Découverte de la première exoplanète tellurique
Publié par Adrien le 26/01/2006 à 00:00
Source: flashespace.com
Illustration: ESO
Plus de 10 ans après la découverte de la première exoplanète (planète extrasolaire), une équipe de scientifiques vient d'annoncer la découverte d'une exoplanète tellurique. Il s'agit de la première planète de ce type découverte autour d'une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) autre que le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et composée...).

Jusqu'à présent, les 170 exoplanètes mises en évidence étaient tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) simplement des géantes gazeuses. La première exoplanète (Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une planète orbitant autour d'une étoile autre que le Soleil. La plupart des exoplanètes découvertes à ce jour orbitent autour d'étoiles...) fut détectée en octobre 1995 par Michel Mayor (Michel Mayor, né le 12 janvier 1942 dans le canton de Vaud, est un astrophysicien suisse. Membre de l'observatoire de Genève et professeur à l'université de Genève, il est, avec Didier Queloz, le...) et son équipe du Département d'Astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être confondue avec la...) de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) de Genève, elle orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) de l'étoile 51 Pegasus


Vue d'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa...) OGLE-2005-BLG-390Lb

Cette annonce marque une nouvelle étape dans la traque des 'exoTerres', ces exoplanètes similaires à la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...). C'est-à-dire des planètes recouvertes d'une croûte, d'une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la...) maximale de deux fois et demi celle de la Terre, évoluant à l'intérieur de la zone d'habitabilité de leur étoile et potentiellement habitables.

La planète OGLE-2005-BLG-390Lb

La nouvelle planète, baptisée du nom très poétique de OGLE-2005-BLG-390Lb, tourne autour d'une naine rouge (En astronomie, les naines rouges sont les étoiles les moins massives ; en-deçà, ce sont les naines brunes, qui ne sont pas vraiment des étoiles.). Sans être au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...) strict une exoTerre, la planète est seulement 5 fois plus massive (Le mot massif peut être employé comme :) que la Terre. Elle se situe à près de 22.000 années-lumière de nous, pas très loin du centre de la Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la...), ce qui en fait la planète la plus éloignée jamais observée. L'orbite de la nouvelle exoplanète est 3 fois plus éloignée de son étoile que ne l'est celle de la Terre par rapport au Soleil, et elle effectue une révolution en environ 10 ans.

Il s'agit de l'exoplanète la moins massive observée à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...). Sa surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) est faite de roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition du sous-sol est formé par un assemblage de minéraux, comportant...) et de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) de sorte que si l'on devait la comparer à une planète du Système Solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis...), on penserait plutôt à Pluton (Pluton, dont la désignation officielle est (134340) Pluton, est la deuxième plus grande planète naine connue du système solaire et le 10e plus grand astre connu orbitant le Soleil. Originellement considérée...) qu'à des corps telluriques comme Vénus ou la Terre. Sa surface rocheuse est vraisemblablement enfouie sous une couche glacée dont la composition est inconnue et sa température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie...) est estimée à -220°C, ce qui est évidemment trop froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) pour que puisse exister de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) sous forme liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.), en tout cas en surface. Enfin, bien qu'il soit peu probable que celle planète possède une couche gazeuse, il n'est pas exclu qu'elle retient une très fine atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :).

OGLE-2005-BLG-390Lb est également la seule exoplanète découverte jusqu'ici en accord avec nos théories de la formation du Système Solaire. Jusqu'à présent, les exoplanètes plongeaient les scientifiques dans l'expectative. Certaines sont si massives que l'on a été contraint de les appeler des Jupiter chauds, en raison de leur masse, équivalente à plusieurs fois celle de Jupiter, tandis que d'autres ressemblent plus à des naines blanches qu'à des planètes. Enfin, la plupart de ces exoplanètes évoluent très près de leur étoile, ce qui est vraiment surprenant pour des objets gazeux.

Cette découverte est également un signe fort de l'existence d'une population similaire en très grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».), bien que difficilement détectable. Autour des naines rouges, les étoiles les plus communes de notre galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.), se trouve la zone la plus favorable à la formation de planètes de masse comprise entre celle de la Terre et de Neptune, à une distance de 1 à 10 fois celle de la Terre au Soleil.

Observation par la technique de lentille gravitationnelle (Les lentilles gravitationnelles déforment l'image que l'on reçoit d'un objet astronomique comme une galaxie.)

Cette planète a été détectée par microlentille (ou lentille gravitationnelle), dans le cadre d'une campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu...) d'observation conjointe des réseaux PLANET/RoboNet, OGLE et MOA. Ce phénomène est bien connu des astronomes et a été prédit par Albert Einstein (Albert Einstein (né le 14 mars 1879 à Ulm, Wurtemberg, et mort le 18 avril 1955 à Princeton, New Jersey) est un physicien qui fut...) en 1912. Il permet à une étoile d'apparaître temporairement plus lumineuse qu'elle ne l'est en réalité, par le simple passage d'un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) entre cette dernière et la Terre (place de l'observateur). Le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) gravitationnel de l'objet affecte alors la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs...) du corps observé plus ou moins longtemps, en fonction de sa masse. Si le corps observé est une étoile, la déformation peut durer environ un mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). Dans le cas de planètes, le phénomène peut durer une journée pour des géantes gazeuses et quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) pour des planètes de type terrestre. Il s'agit aujourd'hui de la seule technique capable de détecter des planètes semblables à la Terre.

Evidemment, les astronomes n'observent pas la planète, juste les effets directs causés par sa masse (gravité).

Page générée en 2.823 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique