Le déclin de la Grande barrière de corail
Publié par Michel le 03/01/2009 à 00:00
Source: Science, AAAS & EurekAlert
Illustration: NASA
Depuis 1990, la croissance des coraux dans la Grande barrière de corail en Australie a ralenti pour être maintenant à son rythme le plus lent de ces 400 dernières années indiquent des chercheurs. Cette découverte pourrait signifier qu'un problème se pose pour les nombreux écosystèmes marins associés avec la Grande barrière ainsi que pour d'autres organismes calcifiant à travers le monde (Le mot monde peut désigner :).


Une partie de la Grande barrière de corail

Glenn De'ath, de l'Australian Institute of Marine Science à Townsville, et ses collègues ont étudié 328 colonies de corail massif (Le mot massif peut être employé comme :) Porites dans 69 récifs différents pour arriver à cette conclusion, et leur recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) suggère que ce ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) est imputable à une combinaison (Une combinaison peut être :) du réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la...), d'une diminution du pH et d'une baisse de la teneur en carbonate de calcium dans l'eau de mer (L'eau de mer est l'eau salée des mers et des océans de la Terre.).

Les chercheurs précisent que les mesures sur le squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage sélectif conséquent suite au besoin d'un organisme...) corallien montrent que la calcification (La quasi-totalité du calcium de l'organisme est située dans le tissu osseux et dans les dents. De façon pathologique, des dépôts...), c'est-à-dire le dépôt de carbonate de calcium, a décliné de 13,3 pour cent dans les coraux de la Grande barrière depuis 1990, et qu'un tel déclin est sans précédent depuis au moins les 400 dernières années. Ces récifs coralliens étant au centre du fonctionnement des écosystèmes et des réseaux alimentaires depuis des dizaines de milliers d'années, les chercheurs préviennent que des changements dans la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des...) et la productivité des océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a...) dans le monde paraissent imminents.

Page générée en 0.309 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique