[News] Succès de la campagne ballons strato-science à Timmins

L'étude des phénomènes naturels...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 1090
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Succès de la campagne ballons strato-science à Timmins

Message par Redbran » 16/10/2019 - 14:00:33

La campagne ballons Strato-Science 2019, démarrée mi-août, s’est avérée être un franc succès. Les quatre vols de ballons stratosphériques ouverts (BSO) réalisés par le CNES, deux vols français (Cabux et PILOT) et deux vols canadiens (Life et Super Bit), se sont parfaitement déroulés depuis le site de lâchers de ballons de Timmins (Canada) appartenant à l’Agence spatiale canadienne.

Image
Lâcher de la nacelle Cabux. © CNES
Le vol de l’expérience Cabux a ouvert la campagne Strato-Science 2019 en emportant à son bord six instruments scientifiques principaux. Citons en particulier les instruments Xenon (mesure du xénon atmosphérique), Bernadotte (biologie, effet des radiations sur les cellules vivantes) et VISTRO, caméra haute définition d’Airbus, destinée à son drone solaire Zephyr. Le vol de l’expérience PILOT a clos la campagne Strato-Science 2019 en emportant un télescope d'astrophysique inédit, chargé d’observer les poussières galactiques en vue de futures expériences de cosmologie. Ce troisième vol de PILOT parfaitement réussi met fin à la phase d'acquisition des données pour les scientifiques en complément des deux premiers vols de Timmins en 2015 et d’Alice Springs (Australie) en 2017. Ces vols avaient fourni quantité de données scientifiques et des résultats prometteurs ont d’ores et déjà été publiés par les scientifiques. Quant aux vols canadiens Life et Super Bit, ils ont été parfaits.

Le CNES réalise une campagne Strato-Science annuelle, en alternance entre Timmins (latitude moyenne), Kiruna (Suède, latitude polaire) et d’autres sites d’intérêt pour les scientifiques comme Alice Springs (hémisphère sud) ou un site équatorial. La campagne 2020 aura lieu à Kiruna.

Pour 2019, le CNES réalisera à partir de mi-octobre une seconde campagne ballons, Stratéole-2, qui aura pour site de lâcher, Mahé aux Seychelles et pour objectif la qualification en vol de ballons pressurisés (BPS) de longue durée (plus de 3 mois), dont le CNES est pratiquement le seul maître d’œuvre et opérateur avec les Etats-Unis. C’est un nouveau programme très innovant d’études des phénomènes météorologiques en basse stratosphère équatoriale dont le caractère unique réside dans des observations in situ. Six à huit lâchers et vols de longue durée de ballons pressurisés (BPS) sont programmés, dont le premier doit intervenir début novembre. Les campagnes scientifiques de 20 vols chacune sont prévues fin 2021 et fin 2024.

Le ballon est un outil écologique et unique, mis en œuvre à la frontière de l’espace. Lui seul peut évoluer durablement dans les différentes couches de l’atmosphère, régions inaccessibles aux satellites. Pour satisfaire les besoins des utilisateurs scientifiques, le CNES étudie, développe et met en œuvre des systèmes aérostatiques. Le ballon tient une place particulière parmi les outils de la recherche scientifique dans divers domaines pour lesquels il permet de préparer ou de compléter les expériences sur satellites et celles effectuées au sol ou embarquées à bord d’avions. Il est facile à mettre en œuvre et d’un coût peu élevé pour la communauté scientifique.

Source et illustration: CNES

Répondre