Des drones au salon de l'agriculture 2014

Publié par Publication le 22/02/2014 à 00:00

Drone Airinov -Illustration Airinov
Cette année, le salon de l'agriculture se tiendra à Paris du 22 février au 2 mars. Les organisateurs ont choisi de mettre l'accent sur les nouvelles technologies pour l'agriculture. Un large espace sera consacré aux machines agricoles à la pointe de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :). Vous y trouverez des tracteurs prolongés par des robots ou encore des machines à traire autonomes, mais aussi des drones civils présentés notamment par les sociétés Redbird et Airinov.

Récemment, ce secteur a commencé à utiliser des outils de pointe à l'instar du satellite (Satellite peut faire référence à :) pour la cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le...) des cultures ou encore du GPS pour le pilotage des engins agricoles. Avec l'utilisation des drones, les agriculteurs auront une visualisation plus fine de l'état des exploitations afin d'améliorer la productivité.


En effet, le drone (Un drone ("faux bourdon" en anglais) ; ou UAV (Unmanned Aerial Vehicle) est un aéronef...) est une technologie qui peut faciliter le travail des agriculteurs. Il vole à une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) comprise entre 20 et 150 mètres et est doté  d'un GPS, d'une caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil...) ou des capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une...) capables d'afficher des images de haute résolution, ce qui permettra à son usager d'évaluer notamment l'indice de végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui...), le niveau de chlorophylle (La chlorophylle (mot composé en 1816 à partir des racines grecques...), l'indice de stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général...) hydrique, les mauvaises herbes ou l'état parasitaire des cultures. Les sociétés mettent à la disposition des agriculteurs de nombreuses applications leur permettant de prendre la bonne décision pour avoir une meilleure production.


Analyse parcellaire d'un champ par drone réalisée par Redbird
- Illustration Redbird

Le drone est ainsi décrit comme une technologie à forte valeur ajoutée au service de l'agriculture de précision. Le marché du drone civil compte actuellement 400 opérateurs en France. Avec 13 millions d'hectares de terres arables, dont 700 000 couverts par satellite, la France est une grande nation agricole, le drone civil est un vrai complément à la vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) par satellite car:

- il est plus précis avec des images d'une résolution de quelques centimètres par pixel (Le pixel, souvent abrégé px, est une unité de surface permettant de mesurer une...), offrant une évaluation plus précise de l'état des exploitations.

- il est moins dépendant de la météo car volant à une hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 150 mètres au maximum, le drone est en dessous de la barrière nuageuse.

- il peut être équipé de capteurs différents offrant ainsi une analyse plus fine du rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie)...).

Voir aussi "Des drones pour mieux lutter contre les mauvaises herbes" https://www.techno-science.net/actualite/redirect-N12266.html
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.096 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique