Et si l'identité d'une abeille passait par son intestin ?

Publié par Adrien le 08/11/2020 à 09:00
Source: ASP - Zeyda Rodriguez Santana
Pour se reconnaître entre elles et se différencier des intrus, les abeilles d'une même colonie partagent une sorte de "carte de membre" constituée d'un cocktail de molécules faisant partie de leur peau (les hydrocarbures cuticulaires, ou CHC) et, selon une étude récente, ce sont les microorganismes vivant dans l'intestin (L'intestin est la partie du système digestif qui s'étend de la sortie de l'estomac à...) des abeilles qui seraient les principaux responsables de la composition particulière de ces cocktails.


Crédit photo: Terry Sharp / Pixabay

Une équipe de chercheurs de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) Washington à Saint-Louis a voulu évaluer le rôle du microbiome intestinal des abeilles dans leurs mécanismes de reconnaissance. Elle a analysé des échantillons provenant de trois colonies différentes d'Apis mellifera, l'abeille (Abeille est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains insectes...) à miel, et trouvé que, même si les types de microorganismes présents dans l'intestin des abeilles étaient assez communs d'une colonie à l'autre, leur abondance relative variait et pouvait causer une différence dans la composition cuticulaire des abeilles de chaque colonie. À chaque colonie correspondent donc un microbiome et un profil CHC spécifiques.

Au sein de la colonie, les abeilles se partagent constamment de la nourriture et échangent en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) leur microbiome. Ainsi, deux abeilles soeurs élevées dans des ruches différentes acquerront des microbiomes différents et, par conséquent, développeront des profils CHC distincts. De la même façon, deux individus qui ne sont pas apparentés, mais qui partagent un microbiome similaire, pourraient se reconnaître entre eux comme provenant de la même colonie.

Mais par quel mécanisme ces microorganismes, qui sont dans l'intestin, auraient-ils un effet sur les hydrocarbures présents dans la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le...) de l'abeille ? "Chez l'abeille à miel, disent les chercheurs, le microbiome influence la production de molécules précurseures et l'expression de certains gènes dans l'hôte, soit les gènes qui interviennent dans la synthèse et le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus...) des hydrocarbures cuticulaires."

En outre, d'autres experts sont également arrivés à des conclusions semblables en étudiant une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) de fourmis coupe-feuille, ce qui suggère que le rôle du microbiome dans les mécanismes de reconnaissance chez les insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large...) sociaux pourrait avoir une origine ancestrale commune.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.298 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique