La glace de mer tourne et révèle des tourbillons cachés

Publié par Adrien le 02/04/2021 à 09:00
Source: CNRS INSU
Des chercheurs du Laboratoire d'océanographie physique et spatiale (LOPS) et du Nansen Center en Norvège viennent de mettre en évidence que des tourbillons océaniques en Arctique peuvent être détectés par leur signature dans la dérive de la glace de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.). Ces résultats ouvrent la voie à une nouvelle quantification et compréhension de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) méso-échelle (échelle intermédiaire entre la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire...) et les systèmes à très petites échelles de moins de 2 km de diamètre) dans le bassin Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux...).


Image radar satellite (Satellite peut faire référence à :) dans le bassin canadien. L'océan (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par...) est en bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs...), la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) de mer en vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde...) et jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même...). En reconstruisant le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...) de la glace de mer à partir de plusieurs images consécutives, un tourbillon océanique est révélé au centre.

La diminution de la couverture de glace de mer en Arctique est un indicateur clé du changement climatique en cours, mais le rôle joué par l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau...) dans cette diminution reste encore aujourd'hui très incertain. Les interactions entre les tourbillons océaniques de méso-échelle et la glace de mer pourraient potentiellement représenter un mécanisme important, mais actuellement mal compris et quantifié, par lequel l'océan pourrait contribuer au retrait actuel et futur de la glace de mer.

En Arctique, et contrairement aux autres océans libres de glace, ces tourbillons ne peuvent être vus directement par les satellites, qui, à la place, observent les propriétés de la banquise (La banquise est une étendue de mer gelée. Elle se forme durant l'hiver polaire, lorsque la...). Parmi ces observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) satellites, les images radar à très haute résolution permettent de reconstruire le déplacement et l'intensité de la rotation (la vorticité) de la glace de mer.

À l'aide des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) obtenues par un mouillage déployé dans le bassin canadien, les chercheurs peuvent déterminer avec certitude la présence d'un tourbillon dans la couche de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...). Une co-localisation des observations satellites lorsque le tourbillon passe permet de mettre en évidence que le tourbillon induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de...) une anomalie de vorticité de la glace de mer. Au-delà de mettre en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) un couplage dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il...) entre les tourbillons océaniques et le déplacement de la banquise, ces résultats devraient permettre de mettre en place des méthodes de détection des tourbillons à partir de leur simple signature dans les conditions de glace.

En savoir plus:
Ocean eddy signature on SAR‐derived sea ice drift (Le drift est un sport automobile dans lequel le pilote contrôle le véhicule pendant qu'il glisse...) and vorticity - Geophysical Research Letters.
Angelina Cassianides, Camille Lique, Anton Korosov.
https://doi.org/10.1029/2020GL092066
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.389 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique