Du gasoil produit à partir d'un biobrut de microalgues
Publié par Redbran le 02/07/2019 à 14:00
Source: CEA-LITEN
Les premières gouttes de gasoil viennent d'être produites après raffinage de l'huile contenue dans le "biobrut" résultant de la liquéfaction hydrothermale de microalgues. Une étape décisive qui démontre la faisabilité technique de cette voie de production de biocarburant (Les biocarburants (ou agrocarburants) au sens strict sont des carburants liquides produits à partir de plantes cultivées. Suivant les filières, on cherche à produire de l'huile ou...).


© ifremer

Produire du biocarburant en utilisant le CO2 contenu dans les fumées industrielles, c'est possible ! C'est ce que vient de prouver le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) Vasco2 pour la première fois. Après trois ans de recherches, du gasoil a été produit à l'échelle laboratoire à partir d'un biobrut issu de la liquéfaction (La liquéfaction est un changement d'état qui fait passer un corps de l'état gazeux à l'état liquide. Elle est la transformation inverse de la vaporisation. L'usage vulgaire appelle parfois cette...) hydrothermale de microalgues, procédé développé au Liten, institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter...) de CEA Tech.

Des cultures de microalgues ont été alimentées par des fumées industrielles dans des bassins ouverts, ensemencés par des souches non sélectionnées n'ayant fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut...) d'aucun traitement préalable afin de réduire les coûts. La pâte algale ainsi obtenue est centrifugée, avant d'être envoyée au Liten pour la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de liquéfaction hydrothermale effectuée en réacteur (Un réacteur peut désigner :) continu. Réalisé à haute température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est...) et haute pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.), le procédé est adapté à des ressources contenant jusqu'à 85 % d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.). Malgré la variabilité de la ressource entrante, il a permis de produire un biobrut riche en carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) (73-78%) et présentant un PCI* comparable à celui des ressources fossiles, qui a pu être distillé en laboratoire par Total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas...) pour produire du gasoil.

A terme, les conditions du procédé de liquéfaction hydrothermale pourraient être optimisées afin d'améliorer le rendement en biobrut. La prochaine étape sera un projet de démonstrateur de taille industrielle. Les perspectives de structuration d'une filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière...) d'écologie industrielle sont réelles.

Note:
*PCI: pouvoir calorifique inférieur
Page générée en 0.148 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique