[News] Un dispositif innovant permet de réaliser des injections dans l’œil contre la dégénérescence oculaire

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 11177
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Un dispositif innovant permet de réaliser des injections dans l’œil contre la dégénérescence oculaire

Message par Isabelle » 12/01/2020 - 14:00:27


Image
©Vitreoject
La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la principale cause de déficience visuelle chez les personnes âgées, affectant plus de 30 millions de personnes dans le monde. Pour faciliter l’administration de médicaments dans l’œil, des chercheurs européens ont mis au point un nouveau dispositif.

Dans la DMLA, les cellules rétiniennes de la macula — là où l’acuité visuelle est maximale — meurent progressivement, ce qui rend difficiles les activités quotidiennes comme la lecture et la conduite automobile. Quel que soit le rythme auquel l’affection se développe, les stades tardifs entraînent une perte de vision irréversible si elle n’est pas traitée.

Depuis 2006, le traitement contre le facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF) a considérablement changé l’issue de la DMLA en arrêtant la croissance anormale des vaisseaux sanguins dans les yeux des patients. L’administration des médicaments se fait par injection intravitréenne, une méthode qui doit être optimisée en raison de l’inconfort du patient.

Un dispositif qui stabilise les injections intravitréennes de médicaments

Pour traiter ce problème, le projet Vitreoject, financé par l’UE, a mis au point un dispositif innovant pour augmenter l’efficacité de la procédure et la rendre plus confortable pour le patient. «Notre objectif était d’accroître l’accès aux soins oculaires en améliorant et en optimisant les opérations du processus», explique le coordinateur du projet, Robert Kromer.

«L’introducteur», comme ils l’appellent, intègre toutes les étapes périopératoires dans un seul outil, ce qui simplifie et rationalise le processus d’injection. Le médecin doit seulement ajouter le médicament souhaité au dispositif et faire l’injection sans autre préparation.

Les solutions existantes sur le marché se concentrent principalement sur la stabilisation et l’aide au positionnement pendant l’injection. Bien que ces caractéristiques soient pertinentes, les dispositifs nécessaires sont des produits complémentaires au processus actuel. L’introducteur Vitreoject apporte de la stabilité à la procédure et se distingue par le fait qu’il facilite la stérilisation localisée.

L’aiguille pour le médicament et la solution désinfectante sont facilement insérées dans le dispositif Vitreoject et le support flexible pour le tenir est comprimée pour créer un vide, ce qui donne au patient une sensation rassurante de stabilité, importante dans une zone aussi sensible. Après une stérilisation localisée de la conjonctive, l’avancement de l’aiguille est guidé sans aide supplémentaire comme une barrière pour les paupière habituellement utilisée. Cela permet d’obtenir un traitement efficace grâce à un flux de travail adapté de manière optimale, avec un maximum de sécurité et de confort pour le patient.

Le concept technologique original a été formulé fin 2017, et un brevet a été déposé en 2018. Vitreoject a développé ce dispositif avec un retour d’information constant de la part d’experts cliniques. Le prototype fonctionnel a été validé dans un cadre expérimental en utilisant des yeux de porc post-mortem avec de très bons résultats.

Perspectives de commercialisation du dispositif

Au cours du projet Vitreoject, les partenaires ont principalement examiné la faisabilité du dispositif en termes de taille du marché, d’opportunité de marché, d’autorisation de mise sur le marché et de spécifications techniques. Ils ont également identifié les concurrents actuels et futurs qui fabriquent des produits similaires. En utilisant une analyse ascendante, ils ont développé une stratégie de tarification pour le dispositif final.

M. Kromer souligne que «le soutien substantiel de l’UE nous a permis de développer notre réseau, en particulier concernant des experts en certification de produits médicaux, la propriété intellectuelle, la fabrication, le contrôle qualité et la stratégie de commercialisation». La collaboration avec l’industrie a permis d’identifier les forces et les limites du produit, passant de l’impression 3D à la fabrication du dispositif dans un avenir proche.

Actuellement, plus de 90 millions d’injections dans l’œil sont effectuées dans le monde non seulement pour la DMLA, mais aussi pour d’autres maladies menaçant la vision comme l’occlusion veineuse rétinienne ou l’œdème maculaire diabétique. Étant donné que le risque de DMLA concerne 30 % des personnes de plus de 75 ans, il existe une niche importante pour les dispositifs d’injection intravitréenne. En ce qui concerne l’avenir, M. Kromer est convaincu que «la mise en œuvre du dispositif Vitreoject pourrait potentiellement permettre d’économiser près de 250 millions d’euros par an en coûts de soins santé en Europe en réduisant le temps passé en salle d’opération».

Pour plus d'information voir: site projet Vitreoject

Source: © Union européenne, [2020] / CORDIS

Répondre