[News] La stimulation cérébrale réduit les effets de la dyslexie

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 13557
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] La stimulation cérébrale réduit les effets de la dyslexie

Message par Isabelle » 10/09/2020 - 13:00:37

La difficulté à lire, caractéristique principale de la dyslexie, peut être combattue par stimulation cérébrale non invasive, un espoir pour les personnes atteintes de ce trouble. Un dixième de la population est touché par la dyslexie qui peut entraîner un trouble de l’apprentissage de la lecture et créer un handicap à vie. La principale cause identifiée est une difficulté à traiter les sons du langage, appelée déficit phonologique. Elle est associée à des changements du rythme oscillatoire de l’activité neuronale dans le cortex auditif gauche -une aire cérébrale responsable du traitement des sons. Des neuroscientifiques de l’Université de Genève (UNIGE) ont ...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

jean luc moreau
Messages : 1
Inscription : 12/09/2020 - 16:10:46
Activité : Profession libérale ou Indépendant

Re: [News] La stimulation cérébrale réduit les effets de la dyslexie

Message par jean luc moreau » 12/09/2020 - 16:51:54

Je fus un des cobayes du Dr Tomatis fort décrié avec son Aurel électronique mais avec un peu de recul cela m'a beaucoup servi… par contre, je pense avoir été rendu sourd de l'oreille droite dans les aigus et comble, atteint d'acouphènes dans les aigus de l'autre oreille, je pense dû aux salles trop grandes dans lesquelles je professais pour assez peu d'élèves. Ce que je viens de lire pourrait ressembler à ce que Tomatis avançait en théorie, pour moi et mes camarades de l'époque (j'avais un peu moins de 14 ans, j'en ai 74, il devrait donc y avoir autour de 60 ans). Quand je dis que cela m'a beaucoup servi, c'est à propos d'une recherche sur les mots et le sens que je mène depuis bien plus longtemps encore (je ne vais pas m’appesantir) : calligraphe par défi (je tremble énormément et suis possiblement gaucher "rééduqué") apprenti assidu depuis environ l'âge de 8 ans, je me suis intéressé aux rythmes , l'harmonie, les intonations du langage que j'ai traduit en gestuelle, pratiquant 2 langues à peu près similaires —français - anglais— et une autre très différente —finnois— que l'on pourrait assimiler au japonais si l'on ne l'a jamais entendue avec des fluctuations et intonations quasi similaires. Fut un temps où je voulais approfondir les choses avec un neurologue de mes amis mais un divorce a changé pas mal de choses et je m'emploie en Creuse à une activité plus "artistique" complètement en dehors des préoccupations que j'ai pu avoir… toutefois parfois avec quelques remords

Répondre