Électronique imprimée: les transistors passent à l'échelle de prototypes système
Publié par Redbran le 24/09/2019 à 14:00
Source: CEA LITEN

© Guillaudin
Des premières preuves de concept permettant la réalisation de sous-systèmes fabriqués par impression viennent d'être réalisées avec une technologie de transistors de seconde génération. Cette étape ouvre la voie au développement de démonstrateurs applicatifs avec une intégration électronique optimisée.

​Développée depuis plus de 10 ans au Liten, institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics...) de CEA Tech, l'électronique imprimée sur support organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.) flexible a franchi une étape importante dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) européen ATLASS. Si la preuve de concept avait déjà été faite à l'échelle de composants et de circuits simples, l'impression de transistors sur substrat plastique n'avait pas encore été démontrée sur ligne pilote avec des niveaux de performances et de rendements suffisants pour la fabrication de circuits complexes et de sous-systèmes. C'est désormais chose faite !

Un travail mené en collaboration étroite avec des fournisseurs d'encres et d'équipements d'impression a permis au Liten d'optimiser les matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) et le processus d'impression (gravure des rouleaux d'impression notamment) de façon à obtenir les rendements nécessaires au passage à l'échelle. La fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier...) du procédé a également été améliorée pour atteindre un taux de défectivité quasi-nul et une parfaite reproductibilité (La reproductibilité d'une expérience scientifique est une des conditions qui permet d'inclure les observations réalisées durant cette expérience dans le processus...) des composants. Plusieurs échantillons de quelques centaines à quelques milliers de transistors ont ainsi été produits avec 0 défaut (100% de composants fonctionnels). Ce travail d'optimisation et de maturation a permis le prototypage et la réalisation de démonstrateurs fonctionnels à base de circuits de transistors imprimés dans le domaine de l'Internet des objets (L'Internet des objets représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux dans le monde réel. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'internet des objets...) et des surfaces de capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure,...) intelligentes. L'intérêt de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) va maintenant pouvoir être testé pour diverses applications.
Page générée en 0.057 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique