[News] Première observation d’une éclipse de lunes d’Uranus

Observation du ciel et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Première observation d’une éclipse de lunes d’Uranus

Message par Michel » 23/05/2007 - 0:00:37

Pour la première fois, des astronomes ont observé depuis la Terre une des 27 lunes d'Uranus effectuant un passage devant une autre. Ce type d’alignement est un événement rare et fugitif et peut fournir des informations sur les lunes, comme leur masse, qui ne peuvent être acquises d’aucune autre façon.


Image
Illustration du passage de la lune Oberon d'Uranus devant la lune Umbriel le 4 mai dernier.
Les zones grisées sont des surfaces n’ayant jamais été cartographiées.
Les régions méridionales ont été observées par Voyager 2 en 1986


Les chercheurs espèrent que cette observation sera la première de toute une série à effectuer cette année et l'année prochaine. Uranus, qui gravite autour du Soleil en 84 ans, est actuellement dans une géométrie idéale pour visualiser ses lunes. De telles périodes ne surviennent qu’une fois tous les 42 ans, et la prochaine occasion n’interviendra qu’en 2049.

Ces événements sont rares parce qu'Uranus, à la différence des autres planètes du Système Solaire, est presque complètement inclinée sur le côté, son axe de rotation se situant pratiquement dans son plan orbital.

Ses lunes gravitent autour du géant glacé au-dessus de son équateur. Aussi quand l'un ou l'autre des pôles d'Uranus fait face au Soleil, les lunes ne passent jamais devant son disque vu de la Terre. Au lieu de cela, elles l'entourent sur des orbites qui ressemblent aux anneaux d’une cible de stand de tir.

Mais actuellement, Uranus est à son équinoxe, et le Soleil brille directement au-dessus de l'équateur de la planète. Cela signifie que les lunes d'Uranus et la Terre sont à peu près dans un même plan, et que les conditions sont idéales pour observer ces lunes passant les unes devant les autres.


Progrès technologiques

Le 4 mai 2007, Martin Hidas et Tim Brown, astronomes de l'observatoire de Santa Barbara en Californie ont utilisé le télescope Faulkes en Australie pour observer le passage d'Oberon (1500 kilomètres de diamètre) devant Umbriel (1200 kilomètres de diamètre). Pendant l'occultation, la luminosité des lunes s’est affaiblie d’environ 30% alors qu’Oberon bloquait la lumière du Soleil reflétée par Umbriel.

Dans les années 60, lors du précédent équinoxe d’Uranus, les astronomes ne pouvaient réaliser une telle observation parce que les occultations ne durent que 5 à 10 secondes et que la technologie de l’époque ne permettait pas de prendre suffisamment de photos pendant une si courte période d’obscurcissement.


Des changements saisonniers

Les données fournies par ces occultations devraient contribuer à améliorer les connaissances que nous avons des lunes principales de la planète. Les chercheurs espèrent observer la façon dont la luminosité de ces satellites varie avec le temps, peut-être avec les saisons. Des modifications de luminosité d’une lune pourraient signifier que du givre, constitué de composés volatiles, se vaporiserait pour se redéposer ensuite ailleurs.

Le timing des obscurcissements pourrait également aider les astronomes à déterminer plus exactement les orbites des lunes. En précisant leurs orbites, les scientifiques pourraient déduire les forces de gravitation générées par Uranus et donc la masse des lunes.


Les plus grandes lunes

Il va se produire 321 occultations et éclipses totales des satellites d’Uranus. De nombreux télescopes seront braqués sur la planète pendant cette période. On estime à environ 150 le nombre de ces événements qui seront analysés, ce qui améliorera grandement nos connaissances sur le système uranien.

Uranus possède 27 lunes, mais les scientifiques s’intéresseront principalement aux 5 plus grandes - Miranda, Ariel, Umbriel, Titania et Oberon – car il est plus facile de les observer. L'équipe espère observer un autre obscurcissement le 29 mai, puis Ariel portera une ombre sur Miranda durant une éclipse. En 2006, le télescope Hubble avait pour la première fois observé l’ombre d’Ariel sur Uranus (voir notre news).

La période d'observation principale durera jusqu'en 2008. Durant ce temps, les chercheurs observeront également attentivement le système des anneaux d'Uranus car ceux-ci apparaîtront dans une position avantageuse depuis la Terre.

Source: New Scientist Space
Illustration: NASA/JPL-Caltech

Avatar de l’utilisateur
sonic
Messages : 2657
Inscription : 02/05/2006 - 9:53:14
Localisation : à coté d'antarès

Message par sonic » 23/05/2007 - 8:26:55

c'est pas souvent qu'on en parle de cette planète...elle n'a même pas de sonde d'exploration.
on risque de découvrir des choses intéressantes non ?
vu son inclinaison, elle doit bien avoir des particularités uniques dans notre système solaire.

Senbei
Messages : 6
Inscription : 21/06/2007 - 10:15:36
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Senbei » 23/07/2007 - 7:05:56

C'est vrai Uranus et Neptune meriterait aussi une sonde comme Cassini !!
Dans 20 ou 30 ans ... peut etre...

Avatar de l’utilisateur
Maulus
Messages : 4582
Inscription : 13/02/2007 - 12:07:12
Localisation : Epinal

Message par Maulus » 23/07/2007 - 11:12:50

c'est tout le paradoxe de l'astronomie et de l'astrophysique :D
on prédit, prévoit, théorise sur des echelles de plusieurs milliard d'année lumière avec les observation qui vont avec alors qu'on connait à peine les planètes externes du système solaire :D
Ce n'est pas le moindre charme d'une théorie que d'être réfutable, F. Nietzsche.

http://www.cieletespaceradio.fr

Répondre