Combien rapportent les SPAMS ?
Publié par Adrien le 19/11/2008 à 00:29
Source: BE Etats-Unis numéro 142 (14/11/2008) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /56654.htm
Des chercheurs des universités californiennes de Berkeley et de San Diego (UCSD) ont piraté un réseau de spams pour en analyser la valeur économique. Les résultats montrent que les spammeurs peuvent espérer mener une activité rentable en obtenant une réponse sur 12,5 millions de courriers électroniques envoyés.

Les chercheurs, menés par le professeur Stefan Savage de l'UCSD, ont pris le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) d'une partie du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud...) de spams Storm en créant un essaim de proxys jouant le rôle de conduit d'information entre le système de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de Storm et les PC piratés servant à l'envoi des courriers indésirables. Les chercheurs ont utilisé les 75.869 machines sous leur emprise afin de mener leur propre fausse campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville,...) de diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition »...) de spams. Deux types de spams ont été envoyés, certains imitant la méthode prolifération de Storm en utilisant des virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou...) et d'autres invitant à visiter un faux site pharmaceutique afin d'y acheter des remèdes aux plantes pour améliorer la libido.

350 millions de messages furent envoyés en 26 jours pour seulement 28 "achats". Ce taux de réponse inférieur à 0,00001 pourcent aurait permit de générer 2731,88$ sur ces 26 jours, soit un peu plus de 100$ par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...) mesuré durant l'expérience. A l'échelle du réseau Storm les chercheurs estiment que le système doit pouvoir engranger 7000$ par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons...), soit plus de 2 millions de dollars par an. Ce taux de retour fort respectable est cependant nettement inférieur aux 2,15 pourcents qu'une organisation (Une organisation est) légitime obtient par campagne d'envoi de courriers électroniques et les marges des spammeurs sont ainsi bien moindres que ce qui avait été auparavant estimé.

Page générée en 0.188 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique