[News] Les inconnues psychologiques de l’équation martienne

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23565
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

[News] Les inconnues psychologiques de l’équation martienne

Message par Adrien » 08/06/2021 - 9:00:15

En changeant d’échelle, l’exploration lointaine mettra les astronautes dans des conditions psychologiques inédites: un défi humain à préparer avant de s’envoler vers Mars. 400 km pour l’ISS, 400 000 km pour la Lune, entre 40 et 400 millions de km pour Mars. Ces chiffres donnent la mesure du changement d’échelle que produira l’exploration humaine lointaine. A une telle distance, les défis de tous ordres seront innombrables, mais il faut prêter une attention toute particulière au facteur humain: pour les futurs astronautes, le voyage vers la planète rouge créera un contexte psychologique radicalement différent de ce que les explorateurs de l’espace ont connu jusq...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

Avatar de l’utilisateur
Mizar 17
Messages : 252
Inscription : 25/07/2008 - 18:27:28
Activité : Retraité
Localisation : AYTRE 17440

Re: [News] Les inconnues psychologiques de l’équation martienne

Message par Mizar 17 » 08/06/2021 - 11:15:30

" Mais avant de se poser la question psychologique, il faut être capable de faire manger et respirer les astronautes, et les protéger contre les radiations, conclut Sébastien Barde. Nous devons d’abord résoudre les problématiques technologiques pour créer des conditions de vie normales sur Mars. »"
_________________________________________________________________________________________________________________
Pas gagné tout ça .
Sans certitude absolue ,je ne crois pas que l'on puisse y parvenir un jour ( même dans un futur lointain ).
"Les sillons de l'espace où fermentent des mondes"
Leconte de Lisle

Avatar de l’utilisateur
hoaxmakerz
Messages : 1
Inscription : 09/06/2021 - 18:21:12

Re: [News] Les inconnues psychologiques de l’équation martienne

Message par hoaxmakerz » 09/06/2021 - 18:41:50

"Pas gagné tout ça .
Sans certitude absolue ,je ne crois pas que l'on puisse y parvenir un jour ( même dans un futur lointain )."

J'ai du mal à saisir des impossibilités qui n'en sont pas, pire, qui sont déjà dépassées sur terre :

- la différence de pression int/ext dans un sous marin nucléaire est supérieure de plusieurs centaines de fois à celle qui règnera sur Mars. Et ça tient. Et on y reste 6 mois sans voir le jour, pire, on peut s'y battre, on peut même lancer un missile depuis sous la surface.
- l'isolement vis à vis des proches, l'impossibilité d'accéder à l'extérieur, l'interdiction de communiquer et les vues sur l'extérieur : c'est 10 fois pire. Et c'est géré. Et les mecs sont suffisament bien catsés et gérés pour pas péter les plombs. Avec un boulot mille fois moins enthousiasmant et positif que celui d'un astronaute.
- l'autonomie en O2, le filtrage du co2 expiré et les problématiques nourriture y sont strictement comparables : il faut tout soit stocker, soit générer à bord
- un simple avion expérimente des différentiels proches, tous les jours, de ce qu'on vivra niveau pression sur Mars sans aucun problème.
- l'ISS présente un différentiel athmos supérieur à celui qui sera expérimenté sur Mars. Tout le temps, depuis 20 ans, sans aucun problème. Des hommes y ont vécu plus longtemps que ne durera une mission martienne.
- des boucliers antiradiations ainsi que des stratégies pour abaisser l'exposition aux radiations sont déjà disponibles (Polyéthylène ultra haute densité, exploitation des stockage d'eau comme zone de sommeil, boucliers de types dipôles actifs ... combiner le tout... )
- des recherches concluantes sont déjà dispos concernant le recyclages des déchets organiques et la bouffe, notamment en europe (projet Melissa)
- la génération d'oxygène par procédé purement chimique à partir du co2 martien vient d'être testé et EST déjà concluant (Moxy).

Bref, on est parvenu en 40 ans à passer du statut de piéton assemblant un bidule en bois,toile, corde à piano et colle de lapin à des avions à réacteurs traversant l'atlantique à 6000 m d'altitude et 850 km/h. l'ensemble du matos et de la science associée précisons-le, c'est à dire du Dural de la carlingue aux équipement radio en passant par la moindre aube de réacteur ou encore le profil NACA tout con d'une aile n'existant tout simplement pas avant les dits 40 ans. Rien de rien ou presque.
20 ans plus tard un type flottait dans l'espace, 9 ans plus tard un mec marchait sur la lune !

Mais on serait incapable en 2021 d'assurer le support-survie de 6 types dans une atmosphère de co2 à 600Pa ?

Cette attitude négative, c'est presque n'importe quoi. Faire voler un jet-liner aujourd'hui, c'est avoir dépassé haut la main une somme presque infinie d'impossibilités techniques à la fin du 19ème siècle, afficher des performances littéralement incroyables, probablement jugées impossibles voir mortelle pour la même époque (on y jugeait que dépasser 50 km/h au sol était mortel) .
C'est un miracle scientifico-technique renouvelé chaque jour et des milliers de fois par jour sans la moindre défaillance, comprenant des dizaines de milliers de pièces dont chacune était un challenge.

Les "possibilité de parvenir" sont avant tout dans la tête.

moniroje
Messages : 41
Inscription : 02/01/2007 - 11:43:27
Localisation : Massy

Re: [News] Les inconnues psychologiques de l’équation martienne

Message par moniroje » 11/06/2021 - 7:39:02

Votre réponse redonne espoir à l'exploration spatiale.
Mais à mon humble avis, l'exploration spatiale doit se faire d'abord avec des robots à IA développés.
Et pour que l'homme s'aventure lui-même hors de sa banlieue terrestre (disons jusqu'à la Lune),
il faudra qu'il sache pincer l'espace-temps à fin que ses vaisseaux surfe sur la vague crée pour aborder Mars dans ... la journée ? la semaine ?
Nietzche:
Il m'est odieux de suivre autant que de guider.

Répondre