Des chercheurs au Canada sur la voie prometteuse d'un traitement contre la grippe ciblant une molécule lipidique
Publié par Isabelle le 27/05/2019 à 14:00
Source: Université McGill

©McGill
Chez de nombreuses personnes, le système immunitaire parvient à éliminer le virus de l'influenza de type A, couramment appelé grippe. Toutefois, dans certains cas, la réponse immunitaire au virus de la grippe (La grippe (ou influenza) est une maladie infectieuse fréquente et contagieuse causée par trois virus à ARN de la famille des Orthomyxoviridae (Myxovirus...) devient incontrôlable et l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure,...) causée par nos propres cellules immunitaires entraîne des lésions importantes dans les poumons, conduisant à un taux de morbidité et de mortalité accru.

Comment pouvons-nous aider notre système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...) à équilibrer ses deux principales stratégies de défense, celle qui s'attaque aux pathogènes (résistance de l'hôte), et celle qui limite les dégâts causés à nos propres tissus (tolérance à la maladie) ?

Une équipe de scientifiques à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le...) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) du Centre universitaire de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) McGill (IR-CUSM) à Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la finance...), au Canada, s'est penchée sur cette question fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.) et a identifié une cible permettant de "modérer" la réponse immunitaire hyperactive à l'infection au virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire....) de la grippe. Ils viennent de publier une étude dans la revue Nature Microbiology qui identifie un nouveau rôle joué par un médiateur lipidique appelé LTB4 (leucotriène B4) dans les poumons. Ce lipide LTB4 a la capacité de réduire les dommages collatéraux aux tissus de nos propres réponses immunitaires et d'améliorer le taux de survie de l'hôte.

Cette découverte laisse entrevoir des implications cliniques prometteuses pour le traitement de la grippe d'ici les prochaines années.

"Le virus de la grippe ne constitue pas la seule menace; la réponse immunitaire de l'hôte est principalement responsable de la mise en péril de la survie de ce dernier, explique le premier auteur de l'étude, Erwan Pernet, qui est chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et impliquent...) boursier postdoctoral dans le laboratoire du professeur Maziar Divangahi à l'IR-CUSM. Il s'avère par conséquent essentiel de comprendre les mécanismes de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) qui maintiennent l'équilibre délicat entre l'immunité protectrice et l'immunité préjudiciable."

Un " lipide " régulant la réponse immunitaire

Selon l'OMS, le virus de l'influenza représente un défi mondial en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière...) de santé publique (La santé publique peut être définie de diverses manières. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une part, des déterminants physiques, psychosociaux et...). Chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), cette maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) touche un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999) et précède un milliard un...) de personnes, et on dénombre de 290 000 à 650 000 décès attribuables à des problèmes respiratoires liés à l'influenza.

La cause profonde des lésions pulmonaires attribuables à la grippe est liée à un sous-type de cellules immunitaires appelées macrophages dérivés de monocytes inflammatoires. Bien que le recrutement de ces macrophages sur le site de l'infection joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la...) un rôle crucial dans la réduction de la réplication virale, l'accumulation non contrôlée de ce type de cellules est aussi responsable des lésions des tissus.

L'équipe du Pr Divangahi concentre ses activités sur de nouvelles formes d'immunothérapies ciblant le système immunitaire, en utilisant les médiateurs lipidiques de l'hôte, afin d'éliminer efficacement le virus ou de limiter les lésions des tissus. Dans cette étude, ils se sont essentiellement penchés sur le médiateur lipidique LTB4 ainsi que sur ses effets sur la réponse immunitaire à une infection par le virus de la grippe. Après avoir étudié des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais aussi de nombreuses...) dépourvues de récepteur du LTB4, ils ont pu identifier un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit...) de "mécanismes régulateurs maintenant l'équilibre délicat entre l'immunité protectrice et l'immunité préjudiciable", auxquels le Postdoctorant Erwan Pernet a précédemment fait référence.

"C'est la première fois que nous démontrons l'existence d'un sous-type de macrophages pulmonaires capables de produire ce lipide immunorégulateur LTB4 afin de réduire l'inflammation causée par une autre population de macrophages qui sont responsables des lésions des tissus pendant une infection au virus de la grippe", explique l'auteur principal de l'étude, le Pr Divangahi, qui est le directeur adjoint des laboratoires Meakins-Christie et du Programme de recherche translationnelle sur les maladies respiratoires (RESP) de l'IR‑CUSM, et professeur adjoint de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...) à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) McGill.

L'élément suivant revêt une importance particulière quant à une éventuelle application clinique; l'étude dont il est ici question fait ressortir le fait que l'administration d'une dose unique de LTB4 lorsque la maladie a atteint son point (Graphie) culminant est suffisante pour réduire de manière importante l'immunopathologie et les lésions aux tissus pulmonaires, de même que pour améliorer le taux de survie de l'hôte.

À la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm...) de ce travail, le professeur Divangahi et ses collègues considèrent que, "compte tenu de l'accessibilité d'une grande variété de médicaments ciblant le métabolisme (Le métabolisme est l'ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou l'organisme vivant. C'est un...) lipidique (p. ex.: aspirine), qui sont déjà approuvés et utilisés chez l'humain pour contrôler les symptômes d'infection ou d'autres maladies auto-immunes comme l'asthme (L'asthme (phon. : [asm]) du latin asthma signifiant « respiration difficile », est une maladie du système respiratoire touchant les...), les nouvelles stratégies en matière d'immunothérapie (L'immunothérapie est un traitement qui consiste à administrer des substances qui vont stimuler les défenses immunitaires de l'organisme afin de lutter contre différentes maladies, en particulier...) ciblant des médiateurs lipidiques spécifiques de l'hôte présentent un fort potentiel de translation clinique pour le traitement de l'influenza et possiblement pour d'autres infections virales."

À propos de l'étude

"Leukotriene B4–type I interferon axis regulates macrophage-mediated disease tolerance to influenza infection" a été publiée par Erwan Pernet, Jeffrey Downey, Donald C. Vinh, William S. Powell et Maziar Divangahi dans Nature Microbiology

Ce travail a été rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D...) possible grâce au programme de subventions Fondation des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Le Pr Maziar Divangahi est financé par le Fonds de Recherche du Québec–Santé et la chaire Strauss en maladies respiratoires et Erwan Pernet est financé par le Fonds de recherche du Québec – Santé.

À propos de l'IR-CUSM

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) est un centre de recherche de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et de la santé. Établi à Montréal, au Canada, l'Institut, qui est affilié à la faculté de médecine de l'Université McGill, est l'organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions, mais dans ce cas, une fonction est...) de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) – dont le mandat consiste à se concentrer sur les soins complexes au sein de sa communauté. L'IR-CUSM compte plus de 420 chercheurs et près de 1 200 étudiants et stagiaires qui se consacrent à divers secteurs de la recherche fondamentale (La recherche fondamentale regroupe les travaux de recherche scientifique n'ayant pas de finalité économique déterminée au moment des travaux. On oppose en général la recherche fondamentale à la recherche appliquée. Cette...), de la recherche clinique et de la recherche en santé évaluative aux sites Glen et à l'Hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir...) général de Montréal du CUSM. Ses installations de recherche offrent un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le...) multidisciplinaire dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) qui favorise la collaboration entre chercheurs et tire profit des découvertes destinées à améliorer la santé des patients tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de leur vie (La vie est le nom donné :). L'IR-CUSM est soutenu en partie par le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS). ircusm.ca

À propos de l'Université McGill

Fondée à Montréal (Québec) en 1821, McGill est le principal établissement d'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances...) postsecondaire au Canada. Il compte deux campus (Un campus (du mot latin désignant un champ) désigne l'espace rassemblant les bâtiments et l'infrastructure d'une université ou d'une école située hors d'une ville. Ce terme inclut ainsi les bâtiments...), 11 facultés, 11 écoles professionnelles, 300 programmes d'études et plus de 37 000 étudiants, dont 8 300 étudiants diplômés. McGill attire des étudiants de plus de 150 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...) à travers le monde (Le mot monde peut désigner :), avec plus de 7 200 étudiants internationaux représentant 20 % du corps étudiant. Près de la moitié des étudiants de McGill ont une première langue autre que l'anglais comme langue maternelle, dont plus de 6 200 francophones. mcgill.ca
Page générée en 0.016 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique