Découverte des plus anciennes traces de millet dans le Caucase

Publié par Isabelle le 11/07/2021 à 13:00
Source: CNRS INEE

Millet Crédit: Lucie Martin
Une équipe pluridisciplinaire et internationale (France, Géorgie, Arménie, Russie, Suisse, Royaume-Uni) a démontré que les plus anciennes traces de millet dans le Caucase sont datées de l'âge du Bronze (Le bronze est le nom générique des alliages de cuivre et d'étain. Le terme airain...) moyen, vers 2000 avant notre ère. Cette découverte majeure a été possible grâce à l'analyse combinée de restes archéobotaniques (graines de millet) directement datés au radiocarbone et d'analyses isotopiques réalisées sur des sujets humains et animaux.

Les résultats de ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...), mené dans le cadre de l'ANR ORIMIL et impliquant notamment le Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe-Afrique (LAMPEA - CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) / Aix-Marseille Univ. / Ministère de la Culture), le laboratoire Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) Dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il...) et Territoires de la Montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la...) (EDYTEM - CNRS / Univ. Savoie Mont Blanc) et le laboratoire Environnements et sociétés de l'orient (L'orient correspond au point cardinal est, et s'oppose à l'occident (l'ouest).) ancien (ARCHÉORIENT - CNRS / Univ. Lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) Lyon 2), sont publiés dans la revue Scientific Reports. Cet article offre une importante contribution sur la domestication et la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de...) des céréales, et plus généralement sur l'histoire de l'agriculture et de la globalisation alimentaire durant la Préhistoire récente.

La domestication et les voies de dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un...) des plantes en Eurasie font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) de nombreux travaux et débats depuis plusieurs décennies, portant sur l'alimentation, mais aussi sur les mouvements de population, la diffusion des pratiques, des techniques et des symboles. Parmi les céréales que l'humain a domestiquées, deux millets - le millet commun (Panicum miliaceum) et le millet des oiseaux (Setaria italica) - sont parmi les plus tolérantes aux conditions de sécheresse, avec une croissance rapide, une haute teneur en protéines et faiblement allergéniques (exempte de gluten). Ces deux céréales ont été et sont encore destinées à l'alimentation humaine mais également animale dans différentes régions semi‐arides du monde (Le mot monde peut désigner :).

Bien que les preuves les plus anciennes se trouvent en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la...), dans le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la Chine, vers 6500-6000 avant notre ère (av. n. è.), une possible domestication du millet dans le Caucase a souvent été proposée. Pour vérifier cette hypothèse, un programme de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) multi-paramètres* a été mis en place afin de tracer l'origine du millet dans le Caucase, une région clé à l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface...) de l'Asie et de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...). Plus largement, ces nouveaux résultats ont permis de revoir la chronologie et l'émergence de ces deux céréales à travers l'Eurasie.

D'un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) méthodologique, ce projet a utilisé plusieurs approches.

- La première reposait sur un examen critique des occurrences de millet archéologique dans le Caucase, jusqu'à l'Antiquité. En effet, alors que dans la littérature, de nombreux restes de millet étaient supposés dater du Néolithique (env. 6500-5000 av. n. è.), leur ré-examen a montré que ces restes anciens provenaient de contextes parfois confus et que leur identification comme millet cultivé était douteuse. Par ailleurs, les plus anciens se sont révélés souvent introuvables, n'autorisant aucune vérification.

- La seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) approche a consisté à sélectionner des grains de millet provenant de contextes archéologiques datés entre le Néolithique et le 1er siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...) av. n-è. afin de les dater directement au radiocarbone. Les résultats ont montré que ces deux céréales étaient cultivées dès l'âge du Bronze moyen, vers 2000-1800 av. n.è., en particulier Setaria italica qui est le millet le plus ancien trouvé en Géorgie. Ainsi dans le Caucase, tous les grains de millet carbonisés, issus de contextes présumés antérieurs au Bronze moyen, et datés dans le cadre de ce projet, sont tous plus récents. Des études similaires menées en Europe ont abouti aux mêmes conclusions: ils datent de l'âge du Bronze. Ces résultats confirment que le matériel végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal...) archéologique, en particulier les restes botaniques de "petite taille" comme le millet (≈ 1 mm), peuvent être intrusifs et que seule une datation directe au radiocarbone est nécessaire pour déterminer leur chronologie.

- Enfin, cette étude multi-proxy comprenait la mesure des isotopes stables du carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C,...)13C) et de l'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de...)15N) d'os humains et animaux. Contrairement aux autres plantes cultivées dans les mêmes régions, Panicum et Setaria sont toutes deux des plantes en C4 (fixation du carbone lors de la photosynthèse) qui ont des valeurs de δ13C nettement plus élevées que celles des plantes en C3. Ces différences sont conséquemment mesurables dans le collagène (Le collagène est une famille de protéines fibreuses constituant les tissus conjonctifs...) osseux des consommateurs, humains et animaux, permettant aisément d'identifier la consommation de ces deux céréales. Les résultats des analyses isotopiques s'accordent avec les plus anciennes dates 14C obtenues sur les grains de millet et affichent des valeurs isotopiques caractéristiques de la consommation de millet par les animaux et les humains (valeur de δ13C supérieures à 17 0/00) à partir du Bronze moyen.

En combinant des analyses archéobotaniques et celles des isotopes stables, et avec l'appui d'un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) de dates radiocarbones, les scientifiques ont pu reconsidérer le cadre chronologique et apporter de nouveaux éléments sur l'apparition et la diffusion du millet. Les résultats obtenus montrent que Setaria et Panicum n'étaient pas présents dans le Caucase au Néolithique. Sur la base des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) existantes en Eurasie, la diffusion du millet depuis la Chine jusqu'au Caucase s'est faite par le sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), en suivant les montagnes du Pamir, de l'Hindu Kush et du Zagros, plutôt que par le nord, c'est-à-dire via la steppe eurasienne. Quant au millet des oiseaux, les résultats montrent qu'une possible domestication dans le Caucase n'est pas à exclure. En effet, ce dernier apparaît dès 2000 cal. BC à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) du Caucase mais beaucoup plus tard (vers 1500-1000 av. n-è.) ailleurs dans la région. Et, puisque des ancêtres sauvages existent dans le Caucase, il est possible que Setaria italica ait été localement domestiqué à la fin de l'âge du Bronze moyen.


Carte issus de l'article, reproduction autorisée (Licence CC BY 4.0)


A gauche, millet des oiseaux (Setaria italica), à droite, millet commun (Panicum miliaceum).
Crédits: Lucie Martin

Note:
* Programme ANR JCJC (ANR12-JSH3-0003-01) "ORIMIL. La culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses...) du millet dans le Caucase pré- et protohistorique: Origine et développement", 2013-2016, Coordinatrice: Estelle Herrscher.


Références:
Martin L, Messager E, Bedianashvili G, Rusishvili N, Lebedeva E, Longford C, et al. The place of millet in food globalization during Late Prehistory as evidenced by new bioarchaeological data from the Caucasus. Sci Rep. 2021;11(1):13124. Epub 2021/06/25.

Contact:
- Estelle Herrscher - Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe-Afrique (LAMPEA - CNRS/Univ Aix-Marseille /MC) - estelle.HERRSCHER at univ-amu.fr
- Lucie Martin - Laboratoire d'archéologie préhistorique et anthropologie, Université de Genève (L'université de Genève (UNIGE) est l'université publique du canton de Genève en...) / Environnement Dynamique et Territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en...) de la Montagne (EDYTEM - CNRS / Univ. Savoie Mont Blanc) - lucie.martin at unige.ch
- Erwan Messager - Environnement Dynamique et Territoires de la Montagne (EDYTEM – CNRS / Univ. Savoie Mont Blanc) - erwan.messager at univ-smb.fr
- Vincent Ollivier - Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) - Laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe-Afrique (LAMPEA - Univ Aix-Marseille/CNRS/MC) - vincent.ollivier at univ-amu.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.111 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique