[News] Nutri-Score : quel impact sur les tailles de portions sélectionnées ?

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 11087
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Nutri-Score : quel impact sur les tailles de portions sélectionnées ?

Message par Isabelle » 19/09/2018 - 12:00:27


Image
© Nutrinet
Une étude publiée dans Nutrients par l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (EREN) (Inserm / Inra / Cnam / Université Paris 13) montre que le logo d’information nutritionnelle proposé par un consortium de six industries agro-alimentaires (Evolved Nutrition Label) n’a qu’un effet très limité voire défavorable chez les consommateurs sur les tailles de portions sélectionnées pour des aliments considérés comme moins favorables à la santé. Le Nutri-Score et, dans une moindre mesure, les feux tricolores multiples, en revanche conduisent à une diminution significative des tailles de portion sélectionnées.

La France a adopté en octobre 2017 le Nutri-Score comme système d’information nutritionnelle officiel destiné à être apposé sur la face avant des emballages des aliments, dans le but d’aider les consommateurs à identifier de façon simple et rapide la qualité nutritionnelle des produits et orienter leurs achats vers choix plus favorables à la santé. En août 2017, la Belgique a également fait le choix du Nutri-Score. Compte-tenu qu’il ne peut être rendu obligatoire étant donné l’existence du règlement européen INCO (INformation des COnsommateurs), son application repose sur le volontariat des entreprises. A ce jour plus de 70 entreprises se sont engagées auprès de Santé Publique France à apposer le Nutri-Score, sur l’ensemble de leurs produits, dans les deux ans à venir. En 2017, un consortium de six industries agro-alimentaires (Coca-Cola, PepsiCo, Nestlé, Mars, Unilever et Mondelez) refusant d’appliquer le Nutri-Score ont proposé d’implémenter un nouveau logo, l’Evolved Nutrition Label (ENL), qu’ils ont eux-mêmes mis au point et dont le format est inspiré de celui des feux tricolores multiples (MTL pour Multiple Traffic Lights) mis en place depuis de longues années au Royaume-Uni (en mars 2017, Mars s’est retiré du Consortium).

Les MTL et l’ENL sont des logos fournissant une information chiffrée par nutriment, indiquant les teneurs en énergie (calories), lipides, acides gras saturés, sucres et sel, pour une portion de produit. Des couleurs sont également associées aux teneurs en nutriments: rouge pour les teneurs élevées, orange pour les teneurs intermédiaires et vert pour les faibles teneurs. Mais alors que pour les MTL, le seuil orange/rouge est basé sur la composition du produit au 100 g, pour l’ENL, le seuil est basé sur la composition nutritionnelle d’une portion de produit lorsque la taille de portion est considérée ‘petite’ (<60 g). Ainsi, d’un point de vue pratique, l’étiquetage ENL peut apparaitre plus favorable pour certains produits de moins bonne qualité nutritionnelle en se traduisant par une expression de couleur orange, et non rouge comme sur les MTL originaux.

Concernant le Nutri-Score, ce logo prenant la forme d’une étiquette de cinq pastilles de couleurs associées à des lettes (du vert/A pour les produits de meilleure qualité nutritionnelle au rouge/E pour les produits de moins bonne qualité nutritionnelle) se base sur la composition nutritionnelle de 100 g de produit.

Un exemple de l’étiquetage d’une même pâte à tartiner sucrée avec le Nutri-Score, les MTL et l’ENL est présenté ci-dessous:

Image
Etiquettages Nutri-Score, MTL et ENL. © Nutrinet
Un des arguments avancés par les industriels promouvant l’ENL est que l’attribution des couleurs calculée sur la taille d’une portion permettrait aux consommateurs de mieux prendre en compte les apports nutritionnels relatifs à leur consommation réelle du produit et donc d’avoir un meilleur impact sur leurs consommations.

Cependant, la validation de cette hypothèse et l’effet des trois logos sur la taille des portions sélectionnées par les consommateurs restent inconnus. L’objectif de cette nouvelle étude publiée dans Nutrients était donc d’évaluer comparativement l’effet de l’ENL, des MTL et du Nutri-Score sur la sélection des tailles de portions, pour des aliments considérés comme moins favorables à la santé, en comparaison à l’absence de logo.

Les participants à la cohorte NutriNet-Santé ont reçu un questionnaire spécifique sur internet permettant de tester l’impact de ces trois logos sur la sélection des tailles de portions pour trois catégories de produits dont la composition nutritionnelle est considérés comme moins favorable à la santé (en termes de teneurs en gras, sucre, sel, densité énergétique) : des biscuits sucrés, des fromages et des produits tartinables (pâte à tartiner, confiture, miel). Pour chacune de ces trois catégories, chaque participant était invité à voir les images de quatre produits où chaque situation d’étiquetage était représentée (les trois logos – Nutri-Score, MTL et ENL – et l’absence de logo). Pour chaque produit, le sujet était ensuite invité à sélectionner une taille de portions, parmi quatre photos standardisées avec une taille de portion croissante, ainsi que le nombre de portions qu’il consommerait lors d’une occasion réelle de consommation. La taille moyenne de portion sélectionnée par les participants était calculée et comparée entre les différentes situations d’étiquetage, pour chaque catégorie de produits et pour les trois catégories combinées.

Les résultats montrent que pour toutes catégories confondues, le Nutri-Score, et dans une moindre mesure les MTL incitent les individus à choisir des portions significativement plus petites qu’en l’absence de logo : comparé à l’absence de logo, le Nutri-Score conduisait à la sélection d’une portion significativement plus faible (OR=0,76, soit 24 % de chances de choisir une portion plus petite par rapport à une situation sans logo, p<0.0001), suivi des MTL (OR=0,83, soit 17 % de chances de choisir une portion plus petite par rapport à une situation sans logo, p <0.0001). Cet effet du Nutri-Score et des MTL était observé quelle que soit la catégorie testée. En revanche, la taille de portions sélectionnées toute catégories confondues dans le cas de l’ENL (OR=0,99, p=0,2) n’était pas significativement différente du contrôle sans logo, et s’il conduisait à une portion plus faible pour les fromages (OR=0,84, p<0.0001) avec une ampleur d’effet inférieure au Nutri-Score et aux MTL, il était associé à une augmentation significative de la taille de portion pour les pâtes à tartiner (OR=1,19 soit 19 % de chances de choisir une portion plus grande par rapport à une situation sans logo, p <0.0001) et aucun effet significatif pour les biscuits.

Ces résultats suggèrent que le Nutri-Score, et dans une moindre mesure les MTL permettent de diminuer les tailles de portions sélectionnées pour les produits considérés comme moins favorables à la santé, en permettant aux consommateurs de mieux identifier la qualité nutritionnelle globale du produit. Au total, l’ENL semble avoir un impact limité voire défavorable sur les tailles de portions sélectionnées par les individus pour les catégories testées. Le mode de calcul de l’ENL se traduisant par un logo plus favorable pour les produits de moins bonne qualité nutritionnelle consommés en petite portion (avec des pastilles oranges plutôt que rouges), il pourrait conduire à une augmentation des tailles de portions pour des aliments dont il est conseillé plutôt une consommation en petite quantité, en entraînant chez le consommateur une confusion sur la qualité nutritionnelle réelle du produit.

Référence publication:
Egnell M, Kesse-Guyot E, Galan P, Touvier M, Rayner M, Jewell J, Breda J, Hercberg S, Julia C, Impact of Front-of-Pack Nutrition Labels on Portion Size Selection: An Experimental Study in a French Cohort Nutrients 2018, 10, 1268; doi:10.3390/nu10091268 http://www.mdpi.com/2072-6643/10/9/1268/pdf


Contact(s) scientifique(s):

- Dr Chantal JULIA, MCU-PH, Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle, U1153 Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13, Hôpital Avicenne )

- Manon EGNELL, (Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle, U1153 Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13, Hôpital Avicenne )

- Pr Serge HERCBERG, PU-PH, Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle, U1153 Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13, Hôpital Avicenne )

Source: INRA

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 9392
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Re: [News] Nutri-Score : quel impact sur les tailles de portions sélectionnées ?

Message par cisou9 » 19/09/2018 - 18:35:10

___________ :_salut:
Excellente magouille des industriels qui brouillent les cartes; ils nous bai**** à tour de bras. ____ :grrr: ____ :gueule: ___
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Victor
Messages : 16548
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Re: [News] Nutri-Score : quel impact sur les tailles de portions sélectionnées ?

Message par Victor » 19/09/2018 - 20:11:25

assez d'accord avec toi la bouffe actuelle, elle est dégueulasse,
des fois je ne reconnais pas les goûts et les textures
et quand je lis les compositions je n'y comprends que dalle
même pour les fruits que j’achète, ce n'est pas terrible
En ce qui concerne la recherche en sciences, Je dirais: Cherche encore!

Répondre