[News] Des robots automatisés pour livrer des colis à votre domicile

Informatique et nouvelles technologies...

Modérateur : Modérateurs

Redbran
Messages : 1125
Inscription : 16/05/2015 - 10:01:33
Activité : Profession libérale ou Indépendant

[News] Des robots automatisés pour livrer des colis à votre domicile

Message par Redbran » 10/01/2020 - 14:00:17


Image
©Eliport
Un système de livraison robotisé entièrement autonome est en cours de développement et d’essai dans le cadre du projet ELIPORT.

Avec un taux de croissance annuel de 25 %, le marché du commerce électronique a atteint 7,5 milliards d’euros au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en 2017, ce qui est nettement supérieur à la moyenne mondiale.

Pour répondre à cette demande qui ne cesse d’augmenter, de nombreuses entreprises de logistique et de livraison de colis, ainsi que des villes et des agglomérations, se tournent vers l’automatisation. Des entrepôts aux installations de tri, en passant par les systèmes de stockage intelligents, l’analyse et la gestion des stocks, la logistique est de plus en plus automatisée.

Pour l’industrie, cette tendance à l’automatisation s’est non seulement traduite par une optimisation des délais de livraison, mais également par une réduction des coûts – des économies qui peuvent être ressenties au niveau du consommateur. Il y a toutefois un élément de la chaîne de livraison qui reste inefficace et effectué à la main: la livraison sur le dernier kilomètre.

«Malgré toutes les automatisations mises en œuvre sur la chaîne de livraison, la dernière étape – quand il s’agit de livrer le colis sur le pas de votre porte – est encore effectuée par un coursier humain», explique Dmitry Skorinko, co-fondateur d’Eliport, une start-up spécialisée dans la robotique. «C’est là qu’interviennent les véhicules de livraison autonomes comme Eliport, qui permettent à l’industrie d’économiser de l’argent et à nos villes de devenir plus intelligentes.»

La livraison sur le dernière kilomètre

Avec le soutien d’un financement de l’UE, Eliport est en train de développer et de tester un système de livraison robotisé entièrement autonome. «Notre objectif consiste à développer et à déployer un système de livraison composé de plateformes logistiques robotisées, de boîtes postales privées et d’une flotte de robots terrestres autonomes, à chargement et déchargement automatiques», explique Dmitry Skorinko.

«Ce faisant, nous mettons en place le dernier maillon d’une chaîne d’approvisionnement entièrement automatisée.»

Le prototype Eliport a été conçu pour offrir des solutions de livraison sur le «dernier kilomètre» aux entreprises et aux collectivités. Chaque robot est programmé pour se déplacer automatiquement dans des espaces piétonniers et couvrir la distance séparant le point d’enlèvement (par exemple, le dernier point de la chaîne logistique classique) du point de livraison (par exemple, le domicile du client).

Les colis sont livrés dans des boîtes aux lettres spécialement conçues à cet effet et compatibles avec le robot, que ce dernier peut ouvrir lui-même. Comme les boîtes aux lettres traditionnelle, les boîtes Eliport sont installées au niveau de la destination finale de livraison. Ces boîtes postales ne sont accessibles qu’aux robots Eliport, au destinataire de la livraison ou à une personne disposant d’un code unique (par exemple, un ouvrier, un coursier ou un postier).

«Chez Eliport, nous allons encore plus loin que toutes les autres entreprises car nous avons l’intention d’automatiser complètement l’ensemble du processus de livraison sur le dernier kilomètre», ajoute Dmitry Skorinko. «Selon nous, la technologie que nous mettons au point va changer les canaux de livraison et la façon dont nous commandons et consommons, en améliorant nos villes au profit de tous et en ayant un impact social et environnemental positif sur notre planète.»

Identifier le bon marché

Bien que la fabrication et l’essai réussi du prototype de robot à chargement/déchargement automatique constituent un résultat important du projet financé par l’UE, il était encore plus important d’identifier le marché adapté à cette solution.

Pour Eliport, il s’agit du marché du Moyen-Orient.

«D’une part, la concurrence exercée par les entreprises de robotique basées aux États-Unis est faible au Moyen-Orient», explique Dmitry Skorinko. «D’autre part, comme les gouvernements du Moyen-Orient cherchent à s’éloigner des économies basées sur le pétrole et le gaz, il y a un vif engouement pour investir dans les entreprises du domaine des nouvelles technologies.»

Dmitry Skorinko fait remarquer que l’environnement culturel du Moyen-Orient est également source d’opportunités spécifiques pour une automatisation robotisée des services: «Dans de nombreux pays, il y a des limitations concernant les périodes où les gens sont autorisés à travailler. En ce sens, il existe un besoin très pratique de disposer de robots qui continuent à assurer certains services, comme les livraisons, même quand les gens ne peuvent pas le faire.»

Pour plus d'information voir: site du projet Eliport

Source: © Union européenne, [2020] / CORDIS

Répondre