Les internautes jugent les sites au premier coup d'oeil
Publié par Michel le 17/01/2006 à 00:00
Source: Nature
Comment jugez vous ce site Web ? Quelle que soit la réponse, il est probable que votre décision ait été prise en moins d'un vingtième de seconde. Une étude menée par des chercheurs canadiens a prouvé que les décisions rapides que les utilisateurs d'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication IP...) prennent au sujet de la qualité d'une page Web (Une page Web est une ressource du World Wide Web conçue pour être consultée par des visiteurs à l'aide d'un navigateur Web. Elle a...) ont un impact durable sur leurs avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un...).


Nous savons tous que "c'est la première impression qui compte", mais cette étude montre que le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de...) peut rendre des jugements instantanés presque aussi rapidement que l'oeil peut capter l'information. Cette découverte est un peu une surprise pour certains experts. "Nous pensions qu'il serait impossible de percevoir réellement quelque chose en moins de 500 millisecondes" indique Gitte Lindgaard de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) de Carleton à Ottawa, qui a publié l'étude dans la revue Behaviour and Information Technology. "En fait, des impressions sont créées dans les 50 premières millisecondes du visionnement".

G. Lindgaard et son équipe ont présenté à des volontaires de très brefs aperçus de pages Web qui avaient été précédemment évaluées comme étant facilement perçues par l'oeil ou particulièrement frappantes, et leur ont demandé d'évaluer l'aspect visuel des sites. Bien que les images n'aient été visibles que pendant 50 millisecondes, soit environ la durée d'une trame (Le mot trame peut désigner :) de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est...) normale de télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui sont...), le verdict des volontaires concordait avec des jugements émis après une plus longue période d'examen minutieux.

Dans le monde (Le mot monde peut désigner :) ultra (ULTra (pour (en)« Urban Light Transport ») est un système de transport individuel de type Personal Rapid Transit (PRT), autrement dit un moyen de transport automatique collectif léger permettant de se...) compétitif d'Internet, les sociétés qui espèrent faire des millions à partir de l'e-commerce devraient tenir compte de ce phénomène, selon les chercheurs. "Si leur première impression n'est pas favorable, les visiteurs seront sortis de votre site avant même de savoir ce que vous pourriez offrir de plus que vos concurrents," avertit G. Lindgaard.

Les premières impressions ont la vie dure

Pour un site commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) typique, 60% du trafic provient des moteurs de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) tels que Google (Google, Inc. est une société fondée le 7 septembre 1998 dans la Silicon Valley en Californie par Larry Page et Sergey Brin, auteurs du moteur de recherche Google. Depuis 2001, Eric Schmidt en est le PDG...). C'est ce qui rend la première impression d'un utilisateur bien plus critique, explique Marc Audron, responsable d'une agence de web-design britannique. "Partant d'une liste de sites, il clique ( En théorie des graphes, dans les ouvrages de référence, une clique est un ensemble de sommets deux-à-deux adjacents. Dans les armées, une clique désigne également une fanfare ou une musique militaire....) sur la première, puis, soit il se dit 'ce n'est pas mal' et donne au site quelques secondes d'intérêt supplémentaire, soit il revient immédiatement sur la page de résultats du moteur de recherche (Un moteur de recherche est une application permettant de retrouver des ressources (pages Web, forums Usenet, images, vidéo, fichiers, etc.) associées à des mots quelconques. Certains sites Web offrent un moteur de...)".

L'effet durable des premières impressions est connu par les psychologues comme "l'effet de halo": si l'on est capable de capter l'attention des gens avec un design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques...) attrayant, ceux-ci auront tendance à ignorer d'autres défauts moins importants sur le site, et pourront évaluer son contenu réel (tel que cet article, par exemple) plus favorablement. Selon G. Lindgaard, les gens sont toujours heureux d'avoir raison, aussi de continuer à utiliser un site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) qui leur a donné une bonne première impression les aident à se prouver à eux-mêmes qu'ils ont pris une bonne décision initiale.

Et quels sont donc les principaux ingrédients d'un beau site Web? M. Caudron suggère que la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de...) de graphiques sur une page devrait être strictement limitée, peut-être même à une seule image intéressante. Désormais, les utilisateurs éclairés veulent une approche plus "pure", selon lui. L'accès à l'information doit être réalisé de la manière la plus rapide et la plus simple possible. Pour cette raison, beaucoup de sites commerciaux suivent maintenant un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui...) de règles relativement normalisées. Par exemple, les occidentaux ont tendance à regarder le coin supérieur gauche d'une page en premier lieu, là où le logo de la société devrait apparaître. Et la plupart des utilisateurs espèrent également accéder à une fonction de recherche dans la partie supérieure droite de la page.

Naturellement, remarque M. Caudron, l'autre règle d'or est de s'assurer que les pages se chargent rapidement, sous peine de voir les clients potentiels disparaître avant même qu'ils n'aient pu se forger cette première impression tant convoitée.

Page générée en 0.273 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique