Immunité et cancer
Publié par Isabelle le 31/07/2018 à 12:00
Source: Université de Liège (ULiège)

Une nouvelle avancée grâce à l'épigénétique

Des chercheurs de l'Université libre de Bruxelles, ULB et de l'Université de Liège, ULiège marquent une avancée dans la compréhension de l'interaction entre les cellules immunitaires et les cellules cancéreuses, via la dérégulation de la machinerie épigénétique. Leur étude est publiée dans la revue Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) Advances.

Chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), plus de 1,6 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001)....) de nouveaux cas de cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est...) du sein sont diagnostiqués. Le cancer du sein est une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) très hétérogène, comportant plusieurs sous-types connus, si bien qu'il convient en fait de parler d'un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout »,...) de plusieurs maladies.

Depuis quelques années, des thérapies particulières et adaptées à ces différents sous-types sont proposées et améliorent grandement l'efficacité de la prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour...) des patients. Malgré tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), certains sous-types restent difficiles à traiter et il est plus que jamais essentiel d'approfondir notre compréhension des mécanismes moléculaires de ces cancers. Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...), l'épigénétique, discipline qui étudie les mécanismes de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) de nos gènes indépendamment de toute mutation de l'ADN, a ouvert de nouvelles perspectives de recherches.

Une étude portant sur la régulation des cancers du sein

Des chercheurs du Laboratoire d'Epigénétique du Cancer (Faculté de Médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...), U-CRC, Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) libre de Bruxelles), dirigé par le Pr. François Fuks, en collaboration avec l'équipe du Laboratoire de Biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des...) des Tumeurs et Développement, dirigé par le Pr. Agnès Noël (GIGA Cancer, Université de Liège) se sont intéressés à la régulation des cancers du sein. Leur étude a également impliqué des équipes de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) Bordet (les Drs. Willard-Gallo et Sotiriou) ainsi que de l'IBMM, ULB (Prof. Van Lint).

Objectif de l'étude ?

Caractériser les enzymes TET, responsables d'une modification chimique de l'ADN, l'hydroxyméthylation. Ces enzymes importantes interviennent dans la régulation des gènes ; elles étaient déjà connues pour leur rôle clé dans de nombreux cancers, y compris les cancers mammaires.

De manière importante, la nouvelle étude lève le voile sur un mode de régulation des enzymes TET: en présence de certaines cellules immunitaires dans la tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans...), les cellules cancéreuses perdent ces enzymes suite à une réponse immunitaire. Ce dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée émise, c'est le message. Un code, c'est la langue et/ou le jargon. Un...) entre le système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...) et les cellules cancéreuses est particulièrement marqué dans un sous-type distinctif, les cancers "basal-like" qui restent à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...) mal traités et constituent un défi majeur en oncologie mammaire. La perte des enzymes TET affecte le pronostic de survie des patientes et met en avant l'influence du système immunitaire sur les cellules cancéreuses. Plus encore, cette découverte a pu être étendue a plus d'une dizaine de cancers supplémentaires, tels que les cancers des ovaires, des poumons, de la thyroïde (La thyroïde ou glande thyroïde est la plus volumineuse des glandes endocrines (sécrétant des hormones) chez l'être humain.), ou encore le mélanome (Le mélanome est un cancer de la peau ou des muqueuses, développé aux dépens des mélanocytes.).

Ces travaux, financés par un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) inter-universitaire du Télévie, ainsi que par le FNRS et la Wallonie, ont donc permis de mettre en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement...) un nouvel aspect de la régulation des cancers par les cellules immunitaires. La présence de cellules immunitaires dans les cancers conditionne fortement la réponse des patients à divers traitements, y compris les nouvelles immunothérapies. Le décryptage des mécanismes moléculaires impliqués dans le dialogue entre système immunitaire et tumeur pourrait donc amener à améliorer la prise en charge des patients. L'étude est publiée dans le journal Science Advances le 20 juin 2018.

Contacts scientifiques:
ULB - Prof. François Fuks, Directeur du Centre de Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) de l'ULB sur le Cancer (U-CRC),
Directeur du Laboratoire d'Epigénétique du Cancer, Université libre de Bruxelles

ULiège - Prof. Agnès Noël, Directrice du GIGA Cancer, Laboratoire de biologie des tumeurs et du
développement, Université de Liège
Page générée en 0.406 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique