[News] Les climatosceptiques et l’argument du CO2: du vrai et du faux

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23567
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

[News] Les climatosceptiques et l’argument du CO2: du vrai et du faux

Message par Adrien » 22/01/2021 - 9:00:14

La proportion de dioxyde de carbone dans notre atmosphère est minime, ce qui est un des arguments préférés de ceux qui nient son effet sur le climat. Mais elle a beau être minime, elle augmente tout de même depuis plus de 150 ans. Explication. Ce n’est pas une rumeur: le CO2 constitue bel et bien une partie minime de l’atmosphère terrestre. Les négationnistes des changements climatiques s’en servent depuis des décennies comme d’un argument: parfois dans le but de prétendre que le CO2 ne pourrait pas avoir l’impact qu’on lui prête, puisqu’il ne constitue qu’une portion minime de l’atmosphère; ou parfois pour alléguer que c’est la vapeur d’eau, et non...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Avatar de l’utilisateur
EmmanuelVilmin
Messages : 2
Inscription : 11/01/2021 - 21:24:56

Re: [News] Les climatosceptiques et l’argument du CO2: du vrai et du faux

Message par EmmanuelVilmin » 22/01/2021 - 21:38:14

Je suis un lecteur assidu des articles de Techno-Science.net, que je trouve le plus souvent d'un très bon niveau scientifique. C'est pourquoi je suis assez surpris par le ton polémique de cet article. Traiter les sceptiques de "négationistes du climat" est absurde : grammaticalement tout d'abord (personne ne nie l'existence du climat !), scientifiquement ensuite car la plupart des sceptiques le sont non pas de l'existence même du réchauffement mais de la responsabilité humaine.
Historiquement ensuite, il est assez indigne d'utiliser un terme réservé à la Shoa pour qualifier une opinion climatique...
Sur le fond je ferais deux remarques :
- la durée de vie de 100 ans retenue par le GIEC pour le CO2 dans l'atmosphère est une hypothèse hautement discutable :pour un gaz dont le cycle émission-absorption par les océans et la végétation est d'environ 3 ans, elle est peu vraisemblable. Beaucoup d'articles scientifiques la situe à un niveau inférieur à 10 ans.
- attribuer l'intégralité de l'augmentation de la concentration de CO2 à l'activité humaine est abusif : le réchauffement des océans (que personne ne nie) provoque un dégazage de CO2 (loi de Henry) au moins du même ordre de grandeur. Le fait, d'ailleurs, que la concentration de CO2 continue d'augmenter (et même s'accélère) malgré le ralentissement des émissions humaines, en particulier depuis la crise Covid, va dans le même sens.

Enfin, si Techno-science pouvait publier un article réellement scientifique qui expose calmement, sans polémique, toutes les preuves de l'origine humaine du réchauffement, je serais le premier intéressé !

Répondre