Cette étude montre qu'on s'est tellement trompé sur l'histoire du climat terrestre

Publié par Redbran le 01/03/2024 à 13:00
Source: Science
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Une récente étude publiée dans le journal Science apporte un éclairage nouveau sur l'évolution du climat terrestre, défiant les idées reçues sur les températures passées de notre planète.


Image d'illustration Pixabay

Contrairement à la croyance populaire soutenant que la Terre a connu des périodes extrêmement chaudes au cours des deux derniers milliards d'années, cette recherche révèle que notre planète a bénéficié d'un climat relativement stable et doux. Ce constat modifie profondément notre compréhension de l'environnement dans lequel la vie complexe a évolué.

Les chercheurs, le Dr Terry Isson et l'étudiante doctorante Sofia Rauzi de l'Université de Waikato, ont adopté des méthodes novatrices pour étudier l'histoire des températures à la surface de la Terre. En analysant plus de 30 000 points de données issus de différents types de roches (shale, oxyde de fer, carbonate, silice et phosphate), ils ont pu dresser une carte détaillée des variations climatiques sur une échelle de temps géologique.

Leur approche, basée sur l'étude des isotopes de l'oxygène présents dans différentes minéraux, a permis de réconcilier les données issues de cinq archives géochimiques distinctes. Cette méthode a révélé une histoire cohérente des températures terrestres, remettant en question l'idée d'océans primitifs bouillants, avec des températures supérieures à 60°C.

Les résultats suggèrent plutôt que les premiers océans étaient tempérés, avec des températures avoisinant les 10°C, ce qui contraste avec les théories précédentes sur l'environnement prévalant avant l'apparition des animaux et des plantes terrestres. Cette découverte souligne l'importance des processus de formation d'argile dans la régulation du climat de la Terre ancienne, et dans le maintien de conditions propices à l'évolution et à la diversification de la vie.

L'étude met également en lumière le lien étroit entre l'évolution des plantes, des organismes marins producteurs de squelettes et de coquilles en silice, la formation d'argile et le climat global. Ces interactions complexes ont joué un rôle clé dans la stabilisation du climat terrestre, facilitant ainsi l'épanouissement de la vie sur notre planète.

Ces découvertes, en révélant une vision plus nuancée de l'histoire climatique de la Terre, ouvrent de nouvelles perspectives pour comprendre comment la vie a influencé et été influencée par le climat au cours des éons. Elles soulignent l'importance de poursuivre les recherches pour affiner nos modèles climatiques actuels et mieux anticiper les futurs changements climatiques.
Page générée en 0.184 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise