[News] Variant Omicron: 4 éléments importants

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Adrien
Site Admin
Messages : 23606
Inscription : 02/06/2004 - 18:58:53
Activité : Ingénieur
Localisation : 78

[News] Variant Omicron: 4 éléments importants

Message par Adrien » 29/11/2021 - 9:00:06

Le 23 novembre, les autorités sanitaires d’Afrique du Sud ont avisé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qu’elles avaient détecté un nouveau variant du coronavirus. Baptisé d’abord « B.1.1.529 », puis de la lettre grecque Omicron, il a été décrété « préoccupant » par l’OMS le 26 novembre à cause d’une trentaine de mutations sur sa protéine S (celle qui facilite l’infection de nos cellules par le virus). C’est un chiffre qui le met dans une catégorie à part, puisqu’il représente plus du double des mutations du variant Delta, lui aussi classé l’été dernier parmi les « préoccupants » (en anglais, variant of concern). Or, avec ce que...
Vous devez être connecté pour lire la suite de cette actualité et voir ses photos/vidéos.
Se connecter | Créer un compte

kace
Messages : 415
Inscription : 12/01/2011 - 14:19:31
Activité : Salarié

Re: [News] Variant Omicron: 4 éléments importants

Message par kace » 30/11/2021 - 10:36:18

C'est très quali à ce stade, mais ce que j'en comprends diffère pas mal :
- Omicron est plus transmissible ? La transmissibilité d'Omicron semble très forte : il est devenu dominant en qques semaines en Afrique du Sud où Delta est présent : ça indique qu'il est probablement nettement plus contagieux que Delta, même si ça reste à confirmer dans les jours/semaines à venir dans d'autres pays / environnements / où d'autres vaccins sont utilisés
- Plus résistant aux vaccins ? Omicron a près de 30 mutations sur la protéine Spike que les vaccins ciblent, donc tous les experts s'inquiètent du fait qu'ils puissent tromper en (grande?) partie les défenses des personnes vaccinées. Par ailleurs des personnes vaccinées l'ont attrapé ainsi que des personnes ayant déjà eu le Covid, ce qui semble indiquer un échappement vaccinal et la possibilité de réinfection (si on a eu le Covid avec une souche antérieure). Il faut attendre des études plus systématiques et quantitatives pour le savoir, mais le risque est manifestement jugé assez fort par les experts
- Cas plus graves ? Trop tôt pour le juger, mais a priori les cas ne sont pas plus graves, voire peut-être moins graves (ce qui serait une excellente nouvelle, ça nous changerait un peu ! :-). A Pretoria en Afrique du Sud, les eaux usées montrent une très forte présence d'Omicron depuis 1 à 2 semaines mais les hôpitaux ne sont pas saturés ! Donc de 2 choses l'une : soit Omicron a contaminé bcp de gens mais les cas sont peu graves et tout va presque bien, soit les hôpitaux vont déborder dans qques jours ... Et il est un peu trop tôt pour savoir !

Avec ça on peut imaginer 2 scénarios opposés :
- une catastrophe ! S'il est très transmissible, échappe en partie aux vaccins et aussi grave / plus grave : en qques semaines, on aurait énormément de cas et les hôpitaux déborderaient ...
- une très bonne nouvelle ! S'il est très transmissible, échappe ou pas aux vaccins, avec des cas nettement moins graves : forte contaminations, bcp de cas mais essentiellement anodins, et de facto une immunité collective rapide et efficace. Les antivax seraient pour la plupart contaminés (et les vaccinés aussi s'il y a échappement vaccinal) mais comme les cas ne sont pas graves, pas de catastrophe et au contraire, une immunité collective au top.

Bref, croisons les doigts et attendons un peu ...

Répondre