Intestin
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Dessin simplifié du système digestif (manuscrit persan du XVIIe écrit par Mansur ibn Muhammad Ahmad, bibliothèque de Majles, Téhéran).
intestin (L'intestin est la partie du système digestif qui s'étend de la sortie de l'estomac à l'anus. Chez les humains et la plupart des...) d'une taupe.

L'intestin est la partie du système digestif (Le système digestif est l'ensemble des organes qui chez les animaux a pour rôle d'assurer l'ingestion et la digestion des aliments pour en extraire l'énergie et les...) qui s'étend de la sortie de l'estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située...) à l'anus (L'anus est l'orifice par lequel le rectum, la partie terminale du gros intestin (le côlon), abouche à l'extérieur du corps. L'anus est doté de sphincters lui...). Chez les humains et la plupart des mammifères, il est divisé en deux parties appelées l'intestin grêle et le gros intestin ou côlon. C'est la partie du corps qui assure l'assimilation dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est...) des nutriments provenant des aliments.

L'intestin de l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère...) abrite près de 500 espèces de micro-organismes différents représentant plus de 100 000 milliards de bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des...).

L'intestin grêle

Alors que l'estomac « casse » principalement les molécules constituant les aliments en plus petites molécules, la digestion (La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu extérieur des aliments (eau, molécules organiques et minéraux), les modifie afin de les...) se poursuit dans l'intestin grêle, où un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de molécules sont réduites à l'état de nutriments, assimilables par l'organisme. La fine membrane de l'intestin grêle est recouverte de plis et de villosités afin d'augmenter la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu...) d'échange avec le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) sanguin. La plupart des protéines sont ainsi assimilées dans l'intestin grêle, ainsi que les glucides et lipides.

Chez les humains, il mesure environ 5 mètres et est composé du duodénum, du jéjunum et de l'iléon

Le gros intestin

Le côlon, dit gros intestin, héberge des bactéries vivant en symbiose (La symbiose est une association intime et durable entre deux organismes hétérospécifiques (espèces différentes), parfois plus. Les organismes sont qualifiés de symbiotes, ou, plus...) avec leur hôte, qui peuvent décomposer des molécules que le corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.) n'est pas capable d'assimiler. Cette flore intestinale (La flore intestinale est l'ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans le tube digestif. Le terme de flore intestinale n'est guère correct, puisqu'il s'agit surtout de bactéries alors...) (ou microbiote (Le microbiote est une nouvelle dénomination de la microflore.) intestinal) est indispensable au bon fonctionnement du processus de la digestion.

Chez les humains, il est composé du cæcum, du côlon et du rectum (Le rectum est le segment terminal du tube digestif, juste avant que celui-ci ne débouche à l'extérieur par le canal anal. L'« ampoule rectale » permet le stockage des matières fécales en attente de la...).

Côlon et rectum sont parfois le siège de proliférations anormales, non contrôlées, des cellules de leur muqueuse (Les muqueuses (du latin mucus) sont des minces couches de tissus d'origine ectodermique constituées de cellules épithéliales, et de tissu conjonctif sous-jacent qui se nomme chorion qui tapissent les...). Ceci provoque une grosseur en forme de polype (adénome), qui peut dégénérer en cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules...) du côlon invasif.

Page générée en 0.059 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique