[News] Surveiller la progression des tiques, forte hausse des piqûres dans les jardins

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 13566
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Surveiller la progression des tiques, forte hausse des piqûres dans les jardins

Message par Isabelle » 06/06/2021 - 13:00:27

Cartographier le risque de piqûre de tique en France : derniers résultats du programme CiTIQUE et nouveau volet sur le risque de proximité Plus de 56 000 signalements de piqûres de tiques sur l’ensemble du territoire (humains et animaux confondus), plus de 35 000 tiques transmises et archivées dans la seule « tiquothèque » française de tiques piqueuses, plus de 2 500 tiques analysées: c’est le bilan remarquable du programme de recherche participative CiTIQUE, coordonné par INRAE depuis près de quatre ans, dans le cadre du Labex ARBRE, en partenariat avec l’Université de Lorraine, de l’ANSES et du CPIE Nancy Champenoux. Ce programme mobilise les citoyens et les cher...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Exp
Messages : 1
Inscription : 07/06/2021 - 8:23:24
Activité : Profession libérale ou Indépendant

Re: [News] Surveiller la progression des tiques, forte hausse des piqûres dans les jardins

Message par Exp » 07/06/2021 - 8:26:44

Difficilement applicable, le conseil "Au retour, changer les vêtements et les passer au sèche-linge pendant au moins 1 heure", à moins de travailler chez Enedis et de ne pas payer son électricité... A mon avis un bon examen visuel doit suffire...

kace
Messages : 410
Inscription : 12/01/2011 - 14:19:31
Activité : Salarié

Re: [News] Surveiller la progression des tiques, forte hausse des piqûres dans les jardins

Message par kace » 07/06/2021 - 14:39:22

Une question que je me pose depuis plusieurs années : comment se fait-il que les tiques, quasi inconnues il y a 30 ou 40 ans en France, soit aujourd'hui omniprésentes ???

Je généralise sans doute un peu abusivement, mais dans l'Ouest de la France où j'ai passé la plupart des vacances de mon enfance (années 70 et 80) dans les jardins et la forêt, je n'ai JAMAIS eu une seule tique, pas une ! Et aujourd'hui, après chaque sortie dans le jardin ou la forêt (dans le même village, exactement au même endroit), il faut systématiquement vérifier et il arrive fréquemment d'avoir une tique.

Ma seule piste crédible d'explication : les insectes traditionnels (sauterelles, araignées, coléoptères divers, mouches ...) ont quasiment disparus (merci les pesticides modernes) et certains de ces insectes étaient probablement des prédateurs naturels des tiques, qui étaient donc très rares / inexistants. Depuis la disparition de ces prédateurs, l'écosystème est devenu favorable aux tiques, qui peuvent désormais se multiplier ... Et le réchauffement a peut-être aidé (?), même si dans le cas présent ça ne me semble pas un facteur clé.

Au passage, j'ai du mal à évaluer la quantité d'insectes dans ma jeunesse mais pour sûr il y en avait "beaucoup plus" : pare-brise des voitures constellés d'insectes, fenêtres de la maison avec de très nombreuses mouches quand on les ouvraient, sauterelles à chaque pas dans le jardin et la forêt, rencontre fréquente de beaux coléoptères, araignées à tout bout de champ, coccinelles fréquentes ... Aujourd'hui, plus rien de tout ça, juste quelques mouches, guêpes, frelons, quelques araignées, occasionnellement des coccinelles et sauterelles ..., et c'est à peu près tout !

Quel désastre, je suis super inquiet pour la biodiversité et les perspectives de notre belle planète, et par voie de conséquences pour les perspectives de l'humanité qui l'habite et la malmène...

Répondre