Cette activité simple permet de lutter contre le mal de dos

Publié par Cédric le 02/07/2024 à 13:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: The Lancet
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Une étude récente révèle qu'une activité physique simple et accessible pourrait réduire de moitié les récidives de lombalgie. Cette découverte pourrait transformer la gestion de cette affection courante.


Image d'illustration Pixabay

Les lombalgies, ou douleurs dans le bas du dos, touchent 84 % des personnes au cours de leur vie selon l'Assurance Maladie. Ces douleurs, souvent récurrentes, peuvent irradier dans d'autres parties du corps et perturber la vie quotidienne, le travail et le sommeil. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souligne l'impact négatif des lombalgies sur la mobilité et la qualité de vie, en plus d'être une source de stress.

Le traitement du mal de dos préconise l'activité physique régulière et de bonnes postures. Une étude, publiée le 19 juin 2024 dans The Lancet, explore les moyens simples et peu coûteux pour prévenir les récidives de lombalgies. Les chercheurs ont suivi plus de 700 adultes ayant souffert de lombalgie, divisés en deux groupes: l'un suivant un programme de marche encadré par un physiothérapeute pendant six mois, l'autre sans intervention. L'objectif était de déterminer les bénéfices de la marche sur les douleurs du bas du dos.

Les résultats montrent que les patients ayant suivi le programme de marche ont eu des périodes plus longues sans récidives comparé au groupe témoin. Mark Hancock, un des auteurs de l'étude, explique que le groupe d'intervention présentait moins de douleurs limitant l'activité, avec une médiane de 208 jours sans douleur contre 112 jours pour le groupe de contrôle. Ainsi, le risque de récidive de douleurs dorsales a été réduit de moitié grâce à la marche quotidienne.

La durée de marche recommandée est de 30 minutes, cinq fois par semaine. Les participants ont progressivement atteint cet objectif sur six mois. "Il n'est pas nécessaire de marcher cinq ou dix kilomètres par jour pour bénéficier de ces avantages", précise Mark Hancock. Les chercheurs n'ont pas déterminé précisément pourquoi la marche est efficace pour prévenir les lombalgies. Ils supposent que cela combine des mouvements doux, le renforcement des muscles de la colonne vertébrale, la relaxation, le soulagement du stress et la libération d'endorphines.

La marche est donc une recommandation efficace et peu coûteuse pour ceux souffrant de lombalgies. Elle est accessible à tous, indépendamment de l'âge, de la situation géographique ou du statut socio-économique. De plus, la marche présente d'autres avantages pour la santé, comme l'amélioration de la santé cardiovasculaire, de la densité osseuse, du poids et de la santé mentale, souligne Mark Hancock.
Page générée en 0.083 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise