80% des européens en télétravail pour 2025 - MAJ 2 avril 2011

Publié par Adrien le 01/04/2011 à 00:00
Source: Commission Européenne d'Aquariophilie
34
Afin de respecter les futures normes restrictives en matière de consommation énergétique et émission de gaz à effet de serre, et mieux répartir géographiquement le prix de l'immobilier, une mesure européenne devrait être prochainement adoptée pour faire du télétravail le mode de travail de la prochaine décennie.

Actuellement, le télétravail ne représente qu'une part négligeable de l'activité en entreprise. Ce mode de travail devrait devenir largement majoritaire dans les 10 ans à venir sous peine de lourdes sanctions auprès des entreprises qui ne respecteraient pas un taux réglementaire de télétravailleurs dans leur personnel. Il est ainsi prévu pour les entreprises de plus de 20 personnes que 20% de leurs salariés soient en télétravail fin 2015, 50% en 2020 et 80% en 2025. Ces impératifs ne concerneront pas les commerces de proximité ni les travailleurs en usines ou chantiers.

Un télétravailleur se définira comme une personne travaillant pour au moins 80% de son temps de travail de chez elle, en utilisant des moyens informatisés et de télécommunication mis à disposition par son employeur.

L'objectif de cette mesure est de réduire à terme de 70% la consommation énergétique et la pollution générées par le mode de transport (Un mode de transport, ou moyen de transport, ou système de transport, est une forme...) des travailleurs, ce qui permettra mécaniquement une diminution drastique des besoins énergétiques en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...), et la mutation vers des solutions de productions énergétiques renouvelables à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un...).

Le télétravail permettra également une augmentation du temps libre des européens (un temps de trajet logement-travail de plus d'une heure n'est pas rare dans les grandes villes), ce qui devrait se traduire par une augmentation du temps consacré à l'éducation des enfants et une augmentation de la consommation en biens de divertissement et de loisir. Ce temps plus grand consacré aux jeunes en famille, ainsi que la baisse programmée des grands ensembles et de la concentration dans les grandes villes, voire mégapoles, réduira la délinquance et rapprochera les gens de la nature et d'une nouvelle philosophie naissante "l'humanisnatura" qui dit que l'homme est naturellement bon et que c'est la concentration urbaine démesurée qui le corrompt.

Réduire le coût du logement

Autre objectif affiché: une meilleure répartition des prix de l'immobilier. Travaillant de chez eux, les européens n'auront plus à se concentrer au plus près des pôles économiques, actuellement saturés en demande de logements. S'affranchissant de l'impératif géographique, les télétravailleurs pourront se loger dans des villes plus petites, ou à la campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés...), d'autant plus que l'entreprise devra verser à ses télétravailleurs des frais de mise à disposition d'une partie de leur logement, équivalant à la location d'une pièce. Cette charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) ne sera pas perdue par l'employeur puisqu'il diminuera d'autant le coût de ses locaux devenus inutiles.

Au final, le prix actuel des logements dans les grandes villes devrait progressivement se réduire, pour ne représenter au final qu'un surcoût de moins de 20% sur le prix des petites villes (de 20.000 à 30.000 habitants), alors qu'actuellement les grandes villes ont un prix moyen au mètre carré représentant 2 à 3 fois celui des petites villes de leur banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé...).

Mise à jour 2 avril 2011

Beaucoup d'entre vous l'ont signalé en commentaires de cette news sur notre forum, il s'agissait bien du poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques...) d'avril de ce 1er avril 2011. Loin de l'idée de faire une actualité poisson d'avril "burlesque", il a été décidé cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) de faire une actualité "utopiste" soulevant des problèmes de notre société.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.117 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique