Exoplanète: Kepler découvre trois super-Terre en zone habitable
Publié par Adrien le 19/04/2013 à 14:46
Illustrations: NASA
La mission Kepler de la NASA a découvert deux nouveaux systèmes planétaires qui comprennent trois super-Terre dans la "zone habitable" de leur étoile, c'est-à-dire dans une zone où la température de surface des planètes peut être compatible avec la présence d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.).

Le système Kepler-62 possède cinq planètes: 62b, 62c, 62d, 62e et 62f. Le système Kepler-69 dispose quant à elle de deux planètes: 69b et 69c. Les nouvelles planètes découvertes Kepler-62e, 62f et 69c sont de type super-Terre (Une super-Terre est une planète extrasolaire plus massive que la Terre, mais théoriquement moins massive qu'une géante gazeuse. Le terme de...).

Kepler-62f orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) en 267 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) et est seulement 40% plus grande que la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la...), ce qui en fait l'exoplanète (Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une planète orbitant autour d'une étoile autre que le Soleil. La plupart des exoplanètes découvertes à ce jour orbitent...) la plus proche en taille de notre planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...) connue dans la zone habitable (En astronomie, une zone habitable (ZH) est une région de l'espace où les conditions sont favorables à l'apparition de la vie. Il y a deux types de...) d'une autre étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.). Elle est susceptible d'avoir une composition rocheuse. Kepler-62e orbite sur le bord intérieur de la zone habitable en 122 jours et est environ 60% plus grande que la Terre.

La troisième planète, Kepler-69c, est 70% plus grande que la Terre, et orbite dans la zone habitable d'une étoile similaire à notre Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une...). Les astronomes ne se prononcent pas sur la composition de Kepler-69c, mais son orbite de 242 jours autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) d'une étoile semblable au Soleil ressemble à celle de notre voisine Vénus.


Le système Kepler 62 comparé au Système Solaire

Les scientifiques ne savent pas si la vie (La vie est le nom donné :) peut exister sur les planètes récemment découvertes, mais il s'agit d'un pas de plus dans la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) d'un monde (Le mot monde peut désigner :) semblable à la Terre autour d'une étoile comme notre Soleil. "Le satellite (Satellite peut faire référence à :) Kepler va certainement s'avérer être une rock star de la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large....)", a déclaré John Grunsfeld, administrateur adjoint de la Direction des missions scientifiques au siège de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence...) à Washington. "La découverte de ces planètes rocheuses dans la zone habitable de leur étoile nous amène un peu plus près de la découverte d'une planète semblable à la notre. Ce n'est qu'une question de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) avant de savoir si la galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir...) contient une multitude de planètes comme la Terre, ou si nous sommes une exception."

La taille de Kepler-62f est désormais connue, mais sa masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à...) et sa composition ne le sont pas encore. Cependant, d'après des études antérieures sur des exoplanètes rocheuses similaires en taille, les scientifiques sont en mesure d'estimer sa masse par association."La détection et la confirmation des planètes est un effort de collaboration d'énormément de talents et de ressources, et nécessite des compétences de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) de la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) pour produire ces excellents résultats", a déclaré William Borucki, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et impliquent d'importantes différences...) principal au Centre de recherche Ames de la NASA à Moffett Field, en Californie, et auteur principal de l'article sur le système Kepler-62 dans Science. "Kepler a apporté un lot de découvertes astronomiques et nous faisons d'excellents progrès pour déterminer si des planètes comme la notre sont l'exception ou la règle."


Le système Kepler 69 comparé au Système Solaire

Les deux planètes découvertes dans la zone habitable de Kepler-62 sont accompagnées de trois autres planètes plus proches de leur étoile, deux sont plus grandes en taille que la Terre et une a une taille similaire à Mars. Kepler-62b, Kepler-62c et Kepler-62d orbitent respectivement tous les 5, 12 et 18 jours, ce qui les rend très chaudes et inhospitalières pour la vie telle que nous la connaissons. Kepler-62 est une étoile classée comme une naine K2, mesurant à peine les deux tiers de la taille de notre Soleil et brillant 5 fois moins. Avec 7 milliards d'années d'existence, l'étoile est un peu plus âgée que le Soleil. Elle est distante d'environ 1.200 années-lumière de la Terre dans la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires, traçant ainsi une figure sur la voûte...) de la Lyre.

Un compagnon de Kepler-69c, connu sous le nom de Kepler-69b, a une taille de plus de deux fois celle de la Terre et orbite autour de son étoile en 13 jours. Kepler-69 appartient à la même classe que notre Soleil. La taille de l'étoile correspond à 93% de celle de notre Soleil et sa luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) à 80%. Elle est située à environ 2.700 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne (Cygnus est un genre d'oiseaux de la famille des Anatidae. C'est le genre des cygnes, de grands oiseaux aquatiques de la famille des anatidés.).

"Nous ne connaissons seulement qu'une seule étoile qui abrite une planète possédant de la vie: notre Soleil. Trouver une planète dans la zone habitable d'une étoile similaire au Soleil est une étape importante en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de trouver véritablement une planète comme la Terre", a déclaré Thomas Barclay.

Le télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à...) Kepler, qui mesure simultanément et en continu la luminosité de plus de 150.000 étoiles, est la première mission de la NASA capable de détecter des planètes de type terrestre autour d'étoiles comme notre Soleil.
Page générée en 0.492 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique