain taux d’utilisation. La commercialisation d’une mobilité hydrogène en Europe dépendra donc de la disponibilité accrue des FCEV à la vente sur les marchés européens», explique Michael Dolman, consultant principal sénior chez Element Energy, pour le compte du projet HYFIVE soutenu par l’UE.

HYFIVE était un projet européen ambitieux qui a rassemblé 15 partenaires issus des cinq entreprises automobiles mondiales leaders dans la commercialisation de véhicules électriques à pile à combustible: BMW, Daimler, Honda, Hyundai et Toyota. Ensemble, ils ont déployé plus de 150 FCEV.

L’un des objectifs clés de HYFIVE était de valider la performance environnementale des FCEV et de l’infrastructure de ravitaillement, y compris les différentes options d’approvisionnement en hydrogène. L’examen des analyses «well to wheels» de la technologie du projet a permis à l’équipe d’établir une comparaison objective avec les véhicules diesel et à essence conventionnels. «Nos résultats comprennent également une référence environnementale par rapport aux véhicules conventionnels», précise M. Dolman.

Des solutions pratiques à un problème croissant

Plus de 100 véhicules ont été utilisés dans le cluster sud du projet (une région comprenant Bolzano, Innsbruck, Munich et Stuttgart) pendant toute la durée du projet, en utilisant le réseau d’infrastructure hydrogène existant. C’est à HYFIVE que l’on doit la mise en place de la station supplémentaire de ravitaillement en hydrogène à Innsbruck, renforçant ainsi la connexion entre l’Allemagne et l’Autriche.

En outre, deux nouvelles stations ont été installées à Aarhus et à Korsør, au Danemark, portant à dix le nombre de stations HRS du pays et conférant à ce dernier le statut de premier réseau national de stations d’hydrogène au monde. En 2017, ces efforts ont inspiré le gouvernement danois à annoncer la création d’un fonds de 10 millions de couronnes danoises consacré à la croissance des FCEV et des HRS. Enfin, trois nouvelles stations de ravitaillement ont fait leur apparition à Londres, et le gouvernement britannique prévoit d’éliminer progressivement les voitures diesel et à essence d’ici 2040, reconnaissant par-là que l’hydrogène est une solution pour décarboniser les routes et réduire la pollution de l’air.

Mais il ne suffit pas de prouver que la technologie est viable d’un point de vue commercial et pratique sur le terrain. Les politiques doivent être favorables, c’est pourquoi HYFIVE a également joué un rôle dans l’élaboration de celles-ci. Au Royaume-Uni, le projet a contribué à l’intégration de pompes à hydrogène dans des stations conventionnelles. Il s’agissait notamment d’instaurer une nouvelle relation entre ITM Power et Shell afin d’étendre et de commercialiser le réseau HRS de Londres. Au Danemark, l’exonération fiscale sera étendue aux FCEV jusqu’en 2019, et, en 2017 en Italie, la limite de pression d’alimentation maximale pour l’hydrogène a été portée de 350 bars à 700 bars – la pression adéquate pour les voitures modernes.

«Nous sommes ravis d’annoncer qu’un total de 154 voitures à hydrogène ont été placées chez les clients et contrôlées dans le cadre du projet, avec un kilométrage total de plus de 2 millions de kilomètres», déclare M. Dolman. Le véhicule le plus utilisé dans le cadre du projet a parcouru 67 800 km sur 35 mois, ce qui représente une moyenne de 23 000 km par an. «Au cours de ces quatre années, aucun incident lié à l’hydrogène ou aux piles à combustible impliquant les véhicules ou l’infrastructure n’a été à déplorer, ce qui illustre le haut niveau de sécurité de cette technologie», ajoute-t-il.

Les partenaires du projet HYFIVE, cinq entreprises automobiles mondiales, des fournisseurs de stations de ravitaillement, quelques consultants énergiques et la Greater London Authority ont travaillé en étroite collaboration pour assurer ce succès. Fait remarquable car, en temps normal, ces organisations internationales seraient concurrentes. «Nous avons tous travaillé ensemble pendant cinq ans, fournissant le plus grand déploiement et la plus grande utilisation de FCEV et de stations de ravitaillement en Europe à ce jour», déclare M. Dolman.

Pour plus d'information voir: projet HYFIVE

Source: © Union européenne, [2018] / CORDIS

Victor
Messages : 16611
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par Victor » 18/09/2018 - 12:23:00

Si tu me le permets là j'ai vraiment de très gros doutes
L'hydrogène est une énergie écologique certes,
mais il présente des risques, dans le stockage, le transvasement
et des propriétés chimiques qui le rende très explosif s'il y a des fuites
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Tirnon
Messages : 17
Inscription : 31/07/2010 - 2:51:28
Activité : Ingénieur

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par Tirnon » 18/09/2018 - 14:31:06

Sans parler de sa production et mise sous pression qui est extrêmement énergivore.

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9486
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par cisou9 » 18/09/2018 - 18:31:39

_________________ :_salut:
Tirnon a écrit :
18/09/2018 - 14:31:06
Sans parler de sa production et mise sous pression qui est extrêmement énergivore.
Tu as des chiffres ? _______ :_grat2: __________
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4808
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par macland » 19/09/2018 - 8:39:29

L’hydrogène, modes d’emploi
Souple et polyvalent, l’hydrogène associé aux piles à combustible peut être converti en électricité, en chaleur ou en force motrice sans émissions pour de nombreuses applications. Il peut contribuer efficacement à la transition énergique, faciliter la mobilité électrique, apporter des solutions d’avenir à la ville durable et à l’industrie.
L’hydrogène, modes d’emploi Souple et polyvalent, l’hydrogène associé aux piles à combustible peut être converti en électricité, en chaleur ou en force motrice sans émissions pour de nombreuses applications. Il peut contribuer efficacement à la transition énergique, faciliter la mobilité électrique, apporter des solutions d’avenir à la ville durable et à l’industrie.
Comment le produire?*
Il faut disposer d’une source d’hydrogène et d’une source d’énergie pour séparer les éléments. L’empreinte carbone de la production dépend des sources d’énergie et d’hydrogène utilisées.
1 Le reformage du gaz naturel Le réformage du gaz naturel par de la vapeur d’eau à 900° est le procédé le plus économique et le plus utilisé. Son rendement énergétique est de 40 à 45 %, mais il émet 10 kg de CO2/kg H2 produit. Le reformage du biogaz issu de la biomasse ou du recyclage de déchets améliore très fortement ce bilan carbone.
2 L’électrolyse de l’eau Elle sépare l’hydrogène de l’oxygène grâce à un courant électrique sans émission directe de GES et de polluant. Le rendement énergétique peut atteindre à ce jour 70 %. Ce procédé bénéficie d’un avenir prometteur en synergie avec l’essor de l’éolien et du solaire : un courant électrique issu d’énergie renouvelable permet de produire un hydrogène vert à très faible empreinte carbone.
3 La gazéification et pyrolyse de la biomasse Elles permettent d’obtenir de l’hydrogène et du monoxyde de carbone (CO) par transformation chimique du bois à très haute température (1.200°C à 1.500°C). 95 % de l’hydrogène sont aujourd’hui produits à partir de ressources fossiles : gaz naturel, pétrole, charbon. L’électrolyse de l’eau avec de l’électricité d’origine renouvelable, le biogaz et la biomasse prendront le relais demain... :bon:
Source: AFHYPAC

Quant on connait la rigueur que nécessite le remplissage en Air des bouteilles de plongée, à 180/200 bars de pression, il me parait difficilement envisageable d'effectuer la recharge d'un Gaz extrêmement inflammable à 700 bars par un public lambda… :??:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9486
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par cisou9 » 19/09/2018 - 11:25:39

____________ :_salut:
Elles permettent d’obtenir de l’hydrogène et du monoxyde de carbone (CO) par transformation chimique du bois à très haute température (1.200°C à 1.500°C). 95 % de l’hydrogène sont aujourd’hui produits à partir de ressources fossiles : gaz naturel, pétrole, charbon.
Autant les utiliser directement. ____ :siffle: _____
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
QJ
Messages : 644
Inscription : 18/04/2007 - 9:47:23
Activité : Autre
Localisation : Belgique

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par QJ » 22/09/2018 - 21:03:29

L'hydrogène comme vecteur énergétique...

Il va falloir que je compte le nombre de fois où j'ai re-re-posté ce lien dans le forum...

Allez, une fois encore...
http://www.techno-science.net/forum/vie ... 10#p181344
L'esprit c'est comme un parachute: s'il reste fermé, on s'écrase. -Franck Vincent Zappa-

Victor
Messages : 16611
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par Victor » 22/09/2018 - 22:42:09

Il ya un truc que vous arrivez pas à comprendre l'utilisation de l'hydrogène comme support énergétique,
c'est avant tout un concept des plus politiques pour faire face aux émissions de CO²
et le concept de réchauffement qu'on nous bassine depuis 10 ans
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

vahanar
Messages : 16
Inscription : 18/11/2011 - 3:13:58
Activité : Salarié

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par vahanar » 23/09/2018 - 1:54:14

la loi de murphy
ok la pas d’hydrogène
https://www.youtube.com/watch?v=nBLucgF2t6g
pas de l’hydrogène non plus mais avec un peut plus de pêche
https://www.youtube.com/watch?v=8Liotd19fa4
ici un propergol liquide moins puissant que l'hydrogène liquide, mais bien plus simple à manipuler
juste pour dire qu'une pompe qui explose ( ça arrive ) avec un réservoir sous pression d’hydrogène liquide assez gros pour alimenter suffisamment de véhicules devrait raser une petite ville
c'est comme installer une usine SEVESO en plein centre ville :clapclap:

sayto2018
Messages : 1
Inscription : 14/10/2018 - 11:47:47
Activité : Ingénieur

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par sayto2018 » 14/10/2018 - 11:51:07

J'espère que les voitures classiques seront bientôt remplacées, l'avenir est dans l'électricité, je pense. :fada:

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9486
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par cisou9 » 14/10/2018 - 18:41:00

À condition que les prix baissent !! _________ :_grat2: ___________
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4808
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par macland » 14/10/2018 - 18:57:07

Le piège électrique: Diesel-Essence :
Je me demandais bien d'où venait cet acharnement du Gouvernement (relayé par les journalistes) pour supprimer les voitures alimentées au diesel alors que les analyses prouvent qu'elles ne polluent pas plus (sinon moins) que les voitures à essence...
Je me doutais qu'il y avait "anguille sous roche", mais je me demandais bien où était l'intérêt de cette fureur, de cette obstination et de cette ténacité à éliminer de toute urgence tous les véhicules au diesel !!!
Eh bien voilà la réponse !!... toute simple.... toujours une affaire de gros sous....
Hé oui les journaleux nous prennent tous pour des billes et tout le monde suit sans réfléchir !!!
C'est un ingénieur chimiste de B P qui vous le dit....
Lu dans les 4 vérités:
Discours officiel : "il faut éliminer le diesel, dangereux pour la santé parce qu’il émet des particules fines".
C’est Archi-faux ! C’était peut-être vrai, voici quelques années, mais les diesels actuels sont équipés de filtres qui piègent ces particules fines à hauteur de 99,9 %,
c’est-à-dire qu’ils n’en rejettent quasiment plus du tout. Il y a même eu une émission ce jour même sur France-Info !
Alors, pourquoi ce mensonge éhonté destiné à nous culpabiliser pour nous inciter à rouler tous à l’essence ?
C’est très simple.
Prenons deux automobilistes parcourant 15000 km par an.
- L’un possède un véhicule essence (consommation 8,5 litres aux 100 km ),
- l’autre possède le même modèle du même constructeur équipé d’un moteur diesel équivalent en puissance (consommation 5,8 litres aux 100 km ).
1er cas : consommation annuelle : 1 275 litres , taxés à 0,86 EUR = 1096,50 EUR. 2e cas : consommation annuelle : 870 litres , taxés à 0,66 EUR = 574,20 EUR. Soit 522,30 EUR de différence.
Avec un parc automobile de 38 millions de véhicules, il est facile de calculer que la disparition programmée du diesel (représentant environ 60 % des motorisations actuelles) permettrait à terme un « racket fiscal » supplémentaire de plus de 11 milliards d’euros
par an.
Il ne faut pas chercher ailleurs la véritable raison de la volonté gouvernementale de tuer le moteur thermique sans, pour autant, connaitre l'impact de la motorisation électrique... :grrr:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Avatar de l’utilisateur
macland
Messages : 4808
Inscription : 06/08/2005 - 10:44:31
Localisation : Ile de France

Re: [News] Les voitures traditionnelles cèderont bientôt la place aux véhicules à hydrogène

Message par macland » 18/10/2018 - 13:26:47

Diesel
Petite réflexion d'un Français moyen mais pas trop con: (à partager en masse)
Je possède une 308 Féline Blue Hdi 2L boite 6 vitesses de 150 cv.
Sur autoroute, à vitesse constante (régulateur de vitesse à 133 km/h), je consomme 5.2 l aux 100. Compte tours proche de 2000 tours.
Ayant laissé ma voiture en révision, la concession m'a prêté une 308 Allure Essence 1.2L boite 6 vitesses de 130 cv.
Sur autoroute, à vitesse constante (régulateur à 133 km/h, j'ai consommé 7.7 l aux 100. Compte tours proche de 3000 tours.
Quand je me suis rendu compte de la consommation j'ai sorti ma calculette; Petit calcul selon ce site:
https://www.carte-grise.org/ explication_calcul_bilan_co2. htm
- 1 gramme d'essence brûlée rejette 3.09 grammes de CO2, il vient : 0.74 * 3.09 = 2.28 kg de CO2 par litre d'essence brûlée.
- 1 gramme de diesel brûlé rejette 3.16 grammes de CO2, il vient : 0.85 * 3,16 = 2.67 kg de CO2 par litre de diesel brûlé.
Donc, résumons pour 100 km:
Essence: 2.28 kg x 7.7 l = 17,556 kg de CO2.
Diesel: 2.67 kg x 5.5 l = 14,685 kg de CO2.
En supposant que le prix au litre est le même pour les 2 carburants, soit 1,45 €,
un parcours de 100 km coûtera:
- Essence, 1.45 € x 7.7 l = 11,165 €
- Diesel, 1.45 € x 5.2 l = 7,540 €
Différence: 3,625 € en cadeau pour l'Etat ! C Q F D
Voilà pourquoi le gouvernement veut supprimer le diesel, ce carburant pollue moins mais lui rapporte moins !
Par contre, l'essence pollue plus mais lui rapporte plus !
Voilà où en est la lutte de nos savants dirigeants contre le réchauffement climatique !... :siffle:
L'homme est une espèce de singe qui a mal tourné!...
Si la tyrannie engendre des révoltes, le laxisme enfante l'anarchie…

Répondre