Les astéroïdes Ryugu et Bennu sont nés de la destruction d'un gros astéroïde

Publié par Adrien le 16/06/2020 à 09:00
Source: CNRS
Quelle est l'origine de Bennu et Ryugu, et de la forme en "toupie" de ces astéroïdes ? Une équipe de recherche internationale dirigée par Patrick Michel, chercheur du CNRS au Laboratoire Lagrange (CNRS/Observatoire de la Côte d'Azur/Université Côte d'Azur) et Ronald-Louis Ballouz de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) d'Arizona, propose une réponse à cette question dans un article publié dans Nature Communications le 27 mai 2020.


Séquence d'images montrant la formation d'un agrégat par ré-agglomération de fragments produits lors de la destruction d'un astéroïde. Sa forme finale, 5 heures (L'heure est une unité de mesure  :) après le début du processus, est similaire à celle de Bennu et Ryugu.
© Michel et al./Nature Communications

Les simulations numériques de destructions de gros astéroïdes, telles qu'elles se produisent dans la ceinture des astéroïdes, entre Mars et Jupiter, montrent que lors de ces événements, des fragments s'échappent puis se ré-agglomèrent pour former des agrégats dont certains ont une forme de toupie ( Une toupie est un jouet destiné à tourner sur lui-même le plus longtemps possible, en équilibre sur sa pointe. On appelle également...). Également, les simulations montrent Bennu et Ryugu pourraient être nés de la destruction d'un même astéroïde bien que leur niveau d'hydratation (L'hydratation désigne plusieurs phénomènes liés à l'eau.) soit différent.

Les scientifiques en concluent que les propriétés globales de ces astéroïdes seraient le produit direct de la destruction de leur corps "parent". L'analyse des échantillons de Ryugu et Bennu ramenés respectivement par les sondes Hayabusa2 (JAXA) et OSIRIS-REx (NASA) permettront de le vérifier en mesurant précisément leur composition et datant l'âge de leur formation.

Bibliographie:
Collisional formation of top-shaped asteroids and implications for the origins of Ryugu and Bennu.
Michel, P., Ballouz, R.-L. et al. Nature Communications, le 27 mai 2020.
DOI:10.1038/s41467-020-16433-z.
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.240 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique