Comment les muscles de la moule sont-ils aussi puissants ?
Publié par Michel le 06/03/2010 à 00:00
Source: Science, AAAS & EurekAlert
Illustration: Wikipedia
En pointant leur microscope sur les moules de mer, des chercheurs ont découvert que les solides filaments qui attachent ces mollusques à leur substrat rocheux contiennent un revêtement de protéines imprégnées d'ions métalliques, ce qui leur confère à la fois une dureté (Il existe différentes définitions de la dureté : pour un solide (minéral ou métal) et pour l'eau.) et une extensibilité exceptionnelles.

Dans le futur, la compréhension de cette structure riche en protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En général, on parle de protéine lorsque la...) maintenue par des ions métalliques pourrait inspirer les scientifiques pour donner ces propriétés à des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) industriels nécessitant une dureté accrue, une capacité d'autoréparation ou d'adhésion (En physique, l'adhésion est l'ensemble des phénomènes physico-chimiques qui se produisent lorsque l’on met en contact intime deux matériaux, dans le but de créer une résistance mécanique à la...).

Matthew Harrington, du Max Planck Institute for Colloids and Interfaces à Potsdam en Allemagne, et ses collègues ont étudié les fils du byssus des moules par microscopie (La microscopie est l'observation d'un échantillon (placé dans une préparation microscopique plane de faible épaisseur) à travers le microscope. La microscopie permet de rendre visible des éléments invisibles à l'œil nu, soit par...) Raman et découvert que leur cuticule extérieure était riche en un acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) aminé particulier, le dopa, qui est très adhésif. Ils ont aussi trouvé que la cuticule était particulièrement chargée en ions ferriques. Ces résultats ont permis aux chercheurs de créer un modèle de cette structure biologique et de décrire sa distribution singulière en paquets, des zones denses dues au pontage (Le pontage est une technique chirurgicale datant des années 1960 permettant de contourner les régions sténosées des artères. C'est une...) par le dopa et le fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie...) donnant la dureté, et des zones moins denses permettant de la rendre extensible.
Page générée en 0.737 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique